Mardi 11 décembre 2018
Kuala Lumpur
Kuala Lumpur
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

PROCÈS – Les deux femmes suspectées du meurtre de Kim Jong-Nam jugées en octobre

Par Lepetitjournal Kuala Lumpur | Publié le 28/07/2017 à 15:05 | Mis à jour le 31/07/2017 à 10:03

Kim Jong-Nam (à gauche), son demi-frère le dictateur Kim Jong-Un (à droite)

La Cour suprême de Malaisie a annoncé que le procès des deux femmes suspectées du meurtre du demi-frère du chef d'Etat nord-coréen Kim Jong-Un aura lieu le 2 octobre prochain.

Rappel des faits

Doan Thi Huong, Vietnamienne de 28 ans, et Siti Aisyah, Indonésienne de 25 ans, ont été mises en examen dans le cadre de l'assassinat de Kim Jong-Nam à l'aéroport international de Kuala Lumpur le 13 février dernier. Les deux femmes sont accusées de l'avoir empoisonné mortellement, en l'aspergeant d'un agent neurotoxique mortel.

Le plus surprenant est l'explication qu'elles ont rendue aux enquêteurs, évidemment elles clament leur innocence, mais elles ont déclaré qu'elles pensaient participer à une émission de télé-réalité.

C'est hier que les deux suspectes ont été arrêtées, menottées puis conduites, sous une escorte policière importante, devant la Haute Cour à Shah Alam, dans la banlieue de Kuala Lumpur. Le 2 octobre prochain, elles seront entendues lors de la première audience puis jugées collectivement. Le procès devrait durer 23 jours, et les deux femmes risquent la peine capitale.

D'autres personnes sont toujours recherchées

Aussitôt après l'assassinat du demi-frère du dictateur nord-coréen, la Corée du Sud a accusé le Nord d'avoir préparé le meurtre de Kim Jong-Nam, un homme réputé pour critiquer le régime de son frère et qui vivait en exil. Cependant, Pyongyang a toujours démenti cette information. Une simple vidéo-surveillance a permis aux enquêteurs d'identifier sur le champ les deux femmes, en effet, les images montrent la victime approchée par derrière par les deux assaillantes, dont l'une qui lui projette le poison au visage. Kim Jong-Nam n'a pas succombé sur le coup, mais quelques minutes après lors de son transfert à l'hôpital.

Le poison en question ? Le VX, un agent neurotoxique si puissant qu'il est perçu comme une arme de destruction massive. Actuellement, la police malaisienne est toujours à la recherche de quatre Nord-coréens soupçonnés d'être également impliqués dans l'assassinat. Selon les médias locaux, ces quatre autres personnes suspectées ont quitté la Malaisie le jour des faits pour regagner Pyongyang, la capitale nord-coréenne.

 

Vincent VILLEMER pour www.lepetitjournal.com/Kuala Lumpur Vendredi 28 Juillet 2017

 

logofbkl

Lepetitjournal Kuala Lumpur

Lepetitjournal.com est un média francophone en ligne, gratuit et indépendant, présent dans plus de 50 pays. L'édition de Kuala Lumpur a ouvert le 27 mars 2012.
0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Kuala Lumpur

LEPETITJOURNAL.COM

Devenez notre correspondant en Malaisie

Vous aimez écrire ? Vous voulez découvrir la Malaisie autrement et faire des rencontres inoubliables ? Nous recherchons un(e) correspondant(e) pour développer notre contenu localement !

Sur le même sujet