Lundi 29 novembre 2021
TEST: 2255

PORTRAIT DE FRANCOPHONE – Kenny Kremer : ”Mon stage au Consulat de Francfort m’a permis d’observer la coopération franco-allemande de l’intérieur”

Par Lepetitjournal Francfort | Publié le 02/08/2016 à 22:00 | Mis à jour le 22/10/2016 à 06:29

Kenny Kremer, jeune Allemand de 20 ans, est originaire de Recklinghausen, une ville de la Ruhr. Au mois de février dernier, il a effectué un stage au Consulat de France à Francfort. Une expérience qui l'a grandement enrichi et sur laquelle il s'est livré quelques mois plus tard dans une interview avec lepetitjournal.com/francfort.

(©Kenny Kremer)

Après avoir effectué un Service civique franco-allemand de dix mois dans une école à côté de Lyon, Kenny Kremer a choisi de rester en France et de commencer ses études au pays de la baguette. Il a intégré la filière franco-allemande Gouvernance internationale et européenne proposée par Sciences Po Lille et l'Université de Münster. Après une première année chez les Ch'tis, il étudie cette année à Münster. C'est dans ce cadre que Kenny a passé six semaines en stage au Consulat de France à Francfort. Une expérience unique. L'année prochaine, il espère intégrer la majeure Stratégie, Intelligence et Gestion des Risques à Lille.

Lepetitjournal.com/francfort : pourquoi avez-vous décidé de quitter Recklinghausen pour Lyon il y a quelques années ? Que vous a apporté cette expérience d'expatrié ?

Kenny Kremer : en Allemagne, après avoir passé leur Abitur (l'équivalent du Baccalauréat en Allemagne NDLR), un certain nombre de bacheliers effectuent une année dite sabbatique avant de commencer leurs études. Soit ils font du bénévolat dans le secteur social en travaillant dans des hôpitaux ou des maisons de retraite, soit ils partent à l'étranger. Comme j'avais envie de m'engager, de découvrir la France et de perfectionner mon français, j'ai décidé de faire un Service civique franco-allemand en région lyonnaise avec l'Office franco-allemand pour la Jeunesse. Cette année m'a permis d'améliorer ma maîtrise de la langue française et de m'engager personnellement dans l'échange franco-allemand. Ces dix mois à Lyon m'ont donné envie de faire au moins une partie de mes études en France.

Pourquoi avoir choisi le Consulat de Francfort ?

Comme j'ai beaucoup apprécié mes expériences en France, j'étais curieux de découvrir la ville de Francfort, ville la plus cosmopolite d'Allemagne, d'autant que Francfort est jumelée à Lyon, ma ville française préférée. Evidemment, la coopération franco-allemande m'a toujours intéressé. J'ai déjà beaucoup d'expérience dans ce domaine grâce à mon engagement avec l'OFAJ, notamment en tant que Jeune Ambassadeur de cet organisme. Je souhaitais enrichir mes expériences professionnelles. Ce stage au Consulat m'a permis à la fois de découvrir le domaine de la diplomatie, qui m'était très peu connu jusqu'alors, en plus de renforcer mes connaissances sur le plan de la coopération franco-allemande. J'ai pu observer la diplomatie française en Allemagne de l'intérieur.

Combien de temps votre stage au Consulat a-t-il duré ? Quelles ont été vos missions ?

J'ai travaillé au Consulat durant six semaines. Mes missions consistaient surtout en la réalisation de revues de presse pour informer la Consule générale et son adjoint de l'actualité en lien avec la France et les institutions basées à Francfort, comme la Banque centrale européenne. J'ai aussi rédigé des notes d'analyse économique et politique. J'avais bien choisi la période de mon stage puisque l'actualité était très riche à ce moment là. Cela m'a permis de travailler sur des sujets très intéressants, surtout en tant qu'étudiant en relations internationales. Autres missions, j'ai soutenu l'équipe dans l'organisation d'événements, des rencontres aux conférences en passant par les débats au Consulat. J'ai aussi assisté la Consule générale et le Consul général adjoint dans leurs déplacements.J'ai également eu l'occasion de me familiariser avec la section consulaire et le service des visas pour voir comment fonctionne l'accueil du public dans un Consulat.

Etiez-vous le seul jeune ?

C'est ce que l'on pourrait croire, en effet. Mais il y avait, à ma grande surprise, beaucoup de jeunes au Consulat. Il y a toujours eu une très bonne ambiance de travail, non seulement entre jeunes mais aussi avec tous les autres collègues qui étaient très sympathiques et accueillants.

Qu'avez-vous appris au cours de ce stage ? Avez-vous un meilleur souvenir ou une anecdote ?

Lors de mon stage, j'ai appris énormément de choses, dont je ne pourrais énumérer l'ensemble dans cette interview. Mais pour vous donner seulement quelques exemples, j'étais très content d'avoir eu la possibilité de prendre connaissance des méthodes de travail appliquées dans la rédaction des notes diplomatiques. J'ai aussi pu améliorer mes capacités de présentation à l'oral et bien-sûr, j'ai élargi mon vocabulaire dans les domaines politiques et économiques. Dans l'ensemble, mon stage s'est très bien passé. A la fin, il m'était difficile de quitter le Consulat car j'ai beaucoup aimé les missions qui m'avaient été confiées.
Parmi mes meilleurs souvenirs, la rencontre d'une Française qui habitait à côté de ma ville natale en Allemagne, Recklinghausen dans la Ruhr. Elle était venue au Consulat pour récupérer son nouveau passeport. Cela fait toujours plaisir de voir qu'il y a des liens franco-allemands même dans des endroits où l'on ne s'y attendrait pas forcément. Aussi, c'était un grand plaisir de participer à l'accueil d'élèves français venus à Francfort pour un échange scolaire avec des élèves allemands. Je trouve cela génial que le Consulat s'engage au niveau de la jeunesse.

Quel souvenir gardez-vous de la ville de Francfort ? Avez-vous un lieu favori ?

Je garde un très bon souvenir de Francfort, j'aime les grandes villes en général. Mes six semaines à Francfort forment un beau contraste avec la petite ville étudiante qu'est Münster, où j'étudie en ce moment. A Francfort, j'ai pu profiter de la vie culturelle très riche. J'ai notamment assisté à la Luminale et je suis allé voir l'exposition des ?uvres de Miró au musée Schirn.

Quelle sera la suite de votre aventure, quels sont vos projets pour l'avenir ?

Depuis mon retour, j'ai repris les études et le travail à Münster. Je retournerai à Lille en septembre. Entre-temps, je vais faire un voyage d'études en Israël et sur les Territoires palestiniens pour découvrir cette région très riche culturellement et historiquement.
A la rentrée en septembre, je vais commencer ma spécialisation à Lille. Je pourrais alors me focaliser sur les sujets qui me passionnent véritablement. Après cette troisième année universitaire, à l'été 2017, je devrai à nouveau effectuer un stage. Peut-être retournerai-je encore une fois à Francfort ? Ce serait un plaisir en tout cas.

Interview réalisée par Claire Tholozan (www.lepetitjournal.com/francfort), mercredi 3 août 2016
Rediffusion du 9 juin 2016

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter
Suivez-nous sur facebook
Suivez-nous sur twitter



lepetitjournal.com Francfort

Lepetitjournal Francfort

Les dernières actus de la région, des portraits de francophones, des interviews exclusives et idées de sorties c'est sur www.lepetitjournal.com/francfort !
0 Commentaire (s) Réagir

Actualités

Berlin
POLITIQUE

Le SPD, les Verts et le FDP trouvent un accord de gouvernement

Près de deux mois se sont écoulés depuis les élections fédérales allemandes et après de longues négociations un accord inédit a été trouvé, ouvrant ainsi les portes de la chancellerie à Olaf Scholz.

Sur le même sujet