Mardi 13 novembre 2018
Édition Internationale
Édition Internationale
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

INTERCULTUREL - La politesse hors frontière

Par Lepetitjournal.com International | Publié le 04/10/2007 à 02:00 | Mis à jour le 13/11/2012 à 11:18

Femmexpat.com propose un excellent et rigolo tour du monde des us et coutumes à pratiquer selon les régions du monde. Voici une liste non exhaustive des comportements à éviter pour ne pas passer pour un goujat

Mémento de ce que je ne dois surtout pas faire

- Aux USA
Sortir mon paquet de clopes nulle part, mais alors pas du tout, du tout. C'est pire que l'arme nucléaire par les temps qui courent.
Je ne demande pas un verre pour boire ma bière, je la bois au goulot comme si on avait tous été dans une autre vie cow- boys et cow-girls ensemble.
Je ne monte pas sur la table pour défendre mordicus mon point de vue, je ne hausse pas non plus la voix. Je garde mon calme envers et contre tout : je suis une Barbie girl, Je développe mes arguments plus au niveau pectoral que mental !

- En Amérique Latine
Je ne passe, ni ne téléphone, à l'heure de la sieste parce que ça les énerve beaucoup
J'oublie le fameux quart d'heure de politesse français pour le transformer en trois quarts d'heure sud-américain, c'est la faute aux fuseaux horaires qui rendent le temps élastique.

- En Asie
Je ne fais jamais perdre la face à mon interlocuteur c'est la règle d'or
La bise au premier mandarin qui passe ni à personne d'autre. Ils sont plus que réticents à l'art du frotté de museaux.
Je ne dis jamais un « non » catégorique, ce qui en langage confucéen revient à dire un gros mot. Pas facile, on vous l'accorde mais primordial pour ne pas dévisser.
Je ne montre jamais ni irritation ni colère, ni rien d'ailleurs. Je me muscle le plexus pour avoir une parfaite maîtrise de mon moi profond en toutes circonstances.
Je ne plante jamais mes baguettes dans le riz, ça porte malheur et des malheurs ils en ont déjà eu leur lot, pas la peine d'en rajouter.
Je ne touche jamais la tête d'un enfant, pourquoi on n'en sait rien ?!

- Spécial Inde !
Je ne touche pas les gens avant d'y avoir été invité
Je ne porte jamais un objet à ma bouche (stylo, bouteille, doigt) sinon tout ce que je touche après devient impur.

- En Afrique
Entrer avec mes chaussures dans la maison.
Marcher sur la natte où va être disposé le repas. C'est vrai quoi nous non plus on ne marche pas sur la table.
Ne pas marchander ce qui revient à dire qu'on n'a guère d'estime pour, à la fois, le produit proposé et les qualités de négociateur de notre interlocuteur.
Passer au dessus de quelqu'un d'allongé, le mauvais ?il alors vous foudroierait instantanément.
Poser son sac par terre, pour les mêmes raisons que celles citées ci-dessus, en même temps ça ne nous viendrait pas trop à l'idée.
Acheter des produits comme l'ail, le sel, le poivre, du charbon de bois après le couché du soleil. Mauvais ?il si tu nous regardes... !
Retrouvez l'article complet de Paquita De notre partenaire www.femmexpat.com (jeudi 4
 octobre 2007)

0 Commentaire (s)Réagir

Installation

EXPATRIATION

VOTRE AVIS - Partagez votre vision et expérience du «choc» culturel !

Quelles comportements et habitudes de votre pays d’accueil vous ont surpris (que ce soit agréablement ou négativement) ? Avez-vous dû modifier les vôtres pour vous insérer professionnellement ?

Famille

ADMINISTRATION - Ce qui va changer pour les jeunes français expats

Journée défense et citoyenneté, Identification nationale des Etudiants, numéro INSEE… Les jeunes Français de l’étranger ne reçoivent pas exactement le même traitement administratif que les autres. Sur

Patrimoine

FISCALITÉS

Exit Tax, le retour

Un amendement au Projet de Loi de Finance (PLF), portant le délai d’application de l’Exit Tax à cinq ans pour les patrimoines immobiliers supérieurs à 2,57 millions d’euros, sera soumis au vote de l’A

Retour en France

Nathalie Perakis-Valat, une âme d’artiste nomade

Parmi les belles rencontres de ma vie d’expatriée, il y a eu celle de Nathalie Perakis-Valat dont j’ai croisé la route à Shanghaï en 2013, puis furtivement à Singapour peu après. De retour à Paris...

Sur le même sujet