Dimanche 17 novembre 2019
Ho Chi Minh Ville
Ho Chi Minh Ville
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

TESTÉ POUR VOUS – Être enceinte au Vietnam !

Par Lepetitjournal Ho Chi Minh Ville | Publié le 18/07/2016 à 22:00 | Mis à jour le 06/01/2018 à 23:38

Vous habitez au Vietnam et vous avez des projets de bébé ? Vous êtes enceinte et voulez partir en vacances au Vietnam ? Ou tout simplement vous vous demandez comment c'est d'être enceinte au Vietnam ? On vous dit tout (ou presque)!

Voici quelques réponses à des questions que vous vous posez peut-être.

Déjà rassurez-vous, vous ne serez pas la seule femme enceinte ! Avec un accroissement naturel de +0,97% et un taux de natalité de 16,2%, la démographie au Vietnam se porte bien ! Et même si une politique limitant le nombre d'enfants a été en vigueur pendant plusieurs décennies, la population a doublé en 32 ans et est très jeune : l'âge médian pour les hommes est de 28,5 ans, 30,7 pour les femmes. Vous croiserez donc beaucoup de femmes enceintes !

On les repère d'ailleurs assez facilement et assez tôt. En effet, les Vietnamiennes aiment mettre des robes très amples dès le début de leur grossesse, pour assumer fièrement leur maternité mais aussi pour laisser suffisamment de place au bébé pour bien grandir. Porter des vêtements serrés comme des pantalons ne semble pas naturel ici car le bébé pourrait alors manquer de place pour se développer...

S'habiller est par ailleurs beaucoup plus facile qu'en Europe ! Avec la chaleur, inutile de vous ruiner en nouveaux vêtements ou dans un pantalon de grossesse, la plupart de vos robes un peu amples pourront vous accompagner tout au long de ces 9 mois?

La chaleur peut par contre être parfois un peu dure à supporter, notamment juste avant la saison des pluies, en avril ? mai quand les températures grimpent et que l'air se fait rare? S'hydrater est alors essentiel ! Et n'hésitez pas à marcher et à surélever régulièrement vos jambes pour éviter les pieds qui gonflent?

De quelle qualité est le suivi médical au Vietnam?

Tomber enceinte alors qu'on habite au Vietnam peut susciter quelques questionnements : vais-je accoucher au Vietnam? Ou vais-je rentrer en France ? Serai-je bien suivie si je reste ici? La barrière de la langue n'est-elle pas un frein pour vivre sereinement ma grossesse ?

Sachez qu'au Vietnam, toutes les grandes villes ont des hôpitaux et des cliniques de standard international. Il y a même plusieurs excellents gynécologues français à Ho Chi Minh Ville : vous serez donc bien entourée et surtout comprise tout au long de votre grossesse!

Si vous habitez ou voyagez dans des régions reculées, cela peut être plus problématique, n'hésitez pas à vous renseigner avant le départ?

Le choix d'accoucher au Vietnam ou en France appartient à chacun, mais plusieurs maternités sont de bon niveau au Vietnam. Ho Chi Minh Ville compte d'ailleurs la maternité la plus grande du monde en nombre de naissances !

Il arrive cependant que des femmes soient évacuées vers Bangkok ou Singapour, notamment en cas de complications graves, de risque de naissance prématurée ou multiple, mais cela reste très rare.

Accoucher dans votre pays d'origine implique un retour au plus tard aux alentours de la 34ème semaine, la plupart des compagnies aériennes n'acceptant pas les femmes enceintes au-delà? Vous serez certes entourée par votre famille mais cela veut aussi dire que le futur père ne pourra pas forcément être présent le jour J?

Et si vous décidez d'accoucher au Vietnam, n'oubliez pas de souscrire à une assurance ou à une mutuelle avant de tomber enceinte, il y a généralement un délai de carence de 9 mois minimum pour que votre grossesse soit reconnue?

A noter également que le nombre d'échographies est généralement beaucoup plus dense qu'en Europe ! Alors qu'en France, vous aurez généralement 3 échographies, il n'est pas rare d'en avoir plus d'une dizaine ici? Pareil pour les monitorings en fin de grossesse !

 

 

Est-ce qu'il est facile de s'équiper pour l'arrivée du bébé ?

Il existe des magasins spécialisés mais certains articles peuvent être difficiles à trouver. Les tables à langer ou les alèses par exemple ! Une mission Ikea à Singapour peut être une bonne idée, profitez-en pour vous faire un dernier week-end en amoureux ! Mais n'oubliez pas d'y aller avant votre 34ème semaine?

Sinon il existe de nombreux forums sur internet où beaucoup de familles revendent leurs affaires avant de quitter le pays ou quand leurs enfants grandissent : vous pourrez y trouver de tout d'occasion! Citons notamment le groupe « Saigon International Families » ou « Papa et Maman francophones à Saigon (HCMC) » sur Facebook pour les résidents d'Ho Chi Minh Ville. On y trouve aussi bien des couffins en osier que des couches lavables !

L'alimentation des femmes enceintes au Vietnam

Par croyance et par coutume, les femmes vietnamiennes ne mangent pas certains aliments pendant leur grossesse? Elles évitent au maximum les aliments dits « froids » qui favoriseraient les fausses couches : concombre et papaye notamment.

Manger de la carpe serait par contre très bénéfique pendant les six premiers mois de la grossesse et développerait les cellules neurologiques du f?tus ! Le sucre de cane et les oranges auraient des vertus sur la solidité des os du bébé, la chair de noix de coco sur le lait maternel!

Comment circuler en ville ?

La plupart des Vietnamiens se déplacent en scooter et il n'est pas rare de voir des femmes enceintes jusqu'aux yeux continuer à conduire une moto. Il est recommandé de prendre plutôt un taxi, surtout après le 6ème mois, même si c'est plus laborieux et plus cher? Un accident est vite arrivé !

Enfin sachez qu'au Vietnam, les femmes enceintes sont très respectées car elles portent la vie et vous aurez très souvent des sourires et des marques d'attention de personnes inconnues dans la rue? Plutôt agréable !

 

Rendez-vous très prochainement pour? J'ai testé pour vous : accoucher au Vietnam !

 

 

 

 

Marielle Capelle (lepetitjournal.com/Hochiminhville) 19 Juillet 2016

0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

ASSOCIATION

STAFE - 2 millions d’euros pour les associations françaises

Le fonds de soutien au tissu associatif des Français à l’étranger (STAFE) a remplacé la réserve parlementaire autrefois décriée par manque de transparence. Les subventions 2019 ont été attribuées.

Expat Mag

Heidelberg Mannheim Appercu
MICRO-TROTTOIR

L’Allemagne va sanctionner le « Upskirting ». Elles témoignent

La curiosité est un vilain défaut comme le dit l’adage, surtout si c’est pour regarder sous les jupes des filles. L’Allemagne a décidé de sanctionner dorénavant les amateurs de clichés impudiques.