Lundi 18 juin 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Cancers de la peau

Par | Publié le 18/12/2017 à 23:30 | Mis à jour le 20/12/2017 à 18:49
Photo : ©Pixabay
Sun Soleil Cancer Protection Peau

« Sous le sunlight des tropiques »… quels sont les risques pour votre peau ? Comment les prévenir ?

 

La peau est le plus grand organe du corps humain. Chez l’adulte, sa surface est de 1,5 à 2m3 et son poids est de 3 à 5 kg. C’est un organe vital : entre autres, elle contrôle la température corporelle, protège le corps des infections ainsi que des rayonnements ultra-violets (UV).

Malheureusement, elle peut aussi être atteinte de cancers.

 

On observe depuis une vingtaine d’années que le nombre de cancers cutanés a triplé. Ceci s’explique en partie par la modification des habitudes face à l’exposition aux rayonnements UV.

L’exposition solaire répond à un effet cumulatif (« capital soleil ») : les dommages de la peau commencent dès le plus jeune âge et s’amplifient tout au long de l’existence.

 

Il existe plusieurs types de cancers de la peau :

  • les carcinomes :
    • Ils sont surtout dus à une exposition chronique et continue au soleil. Ils sont donc situés principalement dans les zones exposées: visage, mains, décolleté…
    • Ils se présentent souvent sous la forme d’une croute ou d’un bouton qui ne guérit pas.
    • Deux types de carcinomes :
      • carcinomes baso-cellulaires sont de loin les plus fréquents (60-75%). Leur  pouvoir de malignité est uniquement locale donc ils ne sont que très rarement mortels.
      • carcinomes épidermoïdes. Ils peuvent donner, même si cela est peu fréquent, des métastases à distance, et donc être mortels.
  • Les mélanomes :
    • Ce sont les plus rares mais les plus graves.
    • Ils se forment dans les mélanocytes, cellules pigmentées de la peau, et sont dus à des expositions courtes mais intenses (coups de soleil).
    • Ils se développent sous la forme d’une tâche noirâtre : soit apparition d’une nouvelle tâche pigmentée sur la peau (cas le plus fréquent), soit modification d’un naevus (« grain de beauté ») pré existant. On parle souvent du « vilain petit canard » car cette tâche se distingue des autres.
    • Pour distinguer un grain de beauté normal d’un grain de beauté suspect, il existe 5 critères « ABCDE »
      • Asymétrie de la lésion
      • Bords irréguliers, flous.
      • Couleur hétérogène : marron, noire, bleue, rouge…
      • Diamètre supérieur ou égal à 6mm
      • Evolution rapide de forme, couleur, épaisseur.

La présence d’un ou plusieurs de ces critères ne signifie pas forcément que vous ayez un mélanome mais méritent de ne pas être négligés et nécessitent un avis médical rapidement.

 

Nous vous conseillons :

  • D’être prudent face à l’exposition solaire, surtout sous les tropiques, où le soleil est très fort et où l’on est quotidiennement exposé.
    Sun Soleil Peau Protection Cancer
    ©Pixabay
    • Pas d’exposition entre 12h et 16h
    • Protection solaire maximale : T-shirts anti-UV, crème solaire indice 50 à renouveler toutes les 2 heures, lunettes de soleil.
    • Attention à l’exposition solaire si vous avez un métier à l’extérieur. De même pour les enfants, pensez à les protéger avant le départ à l’école (crème solaire et prévoir un chapeau pour la récréation). Apprenez leur tôt à se protéger eux-mêmes du soleil pour qu’ils adoptent dès le plus jeune âge les bons réflexes.
    • La vigilance doit être accrue pour les personnes de phototypes clairs : cheveux et peaux claires (blonds et roux), yeux clairs.
  • De réaliser une auto surveillance de votre peau et un dépistage chez un dermatologue une fois par an.
  • De ne pas hésiter à consulter si une lésion vous paraît suspecte : Le médecin examinera la lésion au dermatoscope et réalisera une biopsie de la lésion complète si elle lui parait suspecte. Si le diagnostic est confirmé, le traitement des cancers cutanés est avant tout chirurgical.

Nous vous recommandons

0 CommentairesRéagir

Vivre à Jakarta

ÉVÉNEMENT

Mais où sont-ils...?

Traverser Jakarta en 30 minutes n’arrive qu’une fois par an, le jour de l'Idul Fitri. Environ 8 millions d’habitants ont quitté la ville pour aller célébrer la journée en famille.

Sur le même sujet