Vendredi 21 septembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

EXPO- Rugby sur toile par Hélène De Villiers

Par Lepetitjournal Le Cap | Publié le 29/09/2013 à 22:00 | Mis à jour le 30/09/2013 à 00:13

(Crédit: MD LPJ Le Cap)

Hélène De Villiers expose pour la première fois ses portraits de rugbymen. Le Petitjournal était au vernissage.

18h, un peu tendue, Hélène accueille les premiers visiteurs. Officiellement le vernissage ne commence qu'à 18h30 mais certains sont un peu en avance. Rapidement, l'artiste se prend au jeu, elle explique son travail et oublie tout stress.

Cette première exposition, c'est elle qui l'a voulue. Pendant longtemps, elle a peint à la commande, mais c'est la première fois qu'elle présente un travail plus personnel.

"Tout a commencé avec un portrait de mon mari réalisé il y a 3 ans" raconte-t-elle. Son conjoint, Peter De Villiers, est un rugbyman accompli : ancien joueur du Stade Français, il compte 69 sélections en équipe de France et est maintenant le coach de mêlée des Springboks. Un journaliste venu l'interviewer chez lui voit le portrait signé d'Hélène et décide de le publier comme illustration de son article.

Les lecteurs apprécient et demandent tous qui en est l'auteur. Encouragée par ce succès inattendu, Hélène De Villiers décide alors de poursuivre sa série de tableaux, tous consacrés aux rugbymen.

"J'ose plus de couleurs"

"Je travaille d'après des photos, j'enlève certains personnages ou détails pour faire mes toiles", explique-t-elle. Il lui a fallu 2 ans pour finir ces 16 tableaux : "certains m'ont pris une ou deux semaines, avec le temps de séchage; pour d'autres, ça a été plus long, un peu plus de 3 semaines. J'aime revenir sur mes toiles, ajouter de la peinture pour donner plus de dimension".

Hélène De Villiers reconnaît elle-même une évolution dans son travail : "mes premiers portraits sont plus classiques, j'osais moins. Quand on regarde mes toiles plus récentes, on voit que je travaille plus de couleurs, même dans les textures de peaux, j'emploie maintenant du rouge, du bleu?"

La salle semble conquise, 2 toiles sont vendues pendant les deux premières heures du vernissage. Les tableaux resteront exposés pendant 3 semaines à l'Alliance Française du Cap.

 

 

 

 

 

Marie Dumoulin - Le Cap (www.lepetitjournal.com/johannesbourg.htmllundi 30 septembre 2013

 

0 Commentaire (s)Réagir

Que faire au Cap ?

Johannesburg Appercu
TOURISME

L'Afrique du Sud, paradis pour les observateurs d'oiseaux !

Avec environ 830 espèces d'oiseaux observables dont 80 endémiques ou néo-endémiques (c'est-à-dire qui ne sont observables qu'en Afrique du Sud), l'Afrique du Sud est un paradis pour les "Birders".

Sur le même sujet