L’INFO PRATIQUE DE LA SEMAINE – Étape par étape, comment obtenir son permis de séjour à Istanbul

Par Lepetitjournal Istanbul | Publié le 16/03/2014 à 23:03 | Mis à jour le 29/04/2014 à 14:32

Les citoyens français, à leur arrivée en Turquie, se voient attribuer un visa touristique qui permet de rester 90 jours (successifs ou non) dans le pays sur une période de 180 jours. Mais pour rester plus de trois mois, il est nécessaire de prendre rendez-vous afin d'obtenir un permis de séjour – ou “ikamet” – au commissariat de police. Lepetitjournal.com vous explique, étape par étape, la procédure pour obtenir un ikamet en tant que “touriste”, sachant que ce document n'autorise pas à travailler en Turquie.

  1. Prenez rendez-vous sur internet dès votre arrivée en Turquie. En théorie, il suffit que ce rendez-vous soit pris dans les 90 jours suivant votre entrée dans le pays. Mais étant donné le nombre de demandeurs, les premiers rendez-vous disponibles interviennent souvent plusieurs mois après votre arrivée. Donc plus vous vous y prenez tôt, mieux c'est… Un conseil : les rendez-vous sont mis à jour chaque matin sur le site. Pensez donc à vous lever tôt (vers 9h) pour avoir plus de choix.
  2. Remplissez le formulaire. Pour une première demande, sélectionnez “First application”. Puis, dans la catégorie “Unit location”, choisissez le commissariat central à Vatan (tout en bas de la liste) et non un commissariat d'arrondissement, si bien sûr vous habitez à Istanbul.
  3. Sélectionnez “touristic stay”, puisque nous ne traitons ici que du cas des étrangers qui souhaitent rester plus de trois mois en Turquie sans y travailler.
  4. Le formulaire vous demande ensuite des informations personnelles (nom, prénoms, statut conjugal, numéro de passeport…). Il est également possible d'être accompagné à ce rendez-vous par une personne de votre choix (fortement conseillé si vous n'êtes pas turcophone)
  5. Une fois le rendez-vous pris, le site précise la liste de documents à apporter lors du rendez-vous :
    • Quatre photos d'identité
    • Votre passeport
    • Des photocopies de certaines pages de votre passeport : la page comportant votre photo et précisant les dates de validité de celui-ci ainsi qu'une photocopie de la page tamponnée à l'entrée dans le pays
    • Un relevé bancaire prouvant que vous disposez sur un compte d'au moins 300$ par mois pour chaque mois de séjour souhaité, ou bien – option beaucoup plus simple – un ticket obtenu dans un bureau de change attestant que vous avez échangé en livres turques la somme correspondant au nombre de mois de séjour souhaités (ex : 3.000$ pour 10 mois de séjour)
  6. Pour obtenir ce ticket, il suffit de vous rendre avec votre passeport dans n'importe quel bureau de change et de demander un “döviz satın alma belgesi” en indiquant la somme concernée. Pas de panique : si vous souhaitez rester dix mois en Turquie, nul besoin de changer 3.000$. En fait, vous ne changez aucun montant. Vous indiquez simplement à l'employé du bureau de change le montant souhaité, vous lui tendez votre passeport et il vous remettra le ticket en échange de quelques dizaines de livres turques
  7. Le prix du permis de séjour (l'équivalent d'environ 200€) n'est pas mentionné sur le site au moment de la prise de rendez-vous mais pensez à apporter plusieurs centaines de livres turques lors du rendez-vous (pour une première demande, vous payez le carnet en lui-même (l'ikamet) + une certaine somme qui varie selon la durée de séjour souhaitée).
  8. Le jour du rendez-vous, il vous sera juste demandé de fournir les documents ainsi que la somme d'argent. On vous donnera alors une date à partir de laquelle vous pourrez récupérer votre permis de séjour (environ un mois plus tard en général).
  9. En théorie, il n'est pas possible d'avancer cette date, mais il arrive que les fonctionnaires de police se montrent conciliants, notamment si vous leur prouvez (billet d'avion à l'appui) que vous devez quitter le pays avant la date de retrait de l'ikamet.

RAPPEL IMPORTANT :

Si les trois mois de séjour autorisés par votre visa touristique expirent alors que vous n'avez toujours pas reçu votre ikamet, ne quittez pas le territoire ! Vous risqueriez de payer une lourde amende pour dépassement de visa et même d'être expulsé – expulsion assortie d'une interdiction d'accès au territoire turc pendant cinq ans.

Nathanaël Scalbert (www.lepetitjournal.com/istanbul) lundi 17 mars 2014

POUR ALLER PLUS LOIN, (RE)LISEZ : L'ikamet pour les Nuls

lepetitjournal.com istanbul

Lepetitjournal Istanbul

L'unique média gratuit et quotidien sur internet pour les Français et francophones de Turquie et d'ailleurs!
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Istanbul !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Albane Akyuz

Rédactrice en chef de l'édition Istanbul.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale