Dimanche 18 août 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

MÉDECINE NATURELLE - Les bienfaits des fleurs de Bach disponibles en Turquie

Par Lepetitjournal Istanbul | Publié le 29/05/2013 à 22:03 | Mis à jour le 30/05/2013 à 03:53

 

De nos jours, les médecines parallèles sont de plus en plus répandues pour soigner les petits maux ou accompagner des traitements plus lourds. Herlinde Hafner, seule thérapeute des fleurs de Bach en Turquie, reçoit dans son cabinet à Karaköy.

Lepetitjournal.com d'Istanbul : Quand et comment avez-vous découvert les fleurs de Bach ?
Herlinde Hafner
(photo EG): Il y a 30 ans, je suis allée en Angleterre avec mon frère et sa petite amie. Elle connaissait les fleurs de Bach et avait même suivi une formation pour devenir thérapeute des fleurs de Bach. J'ai découvert cette thérapie avec elle. Ma première utilisation des fleurs de Bach fut une très bonne expérience. Depuis ce jour, je transporte toujours avec moi une bouteille de Rescue : un des élixirs floraux de Bach utilisé comme remède de secours en cas de stress passager. 

En quelques mots, que sont les fleurs de Bach ?
Cette aromathérapie homéopathique vient d'Angleterre. Elle a été découverte par le docteur Edward Bach en 1936. Il souhaitait trouver une sorte de remède qui soulage sans créer d'effets secondaires. Selon lui, le corps, l'esprit et l'âme ne font qu'un. Pour se sentir en équilibre et en bonne santé, ces trois entités doivent être en harmonie. Si cet équilibre intérieur est déstabilisé, le corps sera sujet à des humeurs négatives ou des maladies physiques. C'est dans ce genre de situations qu'Edward Bach recommandait les fleurs de Bach. Quelques gouttes d'une ou plusieurs fleurs de Bach sélectionnées selon l'individu par le thérapeute aident le corps, l'esprit et l'âme à retrouver un équilibre. Les fleurs de Bach font effet sur notre état psychologique. Les remèdes des fleurs de Bach ne remplacent pas les médicaments traditionnels mais ils peuvent aider pour les douleurs émotionnelles ou certains maux. Par exemple, si quelqu'un se sent démotivé, déprimé, les fleurs de Bach peuvent aider à surmonter cet état. En Autriche, quelques médecins recommandent ce remède pour complémenter un traitement plus classique.

Pourquoi avez-vous choisi d'être thérapeute des fleurs de Bach en Turquie ?
J'ai une formation de pédagogue. Quand je suis venue m'installer en Turquie, je souhaitais me reconvertir. Je me suis posée beaucoup de questions et j'ai commencé à faire de la céramique, du Reiki... Un jour, j'ai une voisine qui venait chez moi pour parler allemand qui m'a demandé conseil pour son petit fils. Il avait des problèmes d'intégration et était très anxieux. Les médecins voulaient lui prescrire des antidépresseurs. Mais elle comme moi étions contre l'idée de donner des médicaments aussi fort à un enfant qui n'en avait pas vraiment besoin. J'ai pensé aux fleurs de Bach et ça m'a donné l'idée de les importer en Turquie. Je suis retourné en Autriche pour apprendre et obtenir mon diplôme de thérapeute des fleurs de Bach. J'ai ouvert mon cabinet à Istanbul il y a quelques années seulement.

Est-ce que les Turcs sont ouverts à cette méthode ?
Une partie de la population turque est ouverte à découvrir de nouveaux traitements plus naturels. Ce sont en général ceux qui veulent revenir à une alimentation plus naturelle, qui souhaitent trouver des traitements plus sains... L'autre partie ne s'intéresse pas ou ne connait pas cette méthode. Je dois faire un gros travail de communication pour sensibiliser et faire connaître les fleurs de Bach en Turquie. À ma connaissance, je suis la seule thérapeute des fleurs de Bach en Turquie.

Comment sait-on quelle(s) fleur(s) prendre ?
Après une première consultation, le thérapeute sélectionne une à dix fleurs de Bach qui correspondent à l'état de la personne. Ce sont des ?essences? de fleurs qui seront diluées dans de l'alcool. Le patient devra prendre des goutes de cette dilution pendant quelques semaines, tout dépend de l'état de la personne.

Avez-vous une anecdote à raconter liée à votre expérience professionnelle ?
J'en ai beaucoup ! Mais il y en a une assez spéciale. J'étais dans l'avion entre Vienne et Istanbul. Une femme habillée d'une burqa, assise dans le siège devant moi, a commencé à paniquer et a perdu connaissance. Avec l'accord de son entourage, j'ai mis quelques gouttes d'une des fleurs de Bach dans sa bouche. Elle s'est calmée et s'est détendue instantanément.

Propos recueillis par Elisa Girard (http://lepetitjournal.com/istanbul.html) jeudi 30 mai 2013

Herlinde Hafner
+90 533 662 97 78
herlinde@bachflowersinturkey.com

lepetitjournal.com istanbul

Lepetitjournal Istanbul

L'unique média gratuit et quotidien sur internet pour les Français et francophones de Turquie et d'ailleurs!
0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Istanbul

Istanbul-Izmir en 3h30 à partir de dimanche

Les travaux de l’autoroute reliant Istanbul à Izmir, débutés en 2010 ont pris fin avec près de deux mois d’avance. Les autorités turques ont annoncé que les conducteurs pourront l’emprunter dès ce wee

Que faire à Istanbul ?

L’agenda des expats (août 2019)

De l’action environnementale au tournoi football, en passant par des quizz ou des pique-niques, le mois d’août est riche en événements pour les expatriés, francophones ou non, d’Istanbul. Nous vous en

Sur le même sujet