Dimanche 25 octobre 2020

Bocuse d'Or 2021 : Un chef indonésien sélectionné pour le concours

Par Valérie Pivon | Publié le 27/09/2020 à 22:30 | Mis à jour le 27/09/2020 à 22:30
Photo : L'équipe Bocuse d'Or Indonésie
bocuse or Indonésie sélection

"Les Bocuse d’Or" est un concours créé par le célèbre chef Paul Bocuse en 1987. Cette compétition se tient tous les deux ans à Lyon lors du salon de la gastronomie. L’édition 2021 se déroulera les 1er et 2 juin 2021 ; 20 chefs de 20 nationalités différentes vont concourir pour le titre du meilleur chef. Pour la deuxième fois depuis la création de ce concours, l’Indonésie a été sélectionnée. C’est le chef Mandif Warokka du restaurant Blanco par Mandif à Ubud sur l’île de Bali qui représentera l’archipel. Mandif sera accompagné dans cette aventure par son commis Nugraha Lutfi, et des chefs Gilles Marx du restaurant Amuz à Jakarta et Chris Salens du restaurant Mozaïc à Ubud.

 

Mandif Warokka : un parcours atypique

 

bocuse or Indonésie selection
Mandif Warokka

Le Chef Mandif Warokka est né à Biak en Papouasie. Passionné par la cuisine, il fait ses études à Bandung, puis part faire ses armes en Malaisie, aux Pays-Bas, à Dubai et aux Emirats Arabes. Puis de retour en Indonésie sur l’île de Bali, il travaille tout d’abord pour un grand hôtel et en 2012 il ouvre son premier restaurant Teatro Gastroteque à Semyniak, restaurant gastronomique où Mandif met en avant la cuisine et les saveurs indonésiennes. Fort de son succès en 2015, il ouvre Blanco par Mandif dans le cadre du beau musée Blanco à Ubud. Mandif a participé aux émissions Top chef Indonésie et Master chef Indonésie, il est reconnu par ses pairs et par le public.

 

Le concours des Bocuse d’or

Vingt chefs s’affronteront dans cette compétition, des sélections par continents ont été réalisées auparavant. Pour Gilles Marx, chef installé à Jakarta et président de l’équipe indonésienne, cette compétition n’est pas une nouveauté, il en connait les règles et les difficultés car il a accompagné l’équipe indonésienne en 2011 lors de leur première sélection. « On peut apparenter les épreuves de ce concours aux Jeux Olympiques de la cuisine » nous explique-t-il. Gilles Marx est en charge cette année encore de suivre l’équipe dans l’aventure. Chris Salens sera le coach, car c’est une réelle compétition « certains se préparent une année en avance, pour nous ce sera quelques mois. Nous attendons le thème de la compétition que Bocuse doit nous envoyer trois mois avant la compétition. Ce peut-être une volaille, une viande rouge, ou un poisson. Nous devons préparer la recette qui est un plat avec trois accompagnements, la présentation, faire un dossier et envoyer le tout à Lyon.  Le jour du concours, les participants ont 5h35 pour réaliser un plat pour 14 personnes ainsi qu’un plateau représentant son pays ». Mandif est déjà dans la compétition, il a fait préparer un plateau de service par un artisan indonésien qu’il emmènera à Lyon. Car si les qualités d’exécution et gustatives sont certes importantes dans ce concours, l’originalité de la présentation joue également beaucoup dans la notation. 

 

Les Bocuse d’Or, une vitrine pour l’Indonésie

« Être présent à la compétition des Bocuse d’or est une reconnaissance pour la cuisine indonésienne qui depuis une quinzaine d’années ne cesse de s’améliorer et d’innover » explique Gilles Marx. Mandif Warokka aura donc la lourde tâche de représenter l’archipel sur la scène internationale. Mais nul doute que sa cuisine moderne indonésienne où il fait la part belle aux produits locaux sera convaincre le jury.

 

Appel à Crowfounding

Une telle aventure nécessitant un budget important, l’équipe d'Indonésie a lancé une campagne de crowfounding ; si vous souhaitez les aider vous trouverez ici plus d’informations.

Crédit photo : Team Bocuse d'Or Indonesia

Restez connectés avec Lepetitournal.com de Jakarta : recevez notre newsletter quotidienne et suivez-nous sur Facebook et Instagram.

Nous vous recommandons

Valerie Pivon

Valérie Pivon

Expatriée depuis plus de 20 ans en Asie dont 14 ans en Indonésie, guide au musée national de Jakarta. C'est avec plaisir que je partage avec les lecteurs du Petitjournal.com ma passion pour l'archipel indonésien.
0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Jakarta

ÉCHAPPÉE BELLE

Sulawesi : À la découverte des îles Togean

Soyons-en conscients, vivre en Indonésie nous offre la chance de parcourir un archipel encore très peu connu des foules et de découvrir des lieux uniques. Cette semaine destination les îles Togean.