Mardi 11 août 2020

POLITIQUE - Le Néo-Wafd panse ses plaies et regarde en avant

Par Lepetitjournal Le Caire | Publié le 18/07/2006 à 00:00 | Mis à jour le 09/01/2018 à 12:15

Avec un nouveau président, un programme politique est en préparation. Après les échecs politiques de cette année et une transition interne douloureuse, le Néo-Wafd aspire au renouveau

Mahmoud Abaza, le nouveau président du parti Wafd (photo LPJ)
Moustache jaunie par la fumée et chevelure grisonnante tirée en arrière, Mahmoud Abaza reçoit dans son vieil appartement de Zamalek, un quartier aisédu Caire. Les murs du bureau oùtravaille le nouveau président du Néo-Wafd sont couverts d'anciennes gravures orientales et de toiles contemporaines.
Cette alliance harmonieuse entre passéet présent pourrait résumer le chantier fixépar le chef du plus vieux parti politique d'Egypte : concilier le poids des années et les réformes nécessaires. Nomméofficiellement en juin dernier àla tête du Néo-Wafd, Mahmoud Abaza hérite d'un parti en ruines. Après l'échec aux élections présidentielles (2,7% des voix) et législatives (six sièges obtenus), c'est une crise interne qui a secouéson parti cette année.
Coups de feu dans le siège historique
Le premier avril dernier, Noaman Gomaa, président évincédu parti, s'empare du siège historique, àDokki. Avec des hommes de main, il fait le coup de feu sur les militants qui cherchent àreprendre possession des lieux. Incendie, blessés : l'événement fait tâche. Le Néo-Wafd donne l'image d'un parti profondément déchiré.
Un point de vue que ne partage pourtant pas le nouveau chef du parti. "Ce qui est arrivéle 1er avril se situe en dehors du cours normal du fonctionnement politique. Les décisions qui ont donnélieu àl'expulsion de l'ancien président et àma nomination ont toujours étéprises dans le respect de la majorité. Ces changements nous ont aidéàmettre en place les nouvelles structures dont nous avions besoin."
Un nouveau programme pour octobre
Réorganisation des comités régionaux, actualisation du discours? Le néo-wafd veut lancer une dynamique de réforme interne. "Le parti, précise Mahmoud Abaza, reste ce qu'il a toujours été, un parti libéral-national qui vise l'indépendance de la nation et la démocratie. Mais nous devons aussi prendre en compte les défis qui s'imposent àl'Egypte : le chômage, les inégalités entre ville et campagne, l'effondrement des services publics, la déficience de la justice? La sociétéégyptienne a beaucoup changéen 25 ans. Mais les structures du pouvoir sont restées stables, comme calcifiées. Les Égyptiens ne s'y reconnaissent plus. Il faut les modifier. "

En novembre prochain, le parti adoptera un nouveau programme. Il guidera l'action politique du Wafd d'ici aux prochaines élections législatives, prévues pour 2010. D'ici là, trente-cinq futurs candidats recevront tous les six mois une formation théorique et pratique.
Guillaume de Dieuleveult (www.lepetitjournal.com) Mardi 18 juillet 2006

Le Wafd, plus vieux parti d'Egypte
Le Wafd a étécrééen 1918 par Saad Zaghloul, alors que l'Egypte était sous domination britannique. Nationaliste, le parti a connu son heure de gloire dans les années 20. Il est interdit en 1952, lorsque les jeunes officiers de Nasser prennent le pouvoir.
Il a étérefondéen 1978 et suit depuis une ligne libérale et nationaliste.

 

0 Commentaire (s)Réagir

Vivre au Caire

#MAVIEDEXPAT

On a testé : Ratios, la boulangerie artisanale en plein cœur de Maadi

Un jour, Samer et Jackie ont commencé à vendre du pain à leur entourage. Depuis, ils ne se sont jamais arrêtés et ont créé leur boulangerie Ratios. On y vient pour leurs pains au levain, mais pas que.

Expat Mag

Chennai Appercu
SOCIÉTÉ

Être « maid » en Inde

En Inde, il est chose courante de voir travailler dans les foyers aisés ou étrangers des employés de maison, « maid » en anglais ou « bai » en Hindi. Un métier intense de millions de personnes...

Sur le même sujet