Lundi 20 mai 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

L’INFO PRATIQUE DE LA SEMAINE - Apprendre le turc… sans se ruiner

Par Lepetitjournal Istanbul | Publié le 17/04/2016 à 22:01 | Mis à jour le 18/04/2016 à 15:27
flag-61070_960_720

Arriver dans un pays sans en maîtriser la langue n'est pas toujours chose évidente. Face aux méthodes d'apprentissage traditionnelles, des alternatives bon marché pour maîtriser la langue turque ont fait surface. Lepetitjournal.com d'Istanbul décrypte pour vous ces nouveaux moyens d'apprendre le turc, presque sans coût, aussi bien pour les débutants que confirmés…

Méthode ASSIMIL

Si cette méthode exige patience et volonté, apprendre le turc en autodidacte est un moyen efficace de progresser à son rythme et sans trop de difficultés. La méthode ASSIMIL, spécialisée dans l'apprentissage de plus de 70 langues étrangères, s'est fondée sur le principe de l'“assimilation intuitive. Cette approche propose une assimilation de la langue turque en deux temps : d'abord par une phase de familiarisation, au travers de leçons explicatives ; suivie dans un second temps, d'une phase d'application, permettant de mettre en pratique les connaissances acquises. Les exercices prennent souvent une forme ludique, et des illustrations sont proposées pour rendre la phase d'apprentissage plutôt agréable.

En 71 leçons complètes et progressives, plus de 120 exercices, et pour 24,90 euros, vous atteindrez le niveau B2 du cadre européen. Comme pour chaque méthode, la régularité est de mise et 30 minutes quotidiennes sont conseillées !

Pour plus d'infos, voir ici.

 

Sites en ligne

Exit livres, bouquins et dictionnaires… Amateurs du virtuel et de l'interactif, sachez qu'il existe toute une gamme d'apprentissages pour vous ! De nombreux sites internet, pour la plupart gratuits, se sont tournés vers l'apprentissage du turc en ligne. Avec une approche différente, parfois basée sur un apprentissage théorique ou encore sur une interaction plus concrète avec d'autres e-Learners, ces méthodes permettent à chacun de trouver son compte.

Pour plus d'infos, voir ici.

 

Vidéos explicatives

Pour les plus auditifs, de nombreuses chaînes Youtube se sont lancées dans l'apprentissage de la langue turque au travers de vidéos interactives. Allant de professionnels à amateurs confirmés, ces professeurs du virtuel partagent, généralement au travers de l'interface Youtube, des vidéos qui permettent étape par étape d'acquérir de solides bases en turc. Les premières leçons débutent par la découverte de l'alfabe et continuent par l'explication (accrochez-vous !) de la grammaire turque. Cumulant plus d'une centaine de milliers de vues, ces vidéos permettent de maitriser le b-a ba du turc, avant de se mettre à la pratique quotidienne. Elles sont davantage ouvertes à un public anglophone, mais des vidéos en français, moins nombreuses, restent toutefois disponibles.

 

Tandem et partenaires de langues

Après avoir acquis certaines bases en turc, il est temps de mettre ces heures d'apprentissage en œuvre ! Pour vous permettre de pratiquer, sachez qu'il existe de nombreux groupes de tandem de langue via les réseaux sociaux. Ces groupes, auxquels il est possible d'accéder sans restrictions et conditions, si ce n'est celle de disposer d'un compte Facebook, permettent de mettre en contact les amoureux de langue afin de constituer un tandem linguistique. Hormis les réseaux sociaux, certains sites ont aussi fait du tandem leur atout. Il suffit pour cela de publier un post ou de répondre aux demandes déjà présentes et d'entamer la conversation avec votre nouveau tandem.

 

Les profils restant très variés, il est possible pour chacun de trouver un partenaire de langue, aussi bien pour les débutants que pour les presque confirmés.

Pour plus d'infos, voir ici.

 

Rencontres linguistiques

Encore très peu diffusée en Turquie, une variante des “cafés langue existe pourtant. Très implantés dans la majorité des grandes villes comme à Paris, ces “cafés langues permettent de faire se rencontrer amateurs des langues de Goethe, de Shakespeare et autres autour d'un verre.

Annoncées au travers de la page “Couchsurfing, une page ayant pour vocation première de connecter tous les voyageurs et hôtes du monde, ces rencontres hebdomadaires entre Turcs et non-Turcs se déroulent à Kadıköy et sont ouvertes pour le moment aux anglophones et turcophones. Il est nécessaire de disposer d'un compte Couchsurfing (gratuit avec une possibilité d'authentification via Facebook et donc sans inscription) et de s'inscrire aux sessions suivantes. Pour une somme de 10 TL, vous pourrez donc échanger, converser, et en apprendra davantage sur les cultures respectives, dans une ambiance garantie !

Pour plus d'infos, voir ici.

 

Pour les adeptes des méthodes plus traditionnelles, retrouvez notre article récapitulant les  adresses utiles pour apprendre le turc ici.

 

Myriam Laadhari (www.lepetitjournal.com/Istanbul) lundi 18 avril 2016

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !

Suivez nous sur Facebook et sur Twitter 

lepetitjournal.com istanbul

Lepetitjournal Istanbul

L'unique média gratuit et quotidien sur internet pour les Français et francophones de Turquie et d'ailleurs!
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet