Jeudi 21 juin 2018
Hong Kong
Hong Kong
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Une présidente de région pour conquérir les touristes à Hong Kong

Par Marc Schildt | Publié le 04/06/2018 à 12:01 | Mis à jour le 05/06/2018 à 04:15
Photo : Marie-Guite Dufay et Patrick Ayache dévoilent les actions pour promouvoir le tourisme en Bourgogne-Franche-Comté. @FCCIHK
Marie-Guite Dufay présidente région Bourgogne Franche Comté Hong Kong

À l'occasion de Vinexpo, la présidente du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, Marie-Guite Dufay, est venue promouvoir les atouts touristiques de sa région. Quatre jours pour rencontrer les professionnels, la presse locale, et vanter les charmes d'un territoire qui va bien au-delà de la Bourgogne.

À Vinexpo, la Bourgogne a eu droit à deux master-class dès la journée d'ouverture du 29 mai. Le premier, animé par le maître sommelier Yang Lu, introduisait la diversité des "climats" des vins de Bourgogne. Le second, quasiment dans la foulée, avait pour thème le tourisme et concernait la région dans sa globalité. Le séminaire plutôt atypique pour un salon des vins réunissait tout de même 60 professionnels du voyage, le comité régional de tourisme de Bourgogne-Franche-Comté, Atout France (l'agence de développement touristique de la France) et la présidente du conseil régional.

Marie-Guite Dufay, la présidente du conseil régional nous a parlé du développement du tourisme lors d'une journée organisée par la Chambre de Commerce et de l'Industrie de Hong Kong. Patrick Ayache, son vice-président en charge du développement international, du tourisme et de l'export a détaillé quelques mesures.

 

Marie-Guite Dufay présidente region Bourgogne Franche Comté
Marie-Guite Dufay, présidente du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté - @FCCIHK

 

Lepetitjournal.com: Votre déplacement intervient au moment de Vinexpo, vous souhaitez parler du tourisme lors du salon des vins? 

Marie-Guite Dufay: Vinexpo c'est très important pour nous, pour la Bourgogne et pour la Franche-Comté. Nous souhaitons profiter de la célébrité en Asie des vins de Bourgogne pour faire connaître la région au-delà des seuls vins, au-delà de la seule activité viticole.


Quels sont vos messages pour promouvoir le tourisme en Bourgogne-Franche-Comté? 

Marie-Guite Dufay: Que nous avons tout! Que nous avons une région chargée en histoire, nous avons le plus de sites inscrits au patrimoine mondial de l'Unesco, nous avons des vignobles très célèbres et nous avons une nature authentiquement belle. C'est la nature à l'état sauvage. Une nature qui sait accueillir puisqu'on investit dans l'hôtellerie, familiale et de luxe, et dans des chambres d'hôtes. Il y a de tout pour quelqu'un qui vient chercher le calme, l'art de vivre à la française, les bonnes tables et la gastronomie.

 

Abbaye de Fontenay region Bourgogne-Franche-Comté @AbbayeFontenay
Abbaye de Fontenay - XIIème Siècle - Patrimoine mondial de l'Unesco- @AbbayeFontenay

 

La Bourgogne avec ses vins est très connue à l'étranger, mais comment travaillez-vous sur une image pour toute la région? 

Marie-Guite Dufay: Si la clientèle est attirée par la Bourgogne, on va lui montrer aussi les mérites de la Franche-Comté. La Franche-Comté, c'est la montagne qu'il n'y a pas en Bourgogne. C'est "le grand nord canadien" en France à côté du vignoble. On peut à la fois boire le meilleur vin du monde et aller se perdre dans des grands univers sauvages, des rivières, des canaux, de grandes forêts…

Patrick Ayache: On met en place une stratégie d'attractivité pour la région dans son ensemble. Elle s'appuie sur nos atouts et vise trois cibles principales: les investisseurs, l'attractivité résidentielle et le tourisme.

Cette stratégie va faire l'objet de grands investissements, on parle de 100 millions d'euros sur plusieurs années. Le programme sera dévoilé en fin d'année. Il remplacera l'ancienne stratégie qui s'appuyait sur trois marques: la marque Bourgogne, la marque Jura et les montagnes des Vosges. On est donc en train de reconstruire une nouvelle stratégie marketing comme la plupart des régions suite à la fusion.


Quels touristes visez-vous ? 

Marie-Guite Dufay: À Hong Kong, nous allons recevoir 60 tour-opérateurs lors d'un master-class et leur présenter, avec les professionnels du tourisme, les atouts de la région et nos produits. Nous sommes proches d'un opérateur hongkongais qui fait venir 40,000 hongkongais par an en France et nous discutons d'offres adaptées aux demandes des clients. On veut susciter plus de demandes.
 

Patrick Ayache: Nous recevons 300,000 touristes asiatiques par an, et c'est peu par rapport à la capacité de déplacement de cette clientèle. Je cite souvent un chiffre qui impressionne, le nombre de personnes en Chine en capacité de voyager aujourd'hui … il y en a 400 millions! Notre objectif est de capter ne serait-ce qu'une quantité infime de cette population. Cela représentera une augmentation considérable pour la région. Nous recherchons la qualité et une clientèle tournée vers l'art de vivre. 

 

Patrick Ayache
Patrick Ayache, vice-président de la région, en charge du développement international, du tourisme et de l'export - @FCCIHK


Comment cette stratégie est-elle relayée localement? 

Marie-Guite Dufay: Nous avons rencontré le Secrétaire des Finances, Paul Chan, et l'avons évidemment invité dans la région pour prolonger et appuyer la signature du partenariat entre le gouvernement de Hong Kong et la région (ndlr. en 2010, la région Bourgogne et la ville de Hong Kong ont signé un partenariat pour renforcer les échanges commerciaux et touristiques entre les deux territoires). Nous avons toute une série de rencontres pendant notre séjour. 

Sur l'année, on a un comité régional du tourisme qui travaille étroitement avec tous les acteurs locaux du tourisme et avec Atout France. On fait aussi de nombreuses campagnes de communication. 


Pour ce déplacement, le tourisme sera-t-il le seul sujet? 

Marie-Guite Dufay: Oui et nous avons déjà un programme dense. Mais, nous n'allons pas nous couper d'autres opportunités. Nous sommes une région très industrielle avec une industrie qui a su se diversifier. Nous mettons en place une filière de l'hydrogène dans les transports. Nous avons trois labellisations High Tech avec la Foodtech sur Dijon et la Bourgogne, une partie IOT (Internet of Things) autour de Chalon-sur-Saône - un bassin historiquement actif dans les microtechniques - et la Medtech avec la santé près de Besançon et de la Franche-Comté. Tous ces marchés sont très porteurs au niveau mondial.

 

Marie-Guite Dufay Patrick Ayache Business France Consulat de France
Au centre, Marie-Guite Dufay et Paul Ignatio, la Consule générale adjointe avec les équipes du consulat, de Business France et de la région - Courtesy: Handout



Sincère remerciements à la Chambre de Commerce et de l'Industrie de Hong Kong pour avoir organisé cette interview et partagé les photographies. 

 

Nous vous recommandons

Marc Schildt Hong Kong lepetitjournal

Marc Schildt

En charge de l'édition de Hong Kong du site lepetitjournal.com
0 CommentairesRéagir

Que faire à Hong Kong ?

FESTIVAL

36 groupes, 5 scènes et 2 jours de fête avec "Make music, Hong Kong!"

La fête de la musique version Hong Kong fait son grand show les 23 et 24 juin: 36 groupes sont conviés, des musiciens locaux et internationaux, des genres éclectiques, dans un lieu très convoité.