Jeudi 13 mai 2021
Hong Kong
Hong Kong

A la découverte de la cuisine hakka à Hong Kong

Par Karine Yoakim Pasquier | Publié le 09/04/2021 à 15:00 | Mis à jour le 10/04/2021 à 02:23
Photo : A la découverte de la cuisine hakka - Photo@ANJU Chhibber - Pixabay
un plat typique de la cuisine hakka dans un restaurant de Hong Kong

Les Hakkas sont nombreux à Hong Kong, et ils sont réputés pour leur cuisine fondante, salée et savoureuse. La rédaction du Petitjournal.com est donc partie à la découverte de cette gastronomie emblématique du Sud de la Chine et vous donne ses conseils et ses bonnes adresses.

Les Hakkas, un peuple voyageur

Avec une population estimée à 1 250 000 habitants, les Hakkas sont nombreux à Hong Kong et leurs traditions font désormais clairement partie de la culture hongkongaise. Peuple de paysans, ils sont originaires de Chine (des provinces du Henan, du Shanxi et du nord du Hubei), d’où ils furent chassés, par vagues successives à partir du IIIe siècle par les guerres accompagnant les changements dynastiques… avant d’arriver dans la région du Guangdong, dans quelques provinces du Sud, ainsi qu’à Hainan, Taïwan et Hong Kong.

Ils possèdent d’ailleurs leur propre langue, le dialecte hakka, qui présente certaines similitudes avec le cantonais — bien que les deux restent relativement différentes.

 

 

Connus pour construire des villages en suivant une architecture distincte, ce sont eux qui sont à l’origine des hameaux fortifiés que l’on peut admirer dans les Nouveaux Territoires.

À Hong Kong, les Hakkas furent une communauté plutôt rurale, et ce jusque dans les années 1970. Avec la modernisation, les choses évoluèrent rapidement. Mais il est toujours possible, à Hong Kong, de découvrir plus en amont la culture hakka et pour ce faire, quoi de mieux que de passer par la gastronomie ?

À la découverte de la cuisine hakka

La cuisine est l’un des fleurons de la culture hakka. De par les diverses migrations auxquelles leurs descendants durent faire face, les Hakkas intégrèrent rapidement des techniques de conservation, telles que la salaison ou le séchage, permettant ainsi d’emporter des denrées avec eux. La plupart des plats sont farcis avec de la viande ou des légumes… mais les Hakkas aiment également les mets mijotés, rôtis ou braisés.

 

cuisine hakka à hong kong
Photo@Yun Huang Yong - Flickr

 

Leurs spécialités sont rurales, simples, mais sont parfumées et nourrissantes. Attention toutefois, les végétariens peineront certainement à trouver de quoi leur convenir, la majorité des plats étant composés de viande.

Pour découvrir les aliments emblématiques de cette gastronomie, voici ceux qu’il faut absolument essayer :  

  • Le tofu farci à la hakka (yong tau foo) : c’est un plat à base de tofu, de viande hachée et de champignons, cuits à feu doux ;
  • Le poulet cuit en croûte de sel (yim gok gai) : ce célèbre plat de la province de Canton est réalisé avec du poulet préalablement enduit d’une croûte de sel, qui sera ensuite cuit pendant une vingtaine de minutes. Le poulet est fondant et savoureux ;
  • Le porc préparé avec des graines de moutarde préservées (mui choy kau yok) : pour cuisiner ce mets, on bout du porc, avant de le faire cuire à la vapeur avec des légumes confits. C’est un pur délice ;
  • La gourde amère farcie (fu gwa fong) : ce plat est composé d’une gourde (ce légume ressemblant à un melon salé), qu’on fourre avec du riz gluant, des champignons et du porc ;
  • Les nouilles hakkas (hakka min), de couleur dorée et souvent dégustées avec des rognons, ou en version végétariennes ;
  • Pour terminer, le plat de fête, le Poon choy : ce plat n’est pas pour les petits mangeurs puisqu’il contient toutes les viandes, poissons et fruits de mer possibles et imaginables, présentés dans un large pot en terre cuite… à partager avec un grand groupe.

Ceci n’est évidemment qu’un bref aperçu de toutes les spécialités disponibles. Pour en savoir plus, nous vous conseillons d’aller dans un restaurant afin d’y goûter par vous-même...

 

Manger hakka à Hong Kong

Pour déguster de la cuisine hakka, nous vous conseillons de vous rendre dans le joli village de Tai Mei Tuk. Pour ce faire, vous pouvez prendre le bus, ou simplement louer des vélos depuis Sha Tin ou Tai Po. Une piste cyclable aménagée vous mènera vers cette petite bourgade nichée au bord du réservoir de Plover Cove, où les restaurants Bibi hakka cuisine et 合益客家菜館, vous feront voyager.

 

la baie vue de tai mei tuk à hong kong
Situé aux abords du réservoir de Plover Cove, le village de Tai Mei Tuk est un lieu où manger hakka.

 

Dans les environs de Mongkok, le restaurant Chuen Cheung Kui, tandis que sur l’île vous pourrez aller à Sheung Wan ou à Tin Hau chez Hakka Shop, ou encore à Wan Chai chez 醉瓊樓酒家.

Pour les aventuriers, les nouveaux Territoires regorgeront de restaurants hakkas. N’hésitez pas à partir explorer.

 

Pour être sûr de recevoir GRATUITEMENT tous les jours notre newsletter (du lundi au vendredi)

Ou nous suivre sur Facebook et Instagram

 

Nous vous recommandons

Karine Yoakim-Pasquier

Karine Yoakim Pasquier

Karine est Suisse francophone vivant depuis peu à Hong Kong. Elle tient un blog intitulé hotfonduepot.com, enseigne le français, vient de terminer son premier roman. Elle est Rédactrice en Chef du Petit Journal
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Que fête-t-on le jeudi de l’Ascension ?

En France, l’Ascension fait partie des onze jours fériés. Cette fête chrétienne, célébrée chaque année entre le 30 avril et le 3 juin, tombe toujours un jeudi. En 2019, elle se tiendra le 30 mai.