Mercredi 27 mars 2019
Francfort
Francfort
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

RYANAIR – Grève des pilotes allemands vendredi

Par Lepetitjournal Francfort | Publié le 09/08/2018 à 15:36 | Mis à jour le 09/08/2018 à 15:55
Photo : (Photo © Pixabay)
ryanair-2798895_960_720

Une nouvelle grève des pilotes allemands de la compagnie aérienne low-cost Ryanair a été annoncée par leur syndicat Vereinigung Cockpit (VC) pour vendredi 10 août. Cette grève aura pour conséquence l’annulation de 250 vols au départ et à destination de l’Allemagne. Les revendications des 480 grévistes allemands, tout comme celles de leurs homologues en Irlande, en Suède et en Belgique, concernent les conditions contractuelles et les salaires qu’ils espèrent négocier à la hausse. Le mouvement social démarrera vendredi 10 août à 1 h 01 pour s’achever samedi 11 août à 00 h 59.

VK (www.lepetitjournal.com/francfort), jeudi 9 août 2018

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter
Suivez-nous sur facebook
Suivez-nous sur twitter

lepetitjournal.com Francfort

Lepetitjournal Francfort

Les dernières actus de la région, des portraits de francophones, des interviews exclusives et idées de sorties c'est sur www.lepetitjournal.com/francfort !
0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

ENVIRONNEMENT – La ville de Giessen en Hesse privilégie le biogaz

A Giessen en Hesse, le problème d’émissions de CO2 est pris très au sérieux. 10 nouveaux autobus alimentés au biométhane viennent d’être mis en service par l’entreprise de transports publics MIT.BUS.

Communauté

INTERVIEW

Madame Tidy - De l’ordre dans vos tiroirs et votre vie !

Béa Bänziger, consultante KonMari et fondatrice de « Madame Tidy » nous présente la méthode unique de rangement "KonMari" et nous explique comment elle peut vous aider à l'appliquer chez vous.

Expat Mag

Bucarest Appercu

MICRO-TROTTOIR - De la France à la Roumanie, changement de vie?

Il y aurait plus de 3000 Français inscrits sur le registre officiel des Français de Roumanie et plus de 5000 Français sur le territoire. Notre rédaction est allée à la rencontre de cinq Françai(se)s d