TEST: inter

INVESTIR DANS L'IMMOBILIER ANCIEN, UNE VALEUR SÛRE

Par My expat | Publié le 17/12/2019 à 17:00 | Mis à jour le 17/12/2019 à 17:00
My expat investissement immobilier

Que ce soit sur le plan financier ou au niveau fiscal, investir dans l’immobilier ancien présente un grand nombre d’avantages par rapport à l’immobilier neuf. Pour les investisseurs, et notamment pour les expatriés souhaitant acheter un bien en France, investir dans l’ancien est sans aucun doute une valeur sûre. 

 

D'un point de vue financier

Tout d’abord, sur le plan financier, l’immobilier ancien est considérablement moins cher que le neuf. En France, on constate que les prix des biens anciens sont en moyenne 20 à 30 % moins élevés que les prix des biens neufs. Même si les frais de notaire sont plus faibles dans l’immobilier neuf (environ 20 % de moins), l’immobilier ancien reste donc bien plus économique. 

 

Ajoutons qu’un investissement dans l’immobilier ancien garantit généralement une rentabilité brute annuelle supérieure au neuf, entre 2 et 5 % pour les biens anciens, contre 2 à 4 % pour l’immobilier neuf.

 

De plus, le fait d’investir dans l’ancien permet de fixer des loyers plus élevés, car la plupart des biens anciens se situent au cœur des villes, dans le centre-ville ou dans les quartiers historiques. L’attractivité locative est donc assurée. Il est possible d’y trouver aussi quelques biens neufs, mais ils seront alors extrêmement chers. La majorité des constructions neuves se trouve néanmoins en périphérie urbaine, dans des zones plus excentrées et bien moins prisées. Par ailleurs, le charme unique des biens anciens permet aussi de fixer des loyers plus élevés. Ces facteurs garantissent une forte demande locative, ainsi qu’une plus-value plus importante à la revente.

 

D'un point de vue fiscal

Si vous êtes expatrié à l’étranger et que vous souhaitez investir en France, il faut savoir que l’immobilier neuf ne propose pas d'avantages fiscaux pour les non-résidents. En effet, le dispositif Pinel est réservé aux résidents dans l’Hexagone.

 

En revanche, investir dans l’immobilier ancien en France depuis l’étranger vous permet de bénéficier du déficit foncier, et du statut LMNP. 

 

Le déficit foncier vous permet de réduire votre imposition fiscale, en déduisant les charges foncières du montant des loyers que vous percevrez. Vous pourrez en bénéficier en achetant un appartement ancien, en le rénovant, puis en le louant. 

 

Concernant le statut LMNP (loueur en location meublée non professionnelle), il s’applique à condition de louer votre bien meublé, et si les revenus générés par la location ne dépassent pas 23 000 € par an, ou 50% des revenus globaux du propriétaire. La LMNP vous permet ainsi de percevoir des revenus locatifs non imposés, d’amortir votre bien sur plusieurs dizaines d’années, et de déduire les charges liées à la gestion, et les intérêts de votre emprunt.

 

Investissez à distance

Si vous souhaitez investir dans un bien ancien en France en tant qu’expatrié, My expat propose de vous accompagner dans votre projet, entièrement à distance. Nos équipes recensent toutes les opportunités d’investissement les plus intéressantes du marché en accord avec vos critères, et vous permet d’investir sans que vous n’ayez jamais besoin de rentrer en France.

 

Grâce à la plateforme digitale de My expat, vous pourrez piloter votre projet depuis chez vous, en ligne, suivre son avancée, scanner des documents et consulter les offres. 

 

My expat est présent à ParisBordeauxMarseille et Lyon, vous permettant ainsi d’accéder à toutes les offres immobilières de ces grandes villes dynamiques.

 

Vous avez un projet ? Contactez-nous !

 

my-expat-investissement-immobilier

My expat

My expat organise les projets immobiliers des expatriés.
0 Commentaire (s) Réagir
Dans la même rubrique