Mardi 16 octobre 2018
Johannesburg
Johannesburg
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Strauss & Co ou la promotion de l'art à tous

Par Lepetitjournal Johannesbourg | Publié le 28/05/2018 à 23:33 | Mis à jour le 31/05/2018 à 08:03
strauss and co

Suite à l’intérêt grandissant pour l’art contemporain sud-africain et africain, Strauss & Co, la grande maison de ventes aux enchères sud-africaine, propose en juin une vente inédite regroupant les grands artistes contemporains africains. Kate Fellens une américaine passionnée par l’art a intégré l'équipe de Strauss & Co, la maison de ventes aux enchères sud-africaine implantée à Johannesburg et au Cap. Rencontre.

 

On assiste au boom du marché de l’art contemporain sud-africain, dites-nous en plus

 

C’est en effet un marché en pleine effervescence. On observe depuis une quinzaine d’années un développement assez exceptionnel, mais c’est seulement depuis trois ans que le continent africain a volé la vedette, suscitant un grand intérêt à l’international. L’Afrique du Sud suit derrière la Chine, précurseur des marchés émergents, l’Inde et la Russie. 

 

Sur le continent africain, le Nigeria se distingue avec de nombreux artistes talentueux et établis comme Chris Ofili par exemple. Ces marchés dit émergents ont été portés notamment par des fonds d’investissement spécialisés, comme le Fine Art Group, anciennement le Fine Art Fund. Ces initiatives étaient assez avant-garde à l’époque, il y a 10 ans. Depuis, les artistes africains et sud-africains plus précisément ont été en tête d’affiche des ventes aux enchères de Bonhams et Sothebys à Londres, mais également à la Biennale de Venise 2017 où un pavillon a été érigé en l’honneur de l’Afrique du Sud ainsi qu’à la Dubai Art Fair.

 

Les maisons de ventes aux enchères proposent des ventes thématiques soit dédiées à un artiste ou à un groupement d’artistes ou à un genre ou une période en particulier. La publication des résultats des ventes permet de suivre et d’analyser les tendances sur le marché ou encore l’évolution d’un artiste.

 

Vos impressions sur le marché sud-africain

 

N’ayant pas vécu à Johannesburg, j’ai rencontré à mon arrivée des difficultés pour mieux appréhender la scène artistique et culturelle locale. Par exemple, il n’y a pas autant de musées ou de galeries que dans les grandes capitales européennes ou aux Etats-Unis. Ici j’aime tout particulièrement la sculpture, je ne m’y connais pas beaucoup mais j’apprécie ! Les sculptures sont beaucoup plus abordables en Afrique du Sud que dans les pays occidentaux.


C’est fascinant de voir les liens que certains artistes sud-africains ont entretenu avec l’Europe et de voir cette influence se refléter dans leurs œuvres. Par exemple, le Sud-Africain Walter Battiss a peint “Voyage to Tahiti”, le sculpteur Anton Van Wouw possédait une fonderie à Rome et y a voyagé maintes fois au début du 20e siècle, le peintre Pierneef a été inspiré par ses voyages en Europe au début du 20e siècle, c’est là qu’il a découvert l’art nouveau que l’on retrouve dans son oeuvre “Farm Jonkershoek with Twin Peaks Beyond” qui a été vendue récemment à plus de R20 millions.

 

L’art est une porte ouverte sur un pays. Bien sûr lorsqu’on s’installe dans un nouveau pays, on peut mieux le connaître grâce à différents réseaux comme le travail, les écoles, ou encore la vie de quartier. L’art est une passerelle pour se connecter au pays à différents niveaux, cela nous permet de mieux comprendre son histoire, sa société et ses différents aspects. Seul l’art peut exprimer les facettes de la société dans toute sa complexité. 

 

Strauss & Co se différencie des autres maisons de ventes aux enchères par son approche inhabituelle, dites-nous en plus.

 

Strauss & Co est connue pour la vente d'œuvres d’art et d’objets d’art principalement en provenance d’Afrique du Sud. Les deux bureaux du pays se partagent les marchés, celui de Joburg se spécialise dans les beaux-arts et les sculptures et sa consœur du Cap s’occupe de l’art décoratif et des bijoux. 

 

Elle a un fonctionnement assez similaire aux maisons à l’international, avec deux grandes ventes par année et par ville, chacune scindée en deux avec une vente en journée et l’autre en soirée en général plus prestigieuse. Cependant l’équipe a une grande volonté de rendre l’art plus accessible à tous, que ce soit par des programmes éducatifs pour les plus petits ou par des ventes alternatives. La nouveauté : Strauss & Co propose depuis un an et demi une vente aux enchères en ligne où l'on peut trouver des œuvres plus abordables que celles en catalogue - les prix varient entre R3 000 et R20 000. C’est une de la stratégie de Strauss & Co pour toucher un nouveau public plus jeune et attirer les collectionneurs d’art “en herbe”. 

 

Strauss & Co a conscience que cela peut être intimidant de se rendre à une vente aux enchères, c’est pourquoi sont organisées des expositions ouvertes au public en amont de la vente. De plus des groupes scolaires sont invités, des conférences avec des spécialistes ou encore des visites guidées ont lieu pour toucher un public plus large dès un jeune âge. C’est l’un des goals qui tient à cœur à l'équipe.

 

Des ventes aux enchères au profit d’œuvres caritatives sont au programme chaque année, ainsi que des projets pour soutenir les artistes comme l’Artist Proof Studio à Newtown. Strauss & Co travaille étroitement avec les artistes. C’est un marché plus petit en comparaison avec l’Europe et de ce fait plus uni et concentré. 

 

Les artistes sud-africains que vous aimez particulièrement

  • Le peintre Walter Battiss 
  • Le sculpteur Eduardo Villa 
  • L’artiste Karel Nel 
  • L’artiste aux multiples talents William Kentridge avec un coup de coeur pour Untitled Drawing for Mango Groove.

 

Mes meilleurs moments de la scène culturelle joburgeoise

 

  • La conférence-cocktail durant laquelle le groupe sud-africain Mango Grove a joué quelques morceaux poignants évoquant la transition de la fin du régime apartheid à la démocracie de Mandela des années 90.
  • La vente aux enchères dédiée à l’artiste Jacobus Hendrik Pierneef en 2017 où l’une de ses oeuvres, “Farm Jonkershoek with Twin Peaks Beyond”, alors estimée entre R6 000 000 et R8 000 0000 s’est vendue pour R20 462 400, un record pour une oeuvre vendue aux enchères en Afrique du Sud. Ce fut une soirée inoubliable.
  • La vente aux enchères Cape Wine Auction où les industries de l’art et du vin se sont alliées pour la bonne cause. Une belle collaboration pour contribuer au financement des études des enfants du personnel des vignobles de la région. 

 

Petits conseils pour découvrir la scène artistique sud-africaine

  • Rendez-vous aux expositions de Strauss
  • Sortez les premiers jeudis du mois dans le cadre des “First Thursdays”, un excellent moyen de voir un échantillon des artistes émergents
  • Parcourez les stands des galeries à Turbine Art Fair chaque juillet, une foire où trouver de belles oeuvres d’art abordables 
  • Joburg Art Fair chaque septembre à Sandton pour une vision panafricaine 
  • Allez faire un tour à l’Artist Proof Studio à Newtown pour découvrir de belles gravures
  • Suivez sur les réseaux sociaux SAFFCA (Southern African Foundation For Contemporary Art) et  BASA (Business Art South Africa).

 

Toutes les infos sur la prochaine vente de Strauss & Co “Important South African and International Art”

  • Vente aux enchères: lundi 4 juin à 15h au Wanderers Club à  Illovo
  • Vernissage: Vendredi 1er juin au dimanche 3 juin de 10h à 17h au Wanderers Club
  • Family friendly viewing: Samedi 2 juin de 14h à 15h30 au Wanderers Club 

 

art, strauss & co, kate fellens, afrique du sud, contemporain

 

Crédit : Lot 304, Alexis Preller, Contrapuntal Figures II, R2 000 000 - 3 000 000 / Strauss & Co facebook

Nous vous recommandons

lepetitjournal.com johannesbourg

Lepetitjournal Johannesbourg

Lepetitjournal.com de Johannesbourg est le journal des français, francophones et francophiles à Johannesburg. Des news en français sur l'actualité et la culture sud africaine, le réseau francophone, les sorties et autres informations insolites.
0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

Fiscalité des Français de l'étranger - Le grand malentendu

Vus de France, les expatriés sont pour la plupart des exilés fiscaux. La réalité est toute autre. Leurs obligations fiscales en France et leur protection sociale sont d’une grande complexité́