TEST: 2258

EPIPHANIE - Nord ou sud ? Galette ou couronne ?

Par Lepetitjournal Heidelberg Mannheim | Publié le 05/01/2017 à 23:00 | Mis à jour le 06/01/2017 à 08:03

?Tirer les rois? au moment de l'Epiphanie et déguster la fameuse galette ou couronne des rois est une tradition bien hexagonale que les Français célèbrent volontiers en famille, entre amis, au bureau? le 6 janvier, voire avant et pendant tout le mois de janvier.

(Photo © Pixabay)

Nord ou Sud ? Galette ou couronne ?

Que ce soit la galette de pâte feuilletée nature ou fourrée à la frangipane, à la pomme ou au chocolat dans le nord de la France ou bien le gâteau des rois brioché aux fruits confits et à la fleur d'oranger en forme de couronne dans le sud de la France qu'on appelle aussi coca en occitan, ces succulentes pâtisseries qui dissimulent toutes un ou plusieurs sujets en terre cuite -la fève- trouvent leur origine dans une tradition païenne romaine, les Saturnales, pendant lesquelles un roi était élu parmi les jeunes soldats et pouvait exercer des désirs royaux toute une journée. La religion chrétienne a par la suite adapté cette tradition qui devait célébrer le jour de l'épiphanie, jour où les trois rois mages, Gaspard, Balthazar et Melchior sont venus à la rencontre de Jésus.

Aujourd'hui encore, même si certains n'y voient plus l'origine historique ou religieuse, la dégustation de la galette ou couronne des rois suivant la région au moment de l'épiphanie le 6 janvier est devenue un moment incontournable en France mais aussi en Espagne ou encore en Suisse. Dans tous les cas, celui qui découvre la fève dissimulée dans la pâte avant la cuisson est désigné roi ou reine d'un jour.

Faire vivre la tradition de ?la galette ou couronne des rois? en mettant la main à la pâte

Même si le gâteau des rois s'exporte de plus en plus outre-Rhin et titille en début d'année le consommateur de sa belle couleur ambrée ou de ses appétissants fruits confits derrière les vitrines de boulangeries-pâtisseries françaises, il n'est pas toujours aisé suivant la région ou le quartier où vous résidez de trouver la galette ou la couronne tant appréciée.
Afin de vous éviter de courir à travers le land ou de sauter dans le TGV en direction de l'Hexagone, et si votre agenda ne vous permet pas de participer à un après-midi ou soirée ?galette des rois? organisés par les associations françaises et franco-allemandes de votre ville, nous avons testé pour vous deux recettes faciles à réaliser et nous vous invitons à mettre ?la main à la pâte?.

La couronne des rois aux fruits confits

Ingrédients :
400 g de farine
230 g de beurre ramolli
3 ?ufs
75 g de sucre
2 cuillerées à café de sel fin
15 g de levure de boulanger
1 citron
1 cuillerée à soupe d'eau de fleur d'oranger
2 cuillerées à soupe de cognac
1 fève
1 couronne en papier/carton (que vous pouvez confectionner)

Commencez par verser la farine dans la cuve du batteur. Ajoutez le zeste d'un citron, la levure délayée dans 2 cuillerées à soupe d'eau tiède, le sucre, le sel, l'eau de fleur d'oranger et le cognac (ou équivalent). Pétrissez la pâte, ajoutez les ?ufs, le beurre ramolli coupé en morceaux. Pétrissez à grande vitesse. Formez bien une boule et couvrez-la d'un linge propre. Laissez reposer 2 heures dans un endroit tiède. Placez ensuite la boule de pâte sur le plan de travail fariné. Faites un trou au centre de la boule de pâte et façonnez une couronne sur une plaque à pâtisserie légèrement graissée. Enfoncez une fève dans la pâte par en dessous.
Couvrez et laissez 1 heure à température ambiante. Puis dorez la surface de la couronne au jaune d'?uf battu. Avec des ciseaux, incisez la pâte à intervalles réguliers. Faites chauffer le four à 210°C et mettez la couronne au four. Laissez cuire 30 à 40 minutes. Sortez la couronne du four et laissez refroidir. Passez une fine couche de nappage et décorez avec des fruits confits ainsi qu'avec du sucre en grains.

(Photo VK lepetitjournal.com/heidelberg-mannheim)

La galette des rois à la frangipane

Ingrédients :
2 pâtes feuilletées
100 g de poudre d'amandes
75 g de sucre
1 ?uf
50 g de beurre ramolli
Quelques gouttes d'extrait d'amande amère
1 jaune d'?uf pour dorer
1 fève
1 couronne (que vous pouvez confectionner)

Déposez la première pâte feuilletée dans un moule à tarte. Piquez la pâte avec une fourchette afin d'éviter qu'elle ne gonfle lors de la cuisson. Ensuite mélangez la poudre d'amandes, le sucre, le beurre, l'?uf et l'extrait d'amande amère dans un récipient. Recouvrez la pâte dans le moule avec ce mélange. Incorporez la fève, de préférence sur le bord puis refermez la galette avec la deuxième pâte feuilletée. Collez bien les bords des deux pâtes et dessinez des croisillons sur le dessus de la galette avec la pointe d'un couteau. Badigeonnez la surface de la galette à l'aide d'un pinceau avec le jaune d'?uf dilué dans un peu d'eau. Mettez la galette au four et laissez cuire pendant 30 à 40 minutes à environ à 210 degrés jusqu'à ce que la galette ait une belle couleur dorée. La galette à la frangipane se sert de préférence tiède.

Bon appétit !

Valérie Keyser (lepetijournal.com/francfort), vendredi 6 janvier 2017

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter
Suivez-nous sur facebook
Suivez-nous sur twitter

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Heidelberg Mannheim !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com