Dimanche 18 novembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

La rentabilité des journaux d’états remise en question au parlement

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 06/09/2018 à 16:00 | Mis à jour le 06/09/2018 à 16:00
Les corps de deux déplacés (IDP) ont été retrouvés à Mansi

Une parlementaire, Daw Aye Mya Mya Myo, s’est ouvertement interrogée sur le déficit de 1,2 milliard de kyats enregistré pour les journaux possédés par le gouvernement au travers de la ‘News and Periodicals Entreprise’ (NPE). La NPE a sous sa responsabilité trois journaux : the Mirror et Myanma Alinn Daily, publié en birman et le global New Light of Myanmar, qui est un partenariat avec un entreprise privée et publié en anglais. "L’entreprise utilise des bâtiments, des terrains et l’argent de l’état pour payer ses employés. Elle domine le marché. Et il y a énormément d’annonceurs alors pourquoi est-elle déficitaire ?" a demandé au parlement Daw Aye Mya Mya Myo. Elle a également reproché aux médias d’avoir échoué à contrer les traitements internationaux concernant la situation dans le  Rakhine. U Ye Htut, parlementaire pour la région de Sagaing a également formulé l’idée que les journaux d’état devraient être privatisés, premièrement dans le but de réduire leur déficit mais également parce que : "Il n’y a pas de journaux d’état ou de médias étatiques dans les pays démocratiques et donc ils devraient tous être privatisés."

0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

ENVIRONNEMENT

Green Lotus, pour un Myanmar Vert !

Depuis 2013, l’équipe de Green Lotus a posé ses valises à Yangon pour participer activement à l'action pour un développement réellement soutenable du Myanmar de demain, et pour la promotion des...