Dimanche 24 mars 2019
Édition Internationale
Édition Internationale
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

ÉTUDIANTS INTERNATIONAUX - D'où viennent-ils et où vont-ils ?

Par Lepetitjournal.com International | Publié le 23/02/2016 à 20:17 | Mis à jour le 23/02/2016 à 11:45

 A l'heure de la mondialisation, déjà plus de 4 millions d'étudiants ont préféré partir faire leurs études à l'étranger. Véritable phase initiatique, expérience valorisée sur le marché du travail, apprentissage d'une autre langue?Les raisons ne manquent pas. Mais quelles sont les nationalités les plus mobiles et quels pays attirent le plus ?   

La France dans le top 3 des destinations préférées

Selon le bilan publié par l'agence Campus France début janvier la France est troisième dans le classement des pays d'accueil des étudiants étrangers, avec 298.902 étudiants de nationalité différente inscrits sur le territoire. La majorité des étudiants étrangers en France vient du continent africain. Le Maroc est le pays le mieux représenté avec près de 35.000 étudiants qui sont venus en France entre 2014 et 2015. Vient ensuite la Chine suivie de près par l'Algérie et la Tunisie. Dans le bas du panier on retrouve le Royaume-Uni avec seulement 3.979 étudiants britanniques qui ont bravé la Manche pour étudier en France.  

Au total, 42,5% des étudiants étrangers en France viennent du continent africain contre seulement 25,7% européens, 17% d'asiatiques et 4,9% du Moyen Orient. 

Pour valoriser l'accueil et booster les échanges universitaires avec les étudiants étrangers, Campus France et le Quai d'Orsay ont d'ailleurs lancé fin janvier l'application "Immersion France" qui fait la promotion des différentes offres de séjours disponibles pour les étudiants étrangers. 

Les pays anglo-saxons, destinations privilégiées

Sur la première place du podium des destinations privilégiées par les étudiants internationaux, on retrouve les Etats-Unis avec près 765.000 étudiants étrangers en 2013. Ces étudiants sont précieux et représentent un apport de prés de 24 milliards de dollars par an à l'économie du pays. En deuxième place, c'est le Royaume-Uni qui a accueilli 427.628 étudiants étrangers en 2013. Et si la France n'attire pas les étudiants britanniques, le Royaume-Uni a toutefois la côte avec les français. En 2012 et 2013, 19% des étudiants français partis avec le programme Erasmus avaient choisi le Royaume-Uni. 

En quatrième place du classement, c'est l'Australie qui attire le plus d'étudiants internationaux. D'après une étude de la HSBC, le coût moyen pour une année universitaire en Australie s'élèverait à 28.775 $ - dont 18.000 $ rien que pour les frais de scolarité. Ces étudiants internationaux représentent une manne financière considérable pour les universités locales. Selon le site Educpros.fr, l'apport financier des étudiants étrangers pèserait 17,8% du budget annuel de l'Université de Monash (Melbourne). 

Une mobilité asiatique importante 

Avec 694.365 étudiants à l'étranger, la Chine est le premier pays d'origine des étudiants internationaux. 30% choisissent les Etats-Unis tandis que 13,9% partent au Japon. Vient ensuite l'Australie qui compte 12,6% d'étudiants chinois, devant le Royaume-Uni qui n'en accueille que 11,1%. 

A la deuxième et troisième places ce sont les étudiants indiens et sud-coréens qui sont entre 200 et 500.000 à être partis. Les Indiens partent en priorité aux Etats-Unis et au Royaume-Uni. En 2012, le nombre d'étudiants indiens présents au Royaume-Uni était estimé à 34.065. Les Sud-Coréens privilégient également les pays anglo-saxons et représentent près de 8% des étudiants internationaux aux Etats-Unis. 

L'étude dévoile aussi une mobilité importante à l'échelle de l'Asie du Sud-Est. Entre 50 et 60.000 étudiants provenant de Malaisie, de Singapour ou d'Indonésie partent en majorité vers l'Australie. De leur côté, la Malaisie et Singapour accueillent respectivement 63.265 et 48.938 étudiants internationaux. 

Les étudiants français préfèrent l'Europe 

Selon une étude de l'UNESCO, 62.416 étudiants français sont inscrits à l'étranger en 2012. 26.740 étudiants sont partis via Erasmus (European Action Scheme for the Mobility of University Studentstandis que  47.917 étudiants ont eu l'occasion de s'expatrier dans le cadre d'un programme de grande école pour des stages ou des séjours d'études. Près de 22.000 étudiants d'écoles d'ingénieurs et 18.875 d'écoles de managment étaient à l'étranger en 2012 d'après la Conférence des Grandes écoles.* 

Si le Royaume-Uni et les Etats-Unis briguent les premières places du classement des destinations préférées des étudiants français, les destinations francophones et européennes connaissent aussi un franc succès, alimenté par le programme d'échange européen qui aurait bénéficié à près de 3 millions d'étudiants européens depuis son lancement en 1987. La Commission européenne a d'ailleurs estimé en 2014 qu'un million de bébés seraient nés grâce à Erasmus depuis le début du programme.

La carte interactive de l'UNESCO montre aussi que la Suisse a attiré en 2012 près de 6.000 étudiants français suivie par le Canada (5.860) l'Allemagne (5.834), la Belgique (5.625) et l'Espagne (1.870).

Mathilde Poncet (www.lepetitjournal.com) mercredi 24 février 2016

* Source CGE, 2013-2014, 170 écoles ont répondu à l'enquête. 

0 Commentaire (s)Réagir

Famille

Hong Kong Appercu
BLOG

Un p’tit Blond à Hong Kong

Avoir un enfant, ça change la vie. Tout le monde le sait. Mais avoir un enfant à Hong Kong, à quoi ça ressemble finalement? Le Blond vous raconte la récente arrivée de son p’tit premier.

Retour en France

Londres Appercu
EXPATRIATION

Brexit : Les expatriés rentrent en France

Au cœur de toutes les discussions, le Brexit conduit certaines familles à rentrer en France. Un retour choisi ou dû à une mutation, l’incertitude dans le pays étant moins favorable aux affaires.

Sur le même sujet