Jeudi 21 février 2019
Johannesburg
Johannesburg
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

DIEPSLOOT – Inauguration du Father Louis Blondel Center le 18 octobre

Par Lepetitjournal Johannesbourg | Publié le 15/10/2013 à 22:01 | Mis à jour le 16/10/2013 à 08:04

(Crédit: AD)

Le Father Louis Blondel Centre à Diepsloot, Mbuyisa Makhubu St, sera officiellement ouvert vendredi prochain lors d'une cérémonie sous le patronage de Monseigneur William Slattery, archevêque de Pretoria.

Le bâtiment est le résultat d'un travail d'équipe, inspiré par un homme dont la vie a été consacrée aux plus démunis et aux plus isolés. Louis a passé plus de 22 ans en Afrique du Sud, en tant que missionnaire d'Afrique, et a été impliqué dans de très nombreux projets sur les communes de Soweto, Zondi et Orange Farm.

En 2008, il accepte d'ouvrir avec le Père Guy Bourgeois d'origine canadienne, la toute nouvelle paroisse de Diepsloot, un township d'environ trois cent mille personnes, entre Johannesburg et Pretoria. Il entreprend les premières démarches pour un ambitieux programme de constructions : crèche, salles d'études, bibliothèque, centre de la jeunesse.

(Crédit: AD)

Dans la nuit du 6 décembre 2009, le Père Louis Blondel a été assassiné par de jeunes intrus. Il avait 70 ans et était originaire du Nord de la France. Il avait enseigné la philosophie en Tanzanie pendant une quinzaine d'années. En juin 2009 il avait terminé un deuxième mandat comme Supérieur de la Province d'Afrique Australe (Malawi, Mozambique et Afrique du Sud).

En août 2009, il était apparu à la télévision française, sur France 2 dans un reportage intitulé " Louis le bâtisseur ", titre qui reprend ce qui caractérisait particulièrement Louis. Il avait fondé " Cordis ", un centre relais d'Emmaüs International, et beaucoup travaillé au développement d'Orange Farm, une autre immense township au Sud de Johannesburg.

Le 1e décembre 2009, à l'occasion de la Journée Internationale du Sida, le Père Louis Blondel et le Père Guy Bourgeois inauguraient à Thulamtwana, Orange Farm, le dernier grand chantier comprenant plusieurs bâtiments organisés autour d'Inkanyezi HIV AID Organisation et de la crèche St Louis. Ce chantier avait été essentiellement financé par SOFT, Solidarity Orange Farm Township, association fondée par des expatriés français après leur départ d'Afrique du Sud pour poursuivre la levée de fonds en soutien aux projets sociaux des pères missionnaires d'Afrique.

Les coupables ont été très rapidement arrêtés grâce à la mobilisation de la population et des services de police. Les circonstances de la disparation de Louis ont entrainé un blocage de tous les fonds déjà collectés et l'arrêt du projet de décembre 2009 à mars 2011.

Suite aux verdicts rendus pour les coupables et au dénouement administratif, le projet a pu redémarrer grâce à la volonté de la famille Bondel, celle des Missionnaires d'Afrique, notamment des Père Didier Lemaire et Père René Garan, celle de ses proches et amis qui ont pris le relais localement.

L'accent est alors mis sur un volet social très important du projet initial : l'éducation et la mise à dispositions d'espaces et de moyens pour poursuivre des études dans de meilleures conditions et permettent aux adultes de reprendre des études et d'accéder à des emplois mieux qualifiés.

Le groupe de travail constitué par le père Sean OLeary en mars 2011 retient le cabinet d'architecture Vox Humana, créé par Luigi Salemi, pour concevoir un bâtiment répondant au programme et qui obtient toutes les autorisations administratives en octobre 2012.

(Crédit: AD)

Le chantier de construction est confié au chef de projet Brian J. Clark, habitué aux chantiers en contexte sensible. Démarré en décembre 2012, les fondations sont coulées par les toupies Lafarge dès le mois de janvier 2013. Avant l'hiver, le bâtiment est clos et les travaux de second ?uvre sont bien avancés. Les aménagements intérieurs sont complétés à la demande des futurs utilisateurs dans le courant des mois de juillet et août, les abords sont aménagés en septembre.


L'association SOFT, en France, sensibilise à nouveau ses membres et son entourage à l'occasion de concerts caritatifs donnés salle Cortot à Paris et mobilise des fonds dédiés exclusivement à ce projet.

Les sociétés Lafarge Industries South Africa et Roadseal ont contribué substantiellement à la fourniture de matériaux de construction. Prominent Paints a fourni de la peinture en phase de finitions. Lepehalale Site Services a offert du mobilier et de l'équipement d'I.T pour la mise en fonctionnement du centre.

Aujourd'hui, le centre est confié à la Société St Vincent de Paul et à Wot-if? Trust, qui prennent le relais pour la mise en fonctionnement des lieux et la mise en place d'une organisation indépendante spécifique à l'exploitation du bâtiment.

Autres sources d'informations sur le projet: http://www.leadingarchitecture.co.za/a-dream-takes-shape-lafarge-sponsors-diepsloot-community-centre/

Pere Didier Lemaire, Sue Glanville, Patrick Mabelane, Daniel Makwang, George Shikoane, Trust Xabane, Respect Mphoko, Forward Mkhonzeni, Bongani, Ernest Thembile, Xola Myboy, Soan Cwopa, Andrew Nicolaou, Brian J. Clark.

Aurélia DIORE, représentante de SOFT en Afrique du Sud 

(www.lepetitjournal.com/johannesbourg.htmlmercredi 16 octobre 2013

 

 

lepetitjournal.com johannesbourg

Lepetitjournal Johannesbourg

Lepetitjournal.com de Johannesbourg est le journal des français, francophones et francophiles à Johannesburg. Des news en français sur l'actualité et la culture sud africaine, le réseau francophone, les sorties et autres informations insolites.
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet