Lundi 25 mai 2020
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

INTERCULTUREL - Vingt ans d'échanges franco-allemands dans le monde littéraire et du livre

Par Lepetitjournal Hambourg | Publié le 02/07/2012 à 00:00 | Mis à jour le 20/11/2012 à 11:16

 

De jeunes professionnels de l'édition et quelques libraires traversent depuis 1991 la frontière pour échanger sur leurs pratiques et découvrir le milieu de leur voisin. De jeunes traducteurs font de même depuis 10 ans. Encore un résultat concret de l'amitié franco-allemande et du traité de l'Elysée avec ces programmes proposés par l'OFAJ, le BIEF et la Foire de Francfort

Vingt stagiaires franco-allemands de l'édition et de la librairie, promo 2010 (Frankfurt Book Fair/Nurettin Çiçek)

Chaque année, ils sont 30 sélectionnés, moitié Allemands, moitié Français, ainsi que quelques Suisses, mais à la fin ils sont toujours 30 et encore plus unis ! Pas de compétition et à la clé une expérience interculturelle dans leur domaine professionnel : la traduction pour un tiers, les librairies et maisons d'édition pour les autres. Le programme d'échanges franco-allemands pour jeunes professionnels du livre existe depuis 1990, le second dit "Georges-Arthur Goldschmidt" (écrivain et traducteur qui patronne cet échange pour jeunes traducteurs littéraires) depuis 2001. L'objectif ? Découvrir les structures et pratiques des métiers du livre dans les deux pays d'un côté; donner des informations sur les structures éditoriales, travailler des textes encore non traduits et établir des contacts professionnels de l'autre. "Tisser des liens à un moment de la vie où tout se construit professionnellement et avoir des contacts directs dans le milieu, c'est très important," explique Niki Théron, responsable des projets internationaux à la Foire de Francfort, l'un des organisateurs avec le Bureau international de l'édition française (BIEF) et l'Office franco-allemand pour la Jeunesse (OFAJ).
Principale condition: être âgé de moins de 30 ans. Le programme Goldschmidt se déroule de janvier à mars entre Paris, Arles et Berlin, autour de séminaires, visites et ateliers de traduction. De mars à juin, le programme pour jeunes professionnels du livre offre lui, outre des séminaires, un stage de trois mois dans une librairie ou maison d'édition. Vendredi 28 juin tous les participants se sont retrouvés à Francfort pour la fin de leurs stages ou travaux. L'occasion de partager les impressions de chacun sur la découverte du pays voisin et de son milieu littéraire, de discuter des améliorations éventuelles à apporter aux formations et d'évoquer l'avenir.

Le "plus" d'une expérience à l'étranger
" Ma responsable était l'une des premières participantes du programme il y a 20 ans, rien que pour cela c'était formidable car elle sait ce que c'est et a déjà reçu un autre stagiaire",
raconte enthousiaste Laura Claud, qui vient d'effectuer trois mois de stage chez Vittorio Klostermann, une maison d'éditions indépendante francfortoise. " J'ai pu collaborer à tous les départements, cela m'a permis de vérifier mes connaissances et mes compétences et surtout de confirmer mon choix de travailler plutôt dans l'édition, mais pour l'instant mes recherches n'ont pas abouti en France ", explique la jeune femme qui reprend aujourd'hui son poste dans une librairie lyonnaise. " L'objectif c'est vraiment créer une cohésion de groupe, explique Claire Vital de la Foire de Francfort. Ils ont vécu des moments intenses et portent un regard vivifiant sur l'Allemagne ou la France puisque c'est aussi souvent pour eux la première fois qu'ils séjournent aussi longuement dans le pays voisin."
Pour Laura Claud c'était ainsi une première de rester trois mois en Allemagne alors qu'elle a découvert cette bourse par une amie de promo qui a suivi un programme équivalent au Québec ! Une expérience qu'elle renouvellerait bien si c'était possible car elle n'a pas tiré autant d'enseignements d'un stage qu'elle a effectué pendant huit mois aux Pays-Bas. Même si elle n'est pas convaincue qu'un tel réseau peut énormément aider à décrocher un emploi, il est toujours important de se rencontrer pour partager sa passion. "Malgré toutes les avancées technologiques, on se rend compte que les gens ont besoin de se rencontrer, conclut Niki Théron. Nous sommes dans le domaines des mots, des histoires, mais le contact humain reste essentiel. " Et tous reviennent ainsi régulièrement en octobre se retrouver à la Frankfurter Buchmesse.

Anne Le Troquer (www.lepetitjournal.com/francfort) Lundi 2 juillet 2012
{jcomments on}

Les candidatures pour ces deux programmes doivent être déposés au plus tard le 31 juillet 2012.

Plus de renseignements programme "traducteurs" en allemand ici, en français là; programme "porfessionnels du livre" en allemand ici, en français là.

0 Commentaire (s)Réagir

Rubriques partenaires

Logo partnaire

Vivre à Hambourg

Berlin Appercu
TRADITIONS

Que fête-t-on réellement en Allemagne ce jeudi 21 mai ?

Aujourd'hui c'est le jeudi de l’Ascension. Une fête chrétienne souvent chômée en Europe mais pas uniquement... En Allemagne, c’est aussi le Vatertag (la fête des pères). Tour d'horizon de ces fêtes.

Que faire à Hambourg ?

Francfort Appercu
GASTRONOMIE

Mile Chef - Un taboulé fraîcheur pour fêter l'arrivée des beaux jours

En cette semaine de fin du ramadan, à quelques jours de la fête de l' Aïd al-Fitr, marquant la fin du jeûne des musulmans, nous vous proposons une recette toute simple de taboulé oriental.

Sur le même sujet