Mardi 23 juillet 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Témoignage d’une soirée au Quai d’Orsay

Par Brigitte Crosnier Bernard | Publié le 15/03/2018 à 23:30 | Mis à jour le 16/03/2018 à 11:50
Trophée Entrepreneur Humanis/quai d'Orsay/Charles Guinot

Il est 18h, heure de Paris, mardi 13 mars 2018. Les 300 invités à la 6ème édition des Trophées des Français de l’étranger entrent au 37 Quai d'Orsay, pour s’installer dans les magnifiques salons du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères.

Parmi eux, 5 sénateurs et 2 députés, dont Anne Genetet, députée des Français CharlesGuinot, Trophées, Français de L'Etranger, Quaid'Orsayd’Asie Océanie. Hervé Heyraud, Président-Fondateur des éditions Lepetitjournal.com ouvre la cérémonie par un discours mettant en avant la richesse humaine des parcours des Français établis à l’étranger, faisant preuve de talent et d’audace. Parmi les 290 candidatures, 7 seront finalement retenues, une par catégorie. Le choix a été difficile. Antoine Cormery de France 24 prend le relai pour la remise de ces 7 trophées. Chaque lauréat ainsi que son projet est présenté grâce à un reportage de France 24. Il se voit ensuite remettre le trophée par le parrain de sa catégorie.

La soirée est bien cadencée et ne manque pas d’intérêt. Les invités découvrent avec plaisir les lauréats et leur parcours. Inspirant est le mot qui revient à la bouche pour décrire ces 7 lauréats. Chacun leur tour, les lauréats montent sur l’estrade pour recevoir leur prix. Ils sont émouvants, émus eux-mêmes. Tant de passion et de cœur, mais aussi de dynamisme et d’acharnement pour leur entreprise. Beaucoup de charisme y compris pour les plus jeunes. Tous ces lauréats sont sympathiques et attachants, s’accordent à dire l’ensemble des invités. Tous ont déjà en tête des idées de développement qu’ils nous dévoilent et n’hésitent pas à demander avec humour des sponsors !

 

VCharlesGuinot, Trophées des Francais de l'Etranger, Quai d'Orsayoilà le tour de notre “chouchou” car résidant à Jakarta. D’un pas vif et déterminé, Charles Guinot, monte sur l’estrade pour recevoir le trophée Entrepreneur remis par Sylvaine Emery d’Humanis. Sylvaine Emery nous dit en aparté que son choix parmi les 5 finalistes s’est porté sur Charles car il incarnait les valeurs de la société Humanis. “C’est d’abord un véritable entrepreneur et l’aspect social de son projet nous a particulièrement séduits. Avec la collecte des impôts, des infrastructures, des hôpitaux, des écoles pourront être construits. Et Charles est vraiment une personne sympathique”. Souriant, humble, Charles ne laisse pas indifférent. “Et quelle audace un tel projet ! ”, souligne Antoine Cormery.

Parmi les applaudissements des invités, certains ont un regard particulièrement fier et ému. La famille de Charles, au grand complet, ses parents, son frère et sa sœur, et ses amis de longue date sont venus assister à la cérémonie et savourer cette victoire. “Charles est un vrai aventurier, dans l’âme et les faits. C’est formidable ce qu’il a fait. Je suis si fière”, nous confie sa maman.C

La remise des trophées finie, tout le monde est convié à un cocktail pour fêter ces belles réussites, ces dignes ambassadeurs de la France à l’étranger. C’est l’occasion de parler avec les lauréats dans une ambiance chaleureuse. Ce cocktail sera suivi par un dîner en comité restreint : les lauréats et partenaires. 


Les autres invités se dirigent vers le vestiaire et se voient remettre un sac avec une boite BleuBlancBox, quelle bonne surprise !
Quelle belle soirée, quelle belle cérémonie, murmurent les invités, plein d’envie dans les yeux de réaliser des projets aussi talentueux et audacieux que ceux de nos 7 lauréats.

Nous vous recommandons

Brigitte Crosnier Bernard

Brigitte Crosnier Bernard

Apres avoir vécu 9 ans en Malaisie et Indonésie où je m'occupais de l'association Indonesian Heritage Society. Je suis de retour à Paris mais continue de faire partager ma passion pour l'archipel indonésien
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet