Mercredi 14 novembre 2018
Francfort
Francfort
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

TENDANCE – Les "Birkenstock" : avec ou sans chaussettes ?

Par Lepetitjournal Francfort | Publié le 14/08/2018 à 00:30 | Mis à jour le 14/08/2018 à 10:54
Photo : (Photo VK lepetitjournal.com/francfort)
birkenstock mode tongs chaussettes

Une ou deux lanières, vernies ou mates, semelles en plastique ou en liège : les Birkenstock sont connues pour leur grand confort. Longtemps moquées pour leur côté « tue l'amour », elles font depuis quelques années partie des chaussures tendance. De l'Allemagne à l'étranger, les Birkenstock et leurs imitations ont gravi les échelons de la popularité et sont incontournables cet été. Retour sur un phénomène qui semble avoir dorénavant son pendant en France.

Elles sont reconnaissables à leurs semelles qui épousent la forme de vos pieds : les Birkenstock, conçues initialement pour être des chaussures d'un confort extrême, sont très appréciées en Allemagne. Et pas seulement ! En France, en Italie, aux États-Unis, au Japon et même aux Emirats arabes, les Birkenstock sont vues comme des sandales de qualité, confortables et classes à la fois. Si elles n'étaient pas très populaires en dehors de l'Allemagne il y a une dizaine d'années, elles ont maintenant traversé les frontières pour conquérir les pieds du monde entier.

De l'origine des Birkenstock orthopédiques aux modèles en folie

Disponibles de toutes les couleurs, avec une semelle en plastique EVA ou en liège, avec une, deux ou trois lanières, pour hommes, pour femmes, pour enfants : les Birkenstock sont de sortie pour l'été. Du motif peau de serpent brillant à la chaussure vegan en passant par les imprimés Marvels ou la forme sabot, tous les goûts sont permis.

Mais d'où vient cet engouement pour les Birkenstock ? Leurs semelles ergonomiques, marque de fabrique de cette célèbre sandale allemande, sont créées en 1896 à Langen-Bergheim à une quarantaine de kilomètres au nord-est de Francfort par Konrad Birkenstock, petit-fils du cordonnier Adam Birkenstock, fondateur de l'entreprise familiale en 1774. Elles adoptent parfaitement la forme du pied et apportent un confort qui fera la réputation de la marque. C'est en 1925 que l'entreprise connaîtra un réel essor, suite à l'achat d'une usine à Friedberg, où les chaussures pourront être fabriquées en plus grande quantité. Si initialement, elles s'adressaient principalement au corps médical, c'est sous l'impulsion de Karl Birkenstock qu'elles seront lancées sur le marché en 1963 pour conquérir le grand public. Mais la Birkenstock prendra surtout son envol au milieu des années 60 à travers le mouvement hippie et finira par atteindre le continent américain. Pour suivre une demande sans cesse croissante, une deuxième usine est ouverte en 2009 à Görlitz, tandis que le siège social se trouve lui à Neustadt près de Bonn en Rhénanie-Palatinat.

Devenue désormais un accessoire incontournable des garde-robes, à commencer par celles de Heidi Klum et de Leonardo Di Caprio, 20 millions de Birkenstock ont été vendues dans le monde l'an dernier -, elle a même son festival qui a lieu chaque année à Louvain-la-Neuve en Belgique et réunit ses inconditionnels depuis 2015.

Une marque tombée dans le langage courant

C'est donc en tout premier lieu le confort apporté par ces sandales qui a fait leur réputation internationale. Elles ont d'ailleurs été reprises par de nombreuses marques, qui copient la semelle et les différents modèles de Birkenstock, ce qui a propulsé la marque dans le langage courant ! Le terme Birkenstock est utilisé pour parler de n'importe quelles sandales dont les formes s'inspirent du modèle initial, de la même manière qu'on parle de scotch pour n'importe quel ruban adhésif en France. Bref, les Birk, pour les intimes, sont plus qu'un phénomène de mode et sont entrées dans le groupe des classiques de l'été.

Avec ou sans chaussettes ?

Pour certains Allemands (certains, pas tous !), la fin de l'été ne signifie pas qu'il faille ranger ses sandales au placard. Ils continueront de mettre sandales à leurs pieds en automne avec des chaussettes. Comble du mauvais goût mais confort assuré et rhume évité ! Le Français notamment, s'est en effet longtemps moqué assez grassement du combo sandales chaussettes qui laissait présager la présence de touristes en provenance d'outre-Rhin dans l'Hexagone mais depuis l'été 2017, les Allemands ont enfin pu prendre leur revanche, car les claquettes-chaussettes sont arrivées en France grâce (ou à cause, à vous de juger) d'Alrima. Avec son titre « Claquettes-chaussettes », ce rappeur a affolé les cours de récréation des collèges et lycées de France, où les jeunes venaient volontiers chaussés de tatanes de marque, avec des chaussettes. Fini le monopole allemand du style sandales-chaussettes.

Sansales
(Photo MG lepetitjournal.com/francfort)


La sandale-chaussette sur les podiums

Loin d'être seulement une mode de cour de récréation, les marques de luxe ont depuis longtemps réintroduit les sandales-chaussettes, ou sanchos pour les plus aguerris, dans leurs défilés. La collection Céline printemps-été 2013 avait notamment dévoilé des Birkenstock fourrées avec du vison. L'année suivante, on les retrouve dans des créations de Julien David et Edun, par exemple. Les conseils modes ne tardent pas à suivre sur les blogs et les magazines féminins. « Le duo chaussettes-chaussures s'apparente plutôt à une modeuse qui s'assume », peut-on lire sur Madame Figaro en 2016, ou encore « L'idéal est de les associer sur une jambe nue et dégagée sinon la chaussette n'a plus grand intérêt », sur le site de Marie-Claire. Avec des chaussettes excentriques, le confort est à vos pieds et qui sait, la classe est peut-être à votre portée !

La grande question reste de savoir si cette mode des sanchos va durer et s'inscrire dans les indémodables de l'été comme l'ont fait les Birkenstock, ou tomber dans l'oubli du phénomène éphémère. Quant aux claquettes-chaussettes, une chose est sûre, le personnel encadrant des lycées en France se passerait bien de les revoir à la rentrée.

Maëva Gros (www.lepetitjournal.com/francfort), mardi 14 août 2018

Rediffusion du jeudi 24 août 2017

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter
Suivez-nous sur facebook
Suivez-nous sur twitter

lepetitjournal.com Francfort

Lepetitjournal Francfort

Les dernières actus de la région, des portraits de francophones, des interviews exclusives et idées de sorties c'est sur www.lepetitjournal.com/francfort !
0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Francfort ?

Heidelberg Mannheim Appercu
ÉVÉNEMENT

Entre chocolat et fromage au Salon des Vins de Worms

Comme chaque année, le mois de novembre accueille le Salon des Vins de Worms où plus de 40 producteurs, 50 exposants et 1500 visiteurs sont attendus. L’édition 2018 aura lieu les 10 et 11 novembre.

Sur le même sujet