”ZE VOÏSS” : quand la chanson française enchante l’Ecole Européenne

Par Lepetitjournal Francfort | Publié le 24/11/2013 à 23:00 | Mis à jour le 06/01/2018 à 03:43

Qui ne connaît pas ?The Voice?, un télé-crochet dont les droits ont été achetés par plus de quarante chaînes de télévision dans le monde entier ? S'inspirant du concept de l'audition à l'aveugle (le jury ne voit pas les candidats et ne juge donc que  leurs voix), le conseiller pédagogique à l'Ecole Européenne, Julien Faglain, a conçu et organisé un concours entre les élèves de secondaire qui a fait vibrer Praunheim mercredi dernier.

Le jury de ?Ze Voïss?, constitué de professeurs, d'élèves et d'une maman de l'école a jugé les candidats sur base de leur voix uniquement, sans les voir.

Promouvoir la langue française
?L'idée est de promouvoir la langue française au sein de l'Ecole Européenne de Francfort où les élèves de la section francophone sont moins nombreux que ceux des sections allemande et anglaise? explique le dynamique conseiller pédagogique. S'il était obligatoire de chanter en français, le concours était ouvert à tous les élèves de la 6e à la terminale, quelle que soit leur langue maternelle. ?Le fait que les membres du jury leur tourne le dos comme dans l'émission permet aux timides ou aux non-francophones de se sentir plus à l'aise?, précise Julien Faglain.

Ambiance au rendez-vous
Mercredi 20 novembre, l'ambiance était au rendez-vous dans la salle de spectacle bien remplie de l'Ecole Européenne. Après avoir accueilli chaleureusement le jury (armé de bérets et lunettes noires, installé dans des gros fauteuils tournant le dos aux chanteurs) le public battait la mesure dès la première candidate et n'hésitait pas à reprendre en c?ur un refrain comme celui des célèbres ?Champs Elysées? de Jo Dassin. Si les parents dans la salle avaient l'air de particulièrement apprécier les classiques qui avaient bercé leur jeunesse, quelques titres plus actuels

Il n'a pas voulu chanter, mais il a tout organisé : Julien Faglain devant une affiche réalisée par des élèves de l'Ecole Européenne.

comme ?Désolé? de quatre élèves rappeurs déguisés en ?Sexion d'Assaut? furent également très bien accueillis. Même après les dix chansons (dont un duo et ledit quatuor), et alors que le jury avait de la peine à délibérer, le public chantait ?La Mer? de Charles Trenet grâce aux paroles distribuées dans la salle et à l'exemple du professeur de musique Herr Mohr, qui portait même un canotier pour l'occasion.

L'heureux trio gagnant : La championne Astrid alias Nolwenn Leroy, entourée par Frédéric alias Renaud et Lilla alias Vanessa Paradis.

Ovation pour Astrid la grande gagnante
Pas étonnant donc, vu l'ambiance, que la proclamation des prix se soit terminée par une ovation debout pour la grande gagnante de la soirée, Astrid, qui avait interprété ?Je ne serai jamais ta parisienne? de Nolwenn Leroy. Sur ses talons : Frédéric qui avait revêtu un cuir de loubard pour mieux chanter ?Laisse béton? de Renaud  et Lilla qui n'avait pas seulement la voix mais également l'âge et le look de Vanessa Paradis quand elle chantait ?Jo le taxi?. Mais c'est l'ensemble des 14 candidats qui ont été applaudis à tout rompre à l'Ecole Européenne lors de cette première édition de ?Ze Voïss?. Espérons qu'il y en aura d'autres.

Dominique Petre, (lepetitjournal.com/francfort), lundi 25 novembre 2013

(Photos DP lepetitjournal.com/francfort)


lepetitjournal.com Francfort

Lepetitjournal Francfort

Les dernières actus de la région, des portraits de francophones, des interviews exclusives et idées de sorties c'est sur www.lepetitjournal.com/francfort !
0 Commentaire (s) Réagir
Sur le même sujet