Jeudi 21 juin 2018
Istanbul
Istanbul
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

5 MIN DE L’ÉCO - Turquie: 543 Français ont reçu un permis de travail

Par Lepetitjournal Istanbul | Publié le 28/02/2018 à 19:04 | Mis à jour le 28/02/2018 à 20:46
Photo : C'est l'heure de notre bulletin économique mensuel...
economie turquie istanbul français

La Turquie, sixième destination touristique au monde ; plus de 87.000 permis de travail délivrés à des étrangers en Turquie en 2017… Découvrez sans plus tarder les autres actualités économiques du pays, réunies pour vous par lepetitjournal.com d'Istanbul.

economie istanbul turquie

COMMERCE - La Turquie et l’Algérie ont signé plusieurs accords bilatéraux

Sept accords de partenariat et mémorandums d’entente ont été signés entre la Turquie et l’Algérie peu après l’arrivée de Recep Tayyip Erdoğan à Alger, le 26 février, première étape d’une tournée en Afrique. Plusieurs domaines sont concernés, tels que les hydrocarbures, l’enseignement supérieur, la diplomatie, la culture, le tourisme et l’agriculture. 

Un accord, dont les détails n’ont pas encore été dévoilés, a notamment été conclu entre le géant national algérien des hydrocarbures Sonatrach et les groupes turcs Rönesans et Bayegan, portant sur un investissement pétrochimique d’un milliard de dollars dans la province d’Adana, au sud de la Turquie. 

Recep Tayyip Erdoğan s’est félicité de ces avancées commerciales, estimant que "l’Algérie représente un havre jouissant de stabilité politique et économique en Méditerranée et en Afrique ainsi que le plus grand partenaire commercial d’Ankara dans le contient africain", a-t-il déclaré mardi, lors d'un discours devant des hommes d'affaires turcs et algériens, au deuxième jour de sa visite officielle en Algérie. 

Jusqu’alors, les échanges commerciaux avec l’Algérie étaient "insuffisants" selon le président turc. Actuellement autour de 4 milliards de dollars, ils doivent "atteindre dans une première étape 5 milliards, puis 10 milliards de dollars", a-t-il annoncé. Pour cela, l’Algérie, -qui compte 796 entreprises turques sur son territoire-, devra "faciliter" le travail des hommes d’affaires turcs sur place, selon le président turc. Dans un entretien au quotidien algérien Echorouk, publié lundi, Recep Tayyip Erdoğan a notamment réclamé un assouplissement du système de délivrance des visas pour les citoyens turcs, particulièrement pour les hommes d’affaires. Il a aussi critiqué les barrières à l'importation mises en place par l’Algérie, qui selon lui, "freinent le développement des échanges commerciaux" avec son pays.

Depuis son arrivée au pouvoir, en 2002, le Parti de la justice et du développement (AKP) a entrepris de renforcer les liens entre la Turquie et le continent africain. En trois ans de présidence, Recep Tayyip Erdoğan a déjà effectué plus d’une vingtaine de visites officielles en Afrique, comme en décembre dernier, quand il s’est rendu au Tchad, en Tunisie et au Soudan. Sa nouvelle visite, qui prendra fin demain, l’a conduit en Algérie, en Mauritanie, au Sénégal et au Mali. Ses étapes en Mauritanie et au Mali constituent les premières visites d'un chef d'Etat turc dans ces deux pays.

EN HAUSSE - Plus de 87.000 étrangers ont reçu un permis de travail en 2017 

Ce sont précisément 87.190 permis de travail, sur 100.000 demandes au total, qui ont été délivrés par le ministère turc du Travail et de la sécurité sociale, l’année dernière. Soit presque 15.000 de plus qu’en 2016, et cinq fois plus qu’en 2011. 

Environ 20.970 Syriens ont commencé à travailler avec la permission du ministère en 2017, soit environ 24% du total des permis de travail délivrés. Derrière les réfugiés syriens, qui ont reçu le plus de permis de travail, arrivent les citoyens de Géorgie (7.317 documents délivrés), du Kirghizistan (6.360), d’Ukraine (5.761), de Chine (4.288), du Turkménistan (3.847), puis d'Inde (3.055). 543 permis de travail ont été attribués à des citoyens français. 

TOURISME - La Turquie, sixième destination au monde 

Avec 39,9 millions de touristes l’an dernier, la Turquie s'est classée sixième parmi les pays les plus visités au monde, selon les données publiées par l'Organisation mondiale du tourisme des Nations Unies (OMT).

La France a été le pays le plus visité l'an dernier avec 88,9 millions de personnes, suivie par l'Espagne (82,2 millions), les États-Unis (72,9 millions), la Chine (59,3 millions) et l'Italie (57,8 millions). La Turquie se classe sixième, suivie par le Mexique, le Royaume-Uni et l'Allemagne, tandis que la Thaïlande se positionne au 10ème rang du classement.

Rappelant que les chiffres les plus élevés du tourisme turc ont été observés en 2014, -quand environ 41,4 millions de touristes étrangers ont visité le pays-, Erkan Yağcı, président de l'Union des hôteliers et gestionnaires de la Méditerranée (AKTOB), a déclaré: "Cette année, je pense que tout va bien et que la Turquie peut dépasser les chiffres de 2014. Nous pouvons atteindre 45 millions de touristes à la fin de 2018."

Selon les données publiées par AKTOB, plus de 6,5 millions de citoyens turcs vivant à l'étranger ont visité la Turquie l'année dernière, rapportant plus de 5,9 milliards de dollars, soit 22,5% des recettes touristiques de la Turquie. La durée moyenne de séjour des visiteurs venant de l'étranger vers la Turquie en 2017 était de 12,7 nuits : en moyenne, les touristes étrangers ont passé 10,6 nuits, tandis que les ressortissants turcs vivant à l'étranger sont restés 22,9 nuits.

POTENTIEL - La Turquie, paradis de l’agriculture biologique ? 

"La Turquie est un paradis pour l'agriculture biologique et devrait davantage miser sur cet énorme potentiel." C’est ce qu’a déclaré Şemsi Bayraktar, directeur de l'Union des chambres d'agriculture turques (TZOB), le 25 février. 

"La taille du marché de l'agriculture biologique était de 15,2 milliards de dollars en 1999, alors qu'elle atteignait 89,7 milliards de dollars en 2016 dans le monde entier", a-t-il poursuivi, rappelant la nécessité pour la Turquie de mettre en place des nouvelles politiques pour dynamiser ce secteur. 

Actuellement, les États-Unis sont en tête du marché de l’agriculture biologique avec 43,1 milliards de dollars, suivis par l'Allemagne et la France. La superficie des champs destinés à l’agriculture biologique en Turquie a augmenté ces dernières années, "passant de 6.800 à 524.000 hectares entre 1996 et 2016", a ajouté Şemsi  Bayraktar. Il y a actuellement 69.000 agriculteurs biologique en Turquie, surtout concentrés dans la région de l’Anatolie orientale. 

"Il n'y avait que huit produits biologiques fabriqués en Turquie en 1996, alors que ce nombre a atteint 238 aujourd'hui. L'objectif principal était concentré dans la région de la mer Egée au début, mais il s'est rapidement répandu à travers le pays", a souligné Şemsi Bayraktar, cité par Hürriyet Daily News. 

SANTÉ - Des médicaments japonais seront bientôt fabriqués en Turquie

La société pharmaceutique japonaise Astellas a décidé de fabriquer des médicaments à Gebze, au nord-ouest de la Turquie, pour sa dixième année d'activité dans le pays. Dans un premier temps, il s’agira de médicaments pour les affections des voies urinaires, l’un des huit médicaments Astellas actuellement en vente en Turquie. 

"Nous allons faire un investissement important dans la technologie afin de commencer la production dans nos usines à Gebze", a déclaré Mark Dekker, directeur général d’Astellas Turquie, cité par Daily Sabah. "Il s'agit d'un investissement de 3 millions de dollars et il est également prévu que nous produisions un deuxième médicament ici, ce qui nous permettra de produire 25% des produits dans un délai très court", a-t-il poursuivi, ajoutant que la société japonaise Astellas, l'une des 20 plus grandes sociétés pharmaceutiques du monde, a déjà investi 4 millions d'euros pour des essais cliniques en Turquie.

Solène Permanne (http://lepetitjournal.com/istanbul) jeudi 1er mars 2018

Rejoignez-nous sur Facebook et sur Twitter

lepetitjournal.com istanbul

Lepetitjournal Istanbul

L'unique média gratuit et quotidien sur internet pour les Français et francophones de Turquie et d'ailleurs!
0 CommentairesRéagir

Actualités

POLITIQUE

1,5 millions de Turcs expatriés ont voté pour les élections de juin

Selon les chiffres officiels du Conseil suprême des élections turques (YSK), près de la moitié (48,78%) se sont rendus aux urnes entre le 7 et le 19 juin pour participer au scrutin.

Communauté

LYCÉES FRANÇAIS DU MONDE

FAPÉE - Xavier Gonon : "Les parents d’élèves doivent être associés"

Entre contraintes budgétaires et volonté présidentielle d’en faire un instrument du rayonnement de la France dans le monde, l’enseignement français à l’étranger est à la croisée des chemins. Eclairage