Mercredi 28 octobre 2020

Portibi Farms : un éco-lodge paradisiaque à deux heures de Jakarta

Par Kendra Lacroix et Hélène Fiszpan | Publié le 17/09/2020 à 22:30 | Mis à jour le 17/09/2020 à 22:30
escapade week-end indonésie

À seulement deux heures de route des "macet" de Jakarta, se trouve un petit havre de paix à flanc de montagne. Grâce aux récentes rénovations de l'autoroute, la majorité du voyage se fait sans heurt - sauf si vous partez un vendredi après-midi. Une fois sorti de l’autoroute, l'asphalte cède la place aux collines verdoyantes et aux routes peuplées de stands de fruits et de légumes. Direction la ferme et maison d’hôtes de Portibi, à Cicurug, Jawa Barat !

 

portibi farms week end jakarta indonesie

Chez Portibi Farms, l’accueil se fait avec un cocktail de fruits frais et de très grands sourires.  Au sein de la belle bibliothèque qui sert également de bar, mon mari et mes enfants s’installent confortablement. La pièce offre une vue magnifique sur la vallée, et sert également de salle de jeu. Ici pas de WIFI, donc pas d’écran. Le temps de parcourir les livres disponibles pour les invités et mes trois enfants s’emparent d’un jeu de carte. Espérons que l'esprit d'aventures et la promesse d'ongles pleins de terre suffiront à les garder occupés pendant notre séjour.

Porti farm Jakarta week end

Le propriétaire de Portibi, Jocean, est un Américain jovial qui est venu une première fois en Indonésie alors qu’il n’avait pas vingt ans, à l’occasion d’un voyage scolaire au lycée. Intrigué par le pays, il y reviendra régulièrement pour finalement y créer son propre projet : une maison d’hôtes et une ferme biologique. Eco-citoyen convaincu, il base son projet sur la lutte contre l’érosion terrestre et culturelle. Terrestre, en cultivant son sol avec des méthodes locales et des pratiques durables. Culturelle, en permettant aux clients de visiter la ferme afin de connaître l’origine de leur nourriture et de se connecter à la nature. 

porti farms week end Jakrta indonesie

 

Portibi Farms est située sur les flancs du mont Salak. La visite de la ferme sillonne à travers des parcelles d'okra, d'herbes fraîches, de salade verte et de roquette. Ici plus de cinquante variétés de produits différents poussent toute l’année. Les herbes et légumes reconnus pour leur qualité sont d’ailleurs vendus à de nombreux restaurants haut de gamme du centre-ville de Jakarta. Adossée à la ferme, la maison d’hôtes se compose de sept bungalows nichés dans la jungle, d’aires de jeux et de repos dans des hamacs multicolores. L’ éco-lodge de Portibi combine un hébergement haut de gamme et une ambiance rustique et décontractée. Il n'y a pas de climatisation et la salle de bain et la douche sont en plein air. Un véritable retour aux sources.

portibi farms week end jakarta indonesie


Si l’endroit invite à la détente et la contemplation, des activités sont possibles alentour, comme randonner en montagne au Parc National Halimun Salak ou se baigner dans une cascade située non loin de là. Portibi proposera bientôt des cours de cuisine. La majorité des recettes sont des créations d'Ayu, l'épouse de Jocean. Il s'agit d'une fusion entre plats occidentaux et indonésiens (pho vietnamien, tempeh épicé, salade aux multiples légumes verts…) chaque ingrédient étant cueilli à la main le matin même. Pour les adeptes de siestes comme moi, l’heure du thé et du café dans la bibliothèque amorce en douceur le moment d’émerger. 

portibi farms week end jakarta indonesie


La soirée se déroulera au rythme des cocktails maisons et d’un feu de camp avant un retour au bungalow pour laisser l'air frais de la montagne nous bercer. Pour les plus sensibles au bruit, les hôtes auront la délicatesse de distribuer des boules quiès. Fin de séjour le lendemain matin avec un excellent petit déjeuner : crêpes, œufs, fruits frais, jus et thé. Et toujours la gentillesse exceptionnelle du personnel qui aura réussi en à peine 24 heures à nous donner la sensation d’être « à la maison ». De retour à Jakarta, alors que je déballais nos affaires et me demandais ce que faisaient mes enfants maintenant que nous étions de retour à la civilisation, je souris en les voyant tous les trois autour de la table, jouant aux cartes. Je suppose que la promesse d'aventures de Jocean aura eu des effets positifs sur nous.

Pour plus d'informations : Portibi farms

Crédits photos : blog Team Curious et Kendra Lacroix

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Jakarta

ÉCHAPPÉE BELLE

Les îles Karimun Jawa ou 50 nuances de bleu

Du bleu, du bleu et rien que du bleu ! C’est ainsi que l’on pourrait décrire l’archipel des Karimun Jawa. Partons à la découverte de ce petit paradis encore peu fréquenté.