Lundi 24 septembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

EXPOSITION - Moses Tadli l'oublié

Par Lepetitjournal Le Cap | Publié le 08/03/2016 à 23:51 | Mis à jour le 09/03/2016 à 13:47

Le peintre sud-africain Moses Tadli est à l'honneur à l'Iziko South African National Gallery. Le musée organise la première rétrospective importante sur le travail de l'artiste jusqu'au 14 mars. 

Le musée Iziko African National Gallery s'est lancé dans un devoir de mémoire. L'objectif : redonner ses lettres de noblesse au peintre Moses Tladi. Il a été le premier artiste noir à avoir exposé ses ?uvres en Afrique du Sud en 1931 pendant l'apartheid. Inspiré notamment par le français Claude Monet, il est reconnu pour ses peintures de paysages réalistes. Mais depuis son décès en 1954, à l'âge de 51 ans, il est tombé dans l'oubli, le plus total. C'est une écrivaine, Angela Read Lloyd qui a ressorti l'histoire de ce peintre. Elle montre son importance dans le passé de l'art sud-africain à travers le livre The Artist in the Garden : The Quest for moses Tladi. A travers ses lignes, elle explique sa connexion avec le peintre qui a été l'employé de son grand-père, Herbert Read.

Poussé par son employeur

Né dans le l'actuel Limpopo en 1903, Tladi est parti en 1920 à Johannesburg pour travailler. Il trouve un emploi de jardinier dans la famille Read. C'est ici qu'il commence à peindre. L'employeur de Moses Tadli a rapidement vu son talent. Pour l'aider, il n'hésite pas à lui fournir du matériel pour assouvir sa passion. Le métier de jardinier allait à merveille à l'artiste. Il était passionné par les arbres et la nature en général. Il s'est inspiré de cette activité pour produire de nombreux tableaux. Alors qu'il est sert l'Afrique du Sud pendant la Seconde Guerre mondiale, il continue de peindre. Hélas, Moses Tadli arrête en 1956, lorsque le gouvernement de l'époque le force à s'installer à Soweto.

Il ne reste plus quelques jours pour découvrir le travail Moses Tladi. La Iziko African National Gallery présente les ?uvres du peintre sud-africain jusqu'au 14 mars. Le musée expose une trentaine de ses tableaux pour réhabiliter l'artiste qui a été vite mis aux oubliettes pendant l'apartheid.

Loïc Blocquet (www.lepetitjournal.com/lecap) Mercredi 9 mars 2016

Plus d'informations :

Adresse : Government Avenue, Company's Garden, Cape Town
Ouverture du musée :
Tous les jours de 10 à 17 heures
Entrée : 30 rands

 

0 Commentaire (s)Réagir

Que faire au Cap ?

Johannesburg Appercu
TOURISME

L'Afrique du Sud, paradis pour les observateurs d'oiseaux !

Avec environ 830 espèces d'oiseaux observables dont 80 endémiques ou néo-endémiques (c'est-à-dire qui ne sont observables qu'en Afrique du Sud), l'Afrique du Sud est un paradis pour les "Birders".

Sur le même sujet