Lundi 22 avril 2019
Édition Internationale
Édition Internationale
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Kumbu, la boîte à souvenirs numérique des expat' !

Par Lepetitjournal.com International | Publié le 12/03/2018 à 14:02 | Mis à jour le 13/03/2018 à 12:19
kumbu

Mails, photos, vidéos, articles de blog ou posts de réseaux sociaux sont autant de moyens que la communauté expatriée utilise quotidiennement pour communiquer avec ses proches ! Ces contenus constituent dans bien des cas de véritables souvenirs et témoignages de la vie locale des expatriés. Malheureusement, ils sont éparpillés sur le web et noyés dans une masse de données sans intérêt. Bonne nouvelle : les expatriés pourront désormais regrouper et conserver leurs souvenirs numériques sur un espace sécurisé et privé 
grâce à Kumbu !

 

 

kumbu

 

 

Des souvenirs numériques disséminés dans les méandres du web

Quand il se remémore sa rencontre avec Paola à Berlin, Alex évoque l’insouciance d’une année Erasmus pour le moins festive. « Je n’imagine pas le nombre de photos, vidéos, commentaires, mails qui ont circulé cette année là. Nous avions ce besoin frénétique de tout partager sur les réseaux sociaux et le web, entre nous bien sûr, mais aussi avec nos familles restées en France », explique t-il.

 

Dix ans plus tard, le voici aux côtés de celle qui est devenue sa femme. Installés à Rome, le Français et l’Italienne se remémorent avec tendresse cette époque dont les souvenirs sont aujourd’hui disséminés dans les méandres du web. « Nous avons grandi avec Internet. Le carnet de voyage s’est transformé en blog, les cartes postales en conversations Whatsapp, les lettres en mails. Puis nous avons changé de boîte mail pour ‘faire plus sérieux’ et perdu leurs contenus ». Quant aux photos, on se dit qu’on les imprimera et puis… « Celles de Berlin doivent être quelque part sur un disque dur », souffle Paola, en indiquant l’ordinateur.

Kumbu, un service idéal pour les expatriés

Lorsqu’un ami expatrié lui a parlé de Kumbu, la boîte à souvenirs numérique, Alex s’est vite approprié le service. L’extension de navigateur téléchargée, le jeune papa a ensuite sélectionné les contenus qui lui tenaient à cœur grâce au bouton Kumbu. « Tout ce que je ne veux pas perdre se trouve désormais sur Kumbu ! ». La boîte à souvenirs d’Alex s’étoffe de jour en jour. « Les premiers pas de notre petite Audrey et les commentaires WhatsApp des grands-parents sont dans la boîte. Nous constituons notre propre mémoire numérique que nous pourrons un jour lui transmettre ».

Même son de cloche à un millier de kilomètres au nord. Nanou, mère de 4 enfants, vient de poser les valises des siens à La Haye.  « Je ne compte plus nos déménagements. Miami, Doha, Hong Kong… A chaque fois, un saut dans le vide. Et toujours beaucoup, beaucoup de photos, de mails, de posts Facebook ». La mère de famille dispose de plusieurs « collections » sur sa boîte à souvenirs Kumbu. « Je sais que je ne risque plus de perdre mes souvenirs. Ils sont ici au chaud, bien gardés par Kumbu. Et ça me rassure », précise-t-elle. « Ma fille contribue régulièrement à une collection qui la concerne particulièrement. Elle ajoute ses propres souvenirs numériques. C’est comme un trésor que nous faisons grandir au fur et à mesure ! ».

 

Pour découvrir Kumbu : https://www.getkumbu.com/fr/expat

 

 

 

 

 

 

0 Commentaire (s)Réagir

Ma Vie d'Expat

#MAVIEDEXPAT

S’expatrier à Manille : ville chaotique devenue poétique

Ouragan, pollution, différence culturelle, recherche d’emploi… A son arrivée à Manille, Alexandra Van Lierde déchante. L’artiste peintre a cru voir son rêve d’expatriation se transformer en ...

Expat & Emploi

COACHING

EXPATRIATION - Allez-y, sautez !

Corinne n'ose pas se jeter à l'eau. Expatriée à Kuala Lumpur, son métier la passionne mais elle rêve d'autre chose. Elle souhaite créer sa société de stratégie d'entreprise et pourtant, elle hésite.