Lundi 10 août 2020

GALA - La nouvelle création de Jérôme Bel au Kampnagel

Par Lepetitjournal Hambourg | Publié le 02/10/2016 à 22:00 | Mis à jour le 03/10/2016 à 13:42

Le chorégraphe de danse contemporaine français, Jérôme Bel n'est plus à présenter. Après le succès de "The Show must Go On", "Véronique Doisneau" ou "Cédric Andrieux", le chorégraphe fait danser ensemble professionels de la danse et amateurs issus de divers horizons. Pour lui la danser est un moyen d'exprimer une identité, de découvrir nos personnalités et de communication intergénérationnelle. 

Du 6 au 8 octobre à la Kampnagel de Hambourg, lieu dédié à la performance pluridisciplinaire découvrez sa dernière création "GALA". La chorégraphie "GALA" reprend la même question : comment faire entrer dans le champ de la représentation des individus et des corps qui en sont le plus souvent exclus? Comment utiliser toutes les ressources de cet appareil unique, le théâtre ? avec ses codes, ses lieux, ses genres, ses professionnels ? pour élargir le périmètre de ce qu'il peut montrer, et en (re)faire un outil démocratique dont chacun puisse se saisir à partir de son désir de danse, de chant, de spectacle ?

Marqué par l'expérience des Ateliers danse et voix, menés avec des amateurs dans plusieurs villes de Seine-Saint-Denis, Jérôme Bel a cherché à poser un cadre suffisamment souple pour pouvoir voyager, déployer une grande variété de formes, accueillir des amateurs de tous horizons et permettre qu'ils l'investissent et se le réapproprient. Pour cela, il est parti du plus « commun » de l'expérience théâtrale : le gala, ce moment festif et collectif, renvoyant aussi bien aux spectacles de fin d'année qu'aux pièces d'amateurs. Il l'a détourné afin de parcourir des styles, des fragments d'histoire, et dresser l'inventaire d'une danse « sans qualités », révélant autant de rapports singuliers au mouvement et à la voix.
Qu'est-ce qui fait que l'on danse ? Comment regarder une danse parfois fragile, précaire, tout en évacuant la notion de jugement, de « bien fait », de « mal fait » ? Le résultat est un gala troué, rapiécé, traversé par des moments réflexifs, des galeries de portraits. Mélangeant professionnels et amateurs, n'hésitant pas à « rater encore », à « rater mieux », Gala sillonne les théâtres comme un « miroir qui se promène le long d'une route », et renvoie chacun à la fabrique des sujets tout autant qu'à celle des regards.

Du jeudi 6 au samedi 8 octobre à partir de 20h00 au Kampnagel - K6.

Source: Institut Français de Hambourg
Pour plus d'infos: http://www.kampnagel.de/de/programm/8-gala/

Mary Einbinder (www.lepetitjournal.com/hambourg) le lundi 3 octobre 2016

0 Commentaire (s)Réagir

Rubriques partenaires

Logo partnaire

Actualités

Cologne Appercu
ECONOMIE

En Allemagne la tendance est à l’eau plate ou « Medium »

La production d’eau plate et medium a doublé ces 10 dernières années en Allemagne où l’eau gazeuse est pourtant la norme. De quoi ravir les Français privilégiant quant à eux, l’eau sans bulles.

Communauté

TÉMOIGNAGES

Covid-19 : Un été loin de mes proches

Avec la fermeture des frontières et les différents confinements, de nombreux Français se retrouvent aujourd’hui dans l’incapacité de retrouver leurs proches qu’ils soient en France ou ailleurs.

Vivre à Hambourg

LE SAVIEZ-VOUS

Loto français ou Toto Lotto allemand ? Faites vos jeux !

La loterie nationale est intrinsèquement liée à l'histoire de chaque pays et jouit d'une popularité certaine tant en France qu'en Allemagne. Retour sur cette institution qui fait tourner les têtes.

Que faire à Hambourg ?

Heidelberg Mannheim Appercu
Les jeunes ont du talent

Pauline, future reine de l’été de « Immer wieder Sonntags » ?

A l’heure où le rap semble séduire les jeunes générations, la jeune chanteuse française a pourtant choisi le registre des « Schlager » et cartonne en Allemagne avec « Sommer in Marseille ». Interview.

Expat Mag

Chennai Appercu
TOURISME

10 choses qui rendent Chennai célèbre

4ème ville d'Inde, capitale du Tamil Nadu mais surtout petite pépite en mal de notoriété, Chennai, anciennement Madras mérite qu'on s'y attarde un peu !

Sur le même sujet