Mercredi 21 novembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Cathédrale de Jakarta – une histoire non sans histoires

Par Brigitte Crosnier Bernard | Publié le 26/02/2018 à 23:30 | Mis à jour le 27/02/2018 à 13:53
Jakarta_Cathedrale_Indonésie_SteMariedelAssomption_Catholique

Située près de la mosquée Istiqlal, de l’église protestante Immanuel, du Monument National Monas  et du Palais Présidentiel, la cathédrale de Jakarta apparaît comme un témoin silencieux de l’histoire de Jakarta.  

 

Les chrétiens en Indonésie

La cathédrale « Santa Maria Pelindung Diangkat Ke Surga » ou Sainte Marie de l’Assomption est l’une des 37 cathédrales de l’archipel indonésien.

Le dernier recensement de 2010 dénombre près de 3% de catholiques en Indonésie. S’il reste des traces de la présence de chrétiens nestoriens au 7ème siècle  à Barus dans le nord de Sumatra, l’arrivée des chrétiens et plus particulièrement celle des catholiques en Indonésie correspond avec l’arrivée des Portugais aux Moluques en chasse des épices. En 1522, les missionnaires Franciscains arrivent sur l’île de Ternate pour évangéliser la population et seront suivis par les Jésuites, dont Saint François Xavier, à Ambon en 1546. Enfin, en 1562, les Dominicains entreprennent la christianisation de Flores et de Timor.

Mais à partir du début du 17ème, et pendant les 200 ans à venir, l’expansion catholique en Indonésie va s’arrêter. Le nombre de croyants et de prêtres va même régresser. 

Les raisons : l’expansion de l’islam et surtout l’arrivée et les conquêtes de la VOC, compagnie néerlandaise des Indes orientales. A partir de 1609, les Hollandais majoritairement protestants interdisent, sous peine de mort, à l’Eglise catholique toutes activités dans les territoires qu’ils contrôlent. Ainsi, en 1624, le père jésuite Egidus d'Abreu fut tué à Batavia par Jan Peterszoon Coen pour avoir célébré la messe dans la prison.

Il faudra attendre 1806 que Napoléon Bonaparte nomme son jeune frère catholique Lodewijk (Louis-Napoléon) roi des Pays-Bas. Ce dernier proclame officiellement l'égalité des religions. Le 8 mai 1807, le pape reçoit l'autorisation du roi Louis d’établir une préfecture apostolique des Indes orientales à Batavia. L'Eglise catholique est de nouveau autorisée en Indes orientales.

 

De la chapelle à la cathédrale

Le 4 avril 1808, deux prêtres, Jacobus Nelissen et Lambertus Prinsen, arrivent à Batavia. Le 10 avril 1808, après environ 2 siècles d'interdiction, la première messe est célébrée à Batavia dans la maison du Dr Assmuss, chef du Département de la Santé à l'époque. Dès mai 1808, une maison de bambou sert de 1ère église temporaire à Jakarta. Elle est située dans la partie sud-ouest de Lapangan Banteng, aujourd'hui le Département des affaires religieuses ! Le 2 février 1810 Père J. Nelissen reçoit en don du gouverneur général Daendels une chapelle dans un très mauvais état, à Senen, Jalan Kenanga, aujourd’hui l’hôpital militaire Gatot Subroto. Après des travaux de rénovation, cette chapelle devient la première  « vraie »  église catholique à Batavia, Santo Ludovikus. Le 27 juillet 1826, l’église prend feu et ne peut plus être utilisée. Grâce à Mr du Bus de Gisignies, commissaire général à Batavia, fervent catholique et contribuant activement à la liberté des religions à Batavia, le Conseil paroissial  achète un terrain situé sur Lapangan Banteng, aujourd’hui Jalan Kathedral, sur lequel est l'ancien palais de gouverneur général, utilisé comme résidence du commandant en chef des armées le général de Kock.

En 1829 est érigée la 1ère cathédrale de Batavia, 33 mètres de long, 17 mètres de large. Bénie en 1829 par Mgr Prinsen, elle prend son nom actuel. Mais le clocher, trop lourd et au milieu du toit, causait dommages et fuites. Il fut remplacé par une tour sur l’avant de la cathédrale. Des rénovations commencèrent en 1859. Le 31 mai 1880, la cathédrale est de nouveau en fonction mais le 9 avril 1890, 3 jours après Pâques, la cathédrale s’effondre : un grand choc pour tout le monde.
En novembre, la construction d’une nouvelle cathédrale est engagée. Elle sera construite avec 3 millions de briques fabriquées localement. Le père Antonius Dijkmans, jésuite, en sera l’architecte. La cathédrale sera inaugurée le 21 avril 1901 et bénie par Mgr Edmundus Sybrandus Luypen.

 

Consacrée à Marie et adaptée à l’Indonésie. Elle mérite une visite

Jakarta_Cathédrale_LePetitJournalJakarta_Indonésie

Quelques faits importants depuis 1901

  • En 1924, 1ère ordination épiscopale : Mgr Van Velsen.
  • En 1970, Visite du pape Paul VI
  • Février 1978, Inauguration par le président Suharto de la mosquée Istiqlal.
  • En 1988, Rénovation de la cathédrale.
  • En 1989, Visite du pape Jean Paul II.
  • En 2000, La veille de Noël, attentat à la bombe.
  • En 2002, Rénovation de la cathédrale.

 

En 1978 face à la cathédrale de Jakarta a été construit la grande mosquée Istiqlal, voulue comme un  symbole d’harmonie religieuse et de tolérance.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous vous recommandons

Brigitte Crosnier Bernard

Brigitte Crosnier Bernard

Apres avoir vécu 9 ans en Malaisie et Indonésie où je m'occupais de l'association Indonesian Heritage Society. Je suis de retour à Paris mais continue de faire partager ma passion pour l'archipel indonésien
1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Siça mar 27/02/2018 - 10:16

Article très intéressant, bien écrit et explications très claires.

Répondre