Mercredi 26 septembre 2018
Johannesburg
Johannesburg
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

EXPERIENCE - L'Afrique du Sud et au-delà en deux roues

Par Lepetitjournal Johannesbourg | Publié le 13/06/2017 à 04:29 | Mis à jour le 13/06/2017 à 05:03

On se souvient des paroles de la chanson de Brigitte Bardot ou bien de Peter Fonda et Dennis Hopper sur leur Harley Davidson dans le film « Easy Rider ». Oui quand on appuie sur le starter, on quitte la terre, peut-être pour aller au paradis mais dans un train d'enfer ! Xavier Demarthe, un français originaire de Haute de Saône, a tenté l'expérience et parcourre le Gauteng et l'Afrique du Sud en deux roues. Escapades, voyages et safari-photo au sein de la famille Harley Davidson.


En visite en Afrique du Sud depuis 1997 dans un cadre professionnel - Xavier travaille pour Alstom racheté il y a un an et demi par General Electric ? il est immédiatement tombé amoureux du pays. Il y est maintenant installé depuis qu'il a décroché un contrat permanent en février 2015.

Bienvenue dans la communauté Harley Davidson
Initié au moto-cross depuis l'adolescence, il parcourait les routes le week-end pour s'amuser jusqu'à ce qu'il ait un accident en France en 2013. Il s'est réconcilié avec la moto en Afrique du Sud deux ans plus tard. Après une visite à la concession Harley Davidson de Rivonia en octobre 2015, il est ressorti avec les clés de sa toute première moto de la légendaire marque dans la poche. Fort de son expérience, il est maintenant propriétaire de sa 3e Harley Davidson. Il explique : « J'ai acheté tout d'abord un petit modèle car je voulais essayer le « style » et je ne savais pas si j'allais aimer. Je suis passé au stade supérieur avant de participer à mon premier grand rallye qui avait lieu à Clarens dans le Free State. Depuis j'ai fait plusieurs grands rallyes et en septembre dernier, j'ai décidé d'investir dans le plus gros modèle ». Il s'exclame : « C'est super agréable à conduire, il y a des poignées et un siège chauffants, de la musique, un GPS intégré et un carénage frontal (qui facilite la pénétration dans l'air d'un véhicule en mouvement et canalise les flux d'air) ! C'est le nec plus ultra pour voyager tout en confort ».


En achetant sa moto, Xavier a intégré la « famille Harley Davidson ». Les propriétaires peuvent faire partie d'un groupe qui s'appelle Harley Owner Group, un réseau international avec différents « chapters » qui dépendent de chaque concessionnaire. Des excursions à la journée sont organisées, parfois des plus longs voyage comme celui en Namibie où Xavier est allé ou encore des ralliements autour de projets pour des ?uvres caritatives comme le « blanket run » qui a lieu tous les mois de mai durant lequel on collecte et redistribue des couvertures dans les orphelinats. Une vraie communauté investie.


Le groupe que Xavier a rejoint est éclectique. Il explique : « Il y a un grand mélange de personnes, pas de segmentation comme on trouve en France par rapport à la profession ou à l'organisation. On trouve des personnes qui vivent pour leur moto et des directeurs de sociétés ou bien des juges. De nombreuses nationalités sont représentées, des Tchèques, des Russes, des Américains, des Allemands, je suis le seul Français maintenant. Le plus jeune a 22 ans et le doyen plus de 70 ans ! Et il y a énormément de femmes. J'ai d'ailleurs rencontré ma copine lors de la sortie Christmas in July. »


Pourquoi la moto plutôt que la voiture ? 
Xavier explique : « Tout simplement car c'est plus facile de circuler et de s'arrêter en moto. Après pour les bagages j'ai investi dans une grande moto avec deux grandes sacoches et on peut rajouter un sac à dos en plus ». Il précise : « On voit mieux les paysages et j'ai une sensation de liberté car je suis en plein air et donc plus exposé aux éléments naturels ». Il poursuit : « En voiture on va de « A à B », en moto j'ai l'impression de profiter plus du voyage ».


Selon Xavier, le nombre de motards est à la hausse : les concessions Harley Davidson en Afrique du Sud enregistrent de plus en plus de ventes, par exemple trois à quatre motos sont vendues par semaine dans celle de Rivonia. Point important, elles sont moins chères ici. Il faut débourser R500.000 pour le modèle le plus sophistique, surnommé par Xavier la Mercedes des motos !

Les grands espaces en moto
Tous les dimanches, chaque « chapter » organise une sortie. « C'est très spontané tout en étant programmé », ajoute Xavier. Ils se retrouvent à 40 voire 70 pour les sorties de courtes distances et jusqu'à 20 pour les plus longues distances. Tous les moteurs ronronnent, impossible de rater le convoi ! « Il y a d'ailleurs un code de conduite pour les « breakfast run » qui ont lieu les dimanches », précise Xavier. Afin de veiller au bon déroulement des sorties en toute sécurité, un système hiérarchisé est mis en place où on trouve un « road captain » en tête de convoi, un « marshall » qui aide à l'intersection ou pour les changements de direction, un « bikers' buddy » qui se situe à l'arrière du pack pour aider en cas de soucis, un « sweeper » pour indiquer la fin du convoi. Et pour immortaliser le tout, il y a même des photographes officiels dans le groupe ! Imaginez des motos toutes différentes avec une touche personnelle : certains changent la selle, les autres le retro ou les cale-pieds ou bien les poignées.


La moto est un moyen de découverte, la preuve est sur le compteur de Xavier qui a déjà parcouru plus de 39.000 kilomètres depuis l'achat de son dernier modèle en se rendant à Margate, Hluhluwe, Richards Bay, avec le futur projet de se rendre Cap. Il s'exclame : « Toutes les grandes sorties me plaisent énormément. Par exemple, j'ai visité le Swaziland en moto en mars dernier avec un autre « chapter » dans une très bonne ambiance. J'ai été impressionné à notre arrivée à la frontière, notre groupe a été escorté par la police en voiture jusqu'à notre hotel Piggs Peak Hotel. Et la dernière sortie en mai dernier était un safari-moto en Namibie ! J'ai vraiment une sensation de liberté ».

Les recommandations de destinations pour motards de Xavier
? A Graaskop
? Sur la route en direction de Cullinan : Que Sera
? A Hartbeespoort Dam : French Toast et Nikita
? Parys
? A Vanderbiljpark : Gas Monkey 
? A Clarens pour le rallye annuel de la Saint Valentin

Lisez aussi l'article HARLEY DAVIDSON - Un rassemblement pour la bonne cause

Consultez la page Facebook du chapter de Johannesburg

(www.lepetitjournal.com/johannesbourg) Mardi 13 juin 2017

Photos : Xavier Demarthe

 

lepetitjournal.com johannesbourg

Lepetitjournal Johannesbourg

Lepetitjournal.com de Johannesbourg est le journal des français, francophones et francophiles à Johannesburg. Des news en français sur l'actualité et la culture sud africaine, le réseau francophone, les sorties et autres informations insolites.
0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

Beyrouth Appercu
FRANÇAIS DE L'ÉTRANGER

Amal Lakrafi lance la 1ère "élection de députés juniors"

Amal Lakrafi, députée de la 10ème circonscription des Français établis hors de France, lance le concours ‘’Election de députés juniors’’ destiné aux jeunes Français de 13 à 17 ans.

Sur le même sujet