Vendredi 22 novembre 2019
Francfort
Francfort
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

PORTRAITS - Le livre : une passerelle entre la France et l’Allemagne

Par Lepetitjournal Francfort | Publié le 15/03/2016 à 23:00 | Mis à jour le 16/03/2016 à 13:11

Fruit d'une coopération entre le Salon du livre de Francfort ("Frankfurter Buchmesse")l'Office franco-allemand pour la Jeunesse (OFAJ) et le Bureau International de l'Édition Française (BIEF)le programme d'échanges franco-allemands pour jeunes professionnels du livre remet le couvert cette année encore. Nous avons eu la chance de rencontrer lors de leur passage à Francfort, les dix jeunes participants ou plutôt... participantes au programme qui entretiennent ce lien si précieux entre les deux pays à travers leur amour du livre. Voici les visages de l'édition de demain. 

(Photo Copyright © Frankfurter Buchmesse/Nurettin Çiçek)

Le programme offre, depuis maintenant une vingtaine d'années, la possibilité aux jeunes professionnels du livre de France et d'Allemagne de moins de 30 ans, d'effectuer un stage de trois mois dans le pays voisin, d'avril à juin, dans une librairie ou maison d'édition. Après deux semaines de séminaire interculturel dans chaque pays, les dix participants découvrent les structures et méthodes de travail françaises et allemandes des métiers du livre.

Déjeuner de groupe à Francfort des jeunes éditeurs et libraires et des responsables du programme (Chloé Verdon et Sophie Cunin)

(Photo VK lepetitjournal.com/francfort)

L'équipe de lepetitjournal.com/francfort a voulu mettre des visages sur ce programme en dressant les portraits de quelques participants de l'édition 2016 qui sont en réalité des? participantes !

Comment ont-elles découvert ce programme ? Quelles ont été leurs motivations pour y participer ? Quelles sont leurs attentes à l'issue du stage ? Que représente l'Allemagne ou la France pour elles ? Mathilde, Luise et Alice ont répondu à nos interrogations.

Alice Sionneau, Française de 22 ans, en stage chez Fischer à Francfort

"Ce sont des amis qui m'ont fait connaître le programme de l'OFAJ pendant mon DUT édition/librairie à Bordeaux Montaigne. Il me tentait déjà beaucoup mais j'ai préféré me donner le temps de la réflexion. Puis, dans le cadre d'un échange, je suis allée à Francfort pendant un mois. Là-bas, je me suis fait une amie allemande qui avait justement participé à ce programme. Son témoignage m'a définitivement convaincue de me lancer à mon tour dans l'aventure. Le monde de l'édition est très différent d'un pays à l'autre, chacun a ses pratiques et sa façon de procéder : j'étais curieuse de découvrir des méthodes différentes des nôtres. Autre source de motivation : mon lien affectif de longue date avec l'Allemagne, plus que professionnel d'ailleurs. Y travailler n'est en effet pas dans mes projets de carrière pour le moment mais j'ai toujours été attirée par sa culture et par sa langue que j'ai étudiée au collègue et lycée et dont j'ai malheureusement dû suspendre l'apprentissage pendant mes études supérieures. Ce programme était donc une occasion parfaite pour satisfaire ma curiosité, me replonger dans la langue et améliorer mon niveau. Je veux entretenir ce lien et le programme de l'OFAJ me permet une immersion totale dans la culture allemande. Qui sait, peut-être qu'un jour j'apporterai une touche germanique au monde de l'édition français !" (Photo SJD lepetitjournal.com/francfort)

Luise Steidtmann, Allemande de 24 ans, en stage à La Droguerie de Marine à Saint-Malo 

"J'ai découvert le programme d'échanges franco-allemands des jeunes libraires et éditeurs lors d'une soirée de l'OFAJ à Berlin il y a quelques années de cela. J'avais toujours été tentée de participer à un échange linguistique mais je n'avais pas encore trouvé le courage de le faire réellement. Je me suis donc jetée à l'eau cette année. Je voulais découvrir le marché du livre en France, les pratiques professionnelles de ses libraires et les dessous de ses nombreux festivals littéraires ("Etonnants Voyageurs" en mai 2016). Mes attentes sont simples : voir de la nouveauté et découvrir l'édition à la française ! La France est ma ?patrie de c?ur?, je suis tombée amoureuse de la langue voilà 13 ans maintenant. C'est un pays ouvert dont le passé historique me passionne, son patrimoine artistique et culturel est, à mes yeux, un véritable trésor. De plus, je trouve les français cordiaux et très gentils." (Crédit photo Luise Steidtmann)

Mathilde Ramadier, Française de 28 ans, auteure et scénariste de BD, en stage chez Reprodukt à Berlin 

"J'ai découvert le programme sur le site du BIEF. J'avais pris connaissance de ses nombreuses activités notamment lors d'un séjour à New-York, où j'ai assisté à une rencontre entre éditeurs français et américains : un réseau vaste et dynamique ! C'était pour moi l'occasion de découvrir le fonctionnement d'une maison d'édition de l'intérieur, d'être au contact d'autres professionnels du livre pour apprendre et échanger sur nos expériences, faire de nouvelles connaissances et avoir de nouvelles opportunités créatives : je crois en effet beaucoup au réseau et à la magie des rencontres. C'est d'ailleurs comme cela que j'ai fait tous mes livres, en contactant des gens dont j'aimais le travail, ou tout simplement parce qu'on s'entend bien. De cette façon, j'espère à l'issue du programme mieux connaitre et comprendre les aspects du monde de l'édition en Allemagne ainsi que le fonctionnement des droits étrangers. Bien que je souhaite conserver mon activité d'auteure et de traductrice avant tout, travailler avec un éditeur allemand sur d'autres projets n'est pas exclu car j'aime l'Allemagne et en particulier Berlin, qui fait partie de mes grands amours. J'y vis depuis bientôt 5 ans et viens de publier ma BD ?Berlin 2.0? aux éditions Futuropolis. Je ne me vois pas déménager ailleurs pour l'instant... sauf si c'est pour plus de soleil !" (Crédit photo Flowtography Berlin)

Si ces témoignages vous ont interpellés, sachez que le programme est ouvert aux professionnels du livre français, francophones, allemands et germanophones résidant dans l'un des deux pays de façon permanente. Les traducteurs littéraires ont aussi leur programme d'échange ! Pour participer aux prochaines sessions, il est possible de s'inscrire dès à présent.

Tous les renseignements sur le programme des éditeurs ou des traducteurs littéraires se trouvent sur le site du BIEF ou de la Frankfurter Buchmesse.

Sounkoura-Jeanne Dembélé (www.lepetitjournal.com/francfort), mercredi 16 mars 2016

Suivez-nous sur facebook

lepetitjournal.com Francfort

Lepetitjournal Francfort

Les dernières actus de la région, des portraits de francophones, des interviews exclusives et idées de sorties c'est sur www.lepetitjournal.com/francfort !
0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

Heidelberg Mannheim Appercu
MICRO-TROTTOIR

L’Allemagne va sanctionner le « Upskirting ». Elles témoignent

La curiosité est un vilain défaut comme le dit l’adage, surtout si c’est pour regarder sous les jupes des filles. L’Allemagne a décidé de sanctionner dorénavant les amateurs de clichés impudiques.

Que faire à Francfort ?

GASTRONOMIE

Le Beaujolais nouveau, une tradition qui continue à s'exporter

Le Beaujolais nouveau, cultivé au nord du Rhône et en Saône-et-loire, sera célébré ce 21 novembre dans le monde entier, et notamment en Allemagne. Retour sur son origine et son histoire.

Sur le même sujet