TEST: inter

L1: Nantes éteint le rêve de C1 de Rennes, chants injurieux à Nice

Par AFP | Publié le 11/05/2022 à 23:20 | Mis à jour le 12/05/2022 à 11:35

Rennes a presque tiré un trait sur la Ligue des champions après sa défaite à Nantes (2-1) qui l'a éjecté du podium, mercredi en conclusion de la 36e journée de Ligue 1, ternie par les chants injurieux de supporters niçois contre Emiliano Sala.

L'euphorie se poursuit chez les Canaris. Quatre jours après avoir remporté la Coupe de France contre Nice (1-0) samedi, les Nantais ont triomphé de leur grand rival breton.

Une reprise digne d'un attaquant du défenseur Nicolas Pallois (70e) a récompensé l'enthousiasme des joueurs d'Antoine Kombouaré autant que puni la maladresse de ceux de Bruno Genesio.

Les Rennais ont déjoué après avoir ouvert le score par Flavien Tait (31e). Ils ont perdu gros à la Beaujoire.

"On n'a rien mérité ce soir (mercredi). Ca nous fait très, très mal", a lâché le défenseur Hamari Traoré, au micro de Canal+ Décalé.

afp

La deuxième place de Marseille, synonyme de phase de groupes de C1 la saison prochaine, s'est éloignée à six points, un écart rédhibitoire à deux journées de la fin.

L'avenir européen de Rennes (5e, 62 pts), qui reçoit l'OM samedi, va dépendre des résultats de ses adversaires, à commencer par Monaco (3e, 65 pts) et Nice (4e, 63 pts).

Les Azuréens gardent le podium en ligne de mire. Contre Saint-Etienne, ils ont mis du temps à digérer leur déception de la finale perdue. Plus précisément, 45 minutes.

Menés 2-0 à la mi-temps, les Niçois se sont réveillés au retour des vestiaires, notamment Andy Delort, auteur d'un doublé express (60e, 62e).

- les Verts toujours barragistes -

Hicham Boudaoui (80e) a scellé le succès renversant du "Gym", qui reste en position favorable pour décrocher une place européenne au terme de la saison.

afp

Mais la soirée a été gâchée dans les tribunes par des chants du kop niçois, insultants envers l'ancien attaquant de Nantes Emiliano Sala, décédé en 2019 dans un crash d'avion.

"Je n'ai pas de mots pour qualifier ce que nous avons entendu", a réagi l'entraîneur de l'OGCN Christophe Galtier".

Le chant injurieux "venait de quelques personnes, mais elles n'étaient pas que trois. Mais qu'elles restent chez elles avec leurs bouteilles et leurs insultes", a poursuivi le technicien.

Le club niçois a publié un communiqué dans la soirée pour condamner le nouvel écart de ses ultras.

afp

Saint-Etienne reste sur un siège brûlant, à la place du barragiste (18e, 31 pts). Le maintien direct des Verts dépendra des résultats de Lorient (17e, 34 pts).

Mais les coéquipiers de Denis Bouanga gardent la main face aux relégables Metz (19e, 28 pts) et Bordeaux (20e, 27 pts), dont la rétrogradation pourrait être scellée le week-end prochain.

0 Commentaire (s) Réagir