Candidat aux Trophées des Français de Hong Kong

Photo profil craftman .jpg
Franck
VIDAL
Trophée EDHEC Business School : Entrepreneur
Dans un premier temps je suis très heureux d’avoir réussi à m’installer à HK. Pour quelqu’un comme moi, c’était un très gros challenge déjà. Je ne parlais pas anglais, j’ai peu de diplômes, je n’avais aucun réseau.
Arrive jeune trentenaire, au fil des années, j’ai aussi compris ce qui me faisait du bien au quotidien, a l’imaginer, puis le matérialiser.

Aujourd’hui, en travaillant le bois, en respectant une filière d’approvisionnement connu, en exerçant mon activité proche de chez moi, j’ai la sensation d’être en adéquation avec certaines de mes idées. Si c’est moins ancestral qu’il y a des centaines d’années, c’est toujours assez respectueux.
L’empreinte carbone est minime. Les produits que je propose sont durables. Je ne suis pas spécialement « ecolo », mais j’aime l’idée d’avoir des objets de bonne qualité, de bonne facture, de gaspiller moins, de détruire moins en produisant. Bref, de nos jours, notre impact compte, et sans que cela soit le moteur principal, j’ai cette facette qui me séduit avec ce choix de carrière.
J’ai 2 filles qui sont fières de cela aussi, et ça me rend joyeux pour elles. Ainsi elles gardent espoir pour leur futur.

Je pratique un métier qui se perd, que j’ai appris en autodidacte, et continue d’apprendre tous les jours. J’aime l’idée de le faire vivre un peu plus longtemps en le proposant. Je me considère plus « travailleur du bois » que « Menuisier-ébéniste traditionnel », cela me ressemble plus également comme définition.
J’ai une chance extraordinaire d’avoir pu installer mon atelier à Mui Wo, dans un village touristique, et chargé d’Histoire locale. Nos locaux sont au sein d’un bâtiment construit il y a 80 ans. C’est un bâtiment colonial de 2 étages (qui servait déjà de place de commerce) à 50 m de la plage, et 50 m de la rivière d’Argent. L’atmosphère qui s’en dégage est très vivifiante, c’est un vrai bonheur au quotidien d’être la.
Pour l’instant, je suis plutôt content d’être arrivé ici et de cette manière. L’aventure continue.