Samedi 24 août 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

ELECTIONS - Réforme institutionnelle, un des principaux axes du programme de Jovenel Moise

Par Lepetitjournal Haiti | Publié le 16/09/2016 à 21:18 | Mis à jour le 19/09/2016 à 14:54

 

Le programme politique du candidat du Parti haïtien tèt kale (Phtk), Jovenel Moise, en révision, à trois semaines des élections du 9 octobre 2016, met en avant la réforme institutionnelle, indique à AlterPresse, le conseiller politique du Phtk, Guichard Doré.

« L'équipe de campagne de Jovenel Moise est en train de remanier l'ancien programme politique présenté lors des élections (frauduleuses) de 2015, en vue de l'adapter aux exigences de l'heure », fait-il savoir.

 

Sans donner de détails sur les exigences évoquées, il a toutefois bien voulu énumérer les grands axes prioritaires du Phtk, au cas où son candidat à la présidence serait vainqueur lors des prochaines élections.

L'équipe de campagne de Jovenel Moise met l'accent sur la réforme institutionnelle, celle du secteur social et de l'économie.

« Au niveau de l'administration publique, nous sommes conscients de la nécessité d'avoir un État au service de la population à tous les niveaux, cela nous demande de procéder à une réforme dans la fonction publique afin de doter l'administration en ressources humaines et de la rajeunir en organisant des concours d'intégration et de recrutement en faveur des jeunes », déclare-t-il.

 

Le candidat à la présidence du Phtk entend dynamiser les services de l'État dans l'objectif de satisfaire les besoins de la population et procéder à un meilleur déploiement de ces services dans le pays, dit-il.

« Nous prendrons l'engagement avec le parlement de faire voter la loi cadre sur la décentralisation, une loi sur les finances locales, une loi sur les compétences propres des collectivités territoriales », annonce Doré.

Le conseiller politique du parti prône une bonne relation entre les collectivités territoriales et l'État central afin de créer un espace de travail entre eux.

Une meilleure programmation et gestion des dépenses au niveau des finances publiques sera prise en compte sous l'administration de Jovenel Moise.

Sur le plan économique, il a identifié quatre secteurs porteurs de fonds pour la mise en application de son programme : l'agriculture, le tourisme, la construction et les services, avance-t-il.

« Nous nous engageons à nourrir la population, cultiver la terre en vue de dégager des surplus pour vendre à l'extérieur », affirme Doré, qui promet des crédits agricoles pour valoriser les terres.

 

Le secteur de la construction, selon Doré, est un secteur porteur de fruits dans l'économie haïtienne, mais, malheureusement, il n'existe pas suffisamment d'investissements dans ce champ d'activités, regrette-il.

« L'équipe de Moise a identifié les problèmes de ce secteur, l'un d'entre eux étant l'insécurité juridique sur les titres de propriété ».

Pour résoudre ce problème, une fois au pouvoir, l'équipe s'engage à mettre en place un ensemble de dispositifs.

« Nous avons dans notre programme, un plan d'action social au service de l'architecture et de l'ingénierie pour les personnes habitant dans les quartiers défavorisés. Pour libérer le secteur de la construction, il faut que nous fassions respecter la législation sur l'urbanisme ».

Jovenel Moise s'adressera à la presse au moment opportun, en vue de présenter son programme politique de façon complète à la population, annonce le conseiller politique du Phtk.

 

www.alterpresse.org

 

16 septembre 2016

Lepetitjournal.com/haiti

lepetitjournal.com haiti

Lepetitjournal Haiti

L'édition d'Haïti de Lepetitjournal.com, le média des Français, des francophones et des francophiles à l'étranger
0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Haïti

Hong Kong Appercu
LITTERATURE

Interview de Dany Laferrière: Du Petit-Goâve à la Coupole

Déjà immortel et pourtant mouvant dans l’instant présent, l‘écrivain haïtien et canadien a emporté l’auditoire de Hong-Kong university de sa passion pour la langue française, « infiltrée dans sa chair

Expat Mag

ENVIRONNEMENT

Amazonie, le poumon vert de rage

Depuis plusieurs semaines, les incendies ravagent la forêt amazonienne dont 60% se trouvent sur le territoire brésilien. Lundi dernier, Sao Paulo se trouve plongée dans le noir en plein jour

Sur le même sujet