Samedi 24 août 2019
Francfort
Francfort
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

LEGISLATION – Stérilisation obligatoire des chats errants à Wiesbaden

Par Lepetitjournal Francfort | Publié le 27/06/2016 à 22:00 | Mis à jour le 27/06/2016 à 16:56

C'est un vieux sujet qui revient à l'ordre du jour à Wiesbaden : au sein de la commission de l'environnement, la CDU a réitéré mardi une requête pour que les propriétaires de chats errants soient légalement obligés de stériliser leur animal. Selon les estimations de l'organisation de défense des animaux de Wiesbaden, la ville compterait plus de 2 000 chats redevenus sauvages. La plupart de ces animaux vivent dans des conditions pitoyables, ils souffrent du froid, de malnutrition et de maladies. Sans l'aide d'associations qui les nourrissent et les soignent, ce pourrait être bien pire, d'où l'importance de les stériliser pour éviter qu'ils ne se reproduisent.

C'est bien l'intention d'Astrid Wallmann, députée CDU au Landtag de Hesse, qui souhaite mettre en place des règles pour obliger les propriétaires de chats en liberté et en âge de se reproduire, à stériliser leur animal. Dans cette requête soumise par la députée, l'objectif serait d'empêcher la "reproduction involontaire" de ces chats. Mais il est aussi mentionné que les propriétaires seraient libres de procéder à cette stérilisation, à condition qu'ils puissent garantir qu'ils peuvent empêcher leur chat de se déplacer librement dans l'espace public.

EB (www.lepetitjournal.com/francfort), mardi 28 juin 2016

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter
Suivez-nous sur facebook
Suivez-nous sur twitter

lepetitjournal.com Francfort

Lepetitjournal Francfort

Les dernières actus de la région, des portraits de francophones, des interviews exclusives et idées de sorties c'est sur www.lepetitjournal.com/francfort !
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

ENVIRONNEMENT

Amazonie, le poumon vert de rage

Depuis plusieurs semaines, les incendies ravagent la forêt amazonienne dont 60% se trouvent sur le territoire brésilien. Lundi dernier, Sao Paulo se trouve plongée dans le noir en plein jour