Candidat aux Trophées des Français de Hong Kong

Agathe Detanger Photo.jpg
Agathe
Detanger
Trophée Engagement social, Autre domaine
Mon engagement est issu d’une passion pour l’environnement et la nature depuis toute petite. Ayant grandi en Nouvelle-Zélande et en Australie, deux pays riches en biodiversité et écologie, la préservation de notre environnement m’a intéressée dès le plus jeune âge.

Cet intérêt a guidé mon orientation scientifique au LFI puis mon choix d’études supérieures en Géosciences environnementales (MSci) à la University College of London, UCL, une Université anglaise classée top 10 monde. Dans le cadre de mes études, j’ai contacté Veolia, leader mondial dans le domaine des services environnementaux qui m’a offert l’opportunité de pousser mon engagement pour l’environnement en me proposant un stage de 2 mois sur un site d’enfouissement.

Ma vision d’une décharge comme réponse à la gestion des déchets était au départ erronée. Cependant, il ne m’a fallu que quelques jours sur le terrain pour prendre mesure de la complexité des solutions déployées par Veolia pour réduire l’empreinte environnementale de son activité ; usine de traitement et distribution de biogaz collecté par un réseau de canalisation, système de traitement du lixiviat accumule sur l’épaisse couche de revêtement, un monitoring environnemental complet et fréquent, etc. C’est lors de ces deux mois que je prenais également conscience du poids de cette activité sur la balance des solutions de gestion des déchets à Hong Kong. À la suite de mon stage, Veolia m’a proposé de continuer à travailler sur des projets de développement de gestion de déchets, ce que j’ai accompli avec succès puisque Veolia m’a d’ores et déjà offert l’opportunité de rejoindre l’équipe en Indonésie en tant que Project Manager pour travailler sur un site de recyclage plastique en Indonésie.

Au-delà de mon rôle en support technique, un axe majeur de mon activité sera de mettre en œuvre et déployer des programmes pour développer nos travaux avec le réseau de collecte des déchets par le secteur informel. Cette mission passe surtout par l’éducation de la population pour organiser un tri efficace en sécurité et le déploiement de ressources matérielles et de savoir-faire pour soutenir et développer davantage ces industries locales. C’est un très beau défi pour une jeune femme de 22 ans d’avoir l’opportunité d’agir contre la pollution plastique dans un pays où l’accumulation des déchets plastiques (locale et invasive) dépasse les efforts d’atténuation.

Je suis fière de mon début de parcours professionnel en tant qu’ingénieur de l’environnement et de ma participation au déploiement de solutions concrètes et innovantes pour réduire nos empreintes environnementales. Cette fierté s’accompagne également d’une motivation et d’un dynamisme constant stimulés par la raison d’être collective de Veolia alignée avec ma raison d’être personnelle.

La mise en place de ces solutions passe également par un besoin d’éduquer et de promouvoir notre activité afin d’encourager de meilleures habitudes de tri et de consommation. Je suis donc comblée de pouvoir m’engager sur la préservation de notre environnement et la transformation écologique au sein d’un groupe tel que Veolia, leader mondial des services environnementaux et de par mes activités éducatives extra-professionnelles. J’ai mis à profit l’année passée à Hong Kong pour m’engager auprès de la communauté grâce à El Niño 3R, une ONG créée par des écologistes locaux en 2019.

El Niño 3R a pour mission d’aider à lutter contre le changement climatique, de promouvoir le développement durable et la circularité et d’inclure leur approche environnementale dans la vie moderne de Hong Kong. Nos ambitions sont de sensibiliser le public pour promouvoir la nécessité et l’urgence de sauver notre planète. Je suis chargée par El Niño 3R d’expliquer la simplicité du recyclage et ses bénéfices, afin de rompre le mythe selon lequel le recyclage est trop difficile, impossible ou inutile à Hong Kong.

En Asie et dans le monde, le défi majeur repose sur la combinaison équilibrée de solutions industrielles développées par des sociétés telles que Veolia et le soutien et l’éducation par le biais d’une approche plus locale des ONG. C’est bien ce défi que j’ai choisi de relever au travers de mon parcours professionnel et personnel.