Dimanche 25 février 2018
Hong Kong
Hong Kong
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

XI JINPING - Les détails de la visite du président chinois à Hong Kong

Par Lepetitjournal Hong Kong | Publié le 28/06/2017 à 11:15 | Mis à jour le 29/06/2017 à 08:01

A l'occasion du 20ème anniversaire de la rétrocession de Hong Kong, Xi Jinping, président de la République Populaire de Chine, se rend pour la première fois dans la région administrative spéciale, en tant que chef d'état, jusqu'au 1er juillet. 

Au programme, le président assistera au serment de Carrie Lam, nouvelle cheffe exécutive de Hong Kong, et visitera son cabinet. Il se rendra également à la garnison locale de l'Armée Populaire de Libération, en tant que chef des armées. 6,000 militaires de l'APL sont constamment présents dans la province depuis la rétrocession dans plus de 12 bases militaires. 

Le président chinois devrait aussi se rendre sur l'un des deux gros chantiers actuels reliant Hong Kong à la Chine : le pont Hong Kong-Zhuhai-Macao, ou bien la nouvelle ligne de train express desservant la ville de Canton. 

Enfin, Xi Jinping partagera un banquet avec l'actuel chef exécutif, CY Leung, au siège du gouvernement.

Alors que ses prédécesseurs avaient pris l'habitude de rendre visite à des familles locales, c'est sa femme, Pen Liyuan, qui rendra visite à des personnes âgées dans une maison de retraite, l'agenda du président étant trop chargé. 

Cette visite de Xi Jinping est évidemment placée sous la plus haute sécurité. Le président et sa femme devraient loger dans l'hôtel Renaissance, à Wan Chai, tandis que leur délégation serait dans l'hôtel adjacent, le Grand Hyatt. 

La structure du Renaissance permettrait à Xi Jinping de rentrer tout en sécurité dans une limousine équipée de vitres pare-balles. La zone entière est entourée de barrières remplies d'eau, pesant 2 tonnes chacune, afin d'éviter qu'un véhicule intrus s'infiltre. Autour de la zone, des ouvriers ont même été aperçus en train d'appliquer de la colle forte sur les pavés du sol, pour éviter que d'éventuels manifestants s'en servent afin de les jeter. Une dizaine de bateaux de la police devraient patrouiller 24h/24 dans Victoria Harbour. Plus globalement, ce sont 11.000 des 29.000 policiers de Hong Kong qui ont été affectés à la sécurité du président et de sa délégation. 

 

Antoine Vergnaud (www.lepetitjournal.com/hong-kong) - mercredi 28 juin

0 CommentairesRéagir