Mardi 13 novembre 2018
Édition Internationale
Édition Internationale
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Une sénatrice défend la sépulture de l'Académicien Michel Déon

Par Lepetitjournal.com International | Publié le 15/02/2018 à 04:00 | Mis à jour le 16/02/2018 à 09:20
Photo : @ AFP
Michel Déon Joelle Garriaud-Maylam

La sénatrice LR des Français de l'étranger Joëlle Garriaud-Maylam souligne que le refus de la Mairie de Paris d'inhumer l'Académicien Michel Déon à Paris constitue un véritable affront pour tous les Français de l'étranger. 

Ce refus est en effet motivé par le fait que Michel Déon ne résidait pas à Paris, n'y avait de sépulture familiale et n'y était pas inscrit sur la liste électorale. Or de plus en plus de Français de l'étranger votent dans leur consulat plutôt que dans leur commune d'origine...  Ceci n'empêche en rien le maintien d'attaches solides avec leur patrie et la volonté légitime d'y être enterré. Alors que de nombreuses communes acceptent aujourd'hui l'inhumation de Français de l'étranger même lorsqu'il ne remplissent pas les conditions précitées, il ne faudrait pas que la décision de la Maire de Paris crée un précédent qui pourrait porter préjudice à nos compatriotes expatriés.

Par ailleurs, la sénatrice Joëlle Garriaud-Maylam, fondatrice du Prix du Rayonnement dont Michel Déon a été le Président d'Honneur jusqu'à son décès, estime indispensable que la France marque sa reconnaissance de l'engagement de cet Académicien en faveur de la francophonie et du rayonnement de notre pays.

Elle suggère qu'un carré en faveur des personnalités ayant contribué au rayonnement de notre pays et de notre langue soit créé soit dans la nécropole nationale de Villers-Cotterêts, soit au sein du château de François 1er, là où fut signée la célèbre ordonnance relative à la langue française. Michel Déon pourrait ainsi être le premier à y être inhumé.

Une telle initiative permettrait non seulement d'offrir à Michel Déon une dernière demeure à la mesure de son engagement, mais aussi, alors que le Président de la République souhaite faire du Château de François 1er à Villers-Cotterêts un centre de la francophonie, donner une dimension concrète à cette ambition, tout en de lançant un pont entre la mémoire de la Première Guerre Mondiale - à laquelle est consacrée le cimetière militaire - et le rayonnement de notre culture, de notre langue et de nos valeurs dans le monde d'aujourd'hui.

2 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

gérard B lun 19/02/2018 - 12:19

Cette solution a en effet le mérite d'offrir une solution pour les personnes françaises vivant à l'étranger ou qui, étrangères ont illustré notre langue à l'étranger. Pour Michel Déon, il était un des nos Quarante Académiciens et sa fille, semble-t-il réside à Paris, donc sa place est à Paris, sa famille dût elle pour cela souscrire une concession au nom de la famille Déon. L'opposition de la Mairie de Paris est donc purement idéologique: on comprend parfaitement que les options politiques de M. Déon déplaisent au maire de Paris, mais à l'autre bout de l'échiquier politique, M. SARTRE et M. ARAGON, qui au delà d'options discutables ont été de grands philosophe / écrivain français n'ont suscité aucune vindicte publique semblable. Mme Hidalgo a donc tort sous des prétextes fallacieux de défendre une mauvaise querelle.

Répondre
Commentaire avatar

mario jeu 15/02/2018 - 18:51

Y a vraiment pas discussion l oeuvre de Michel Deon justifie que sa sepulture soit en France. C est juste hallucinnant d en douter.

Répondre

Actualités Expat & Politique

FISCALITÉS

Exit Tax, le retour

Un amendement au Projet de Loi de Finance (PLF), portant le délai d’application de l’Exit Tax à cinq ans pour les patrimoines immobiliers supérieurs à 2,57 millions d’euros, sera soumis au vote de l’A

Vos élus

Tout savoir sur les représentants des Français de l’étranger : les députés, les sénateurs, le secrétaire d’état et l'assemblée des Français de l’étranger.

voir plusZ

Circonscriptions

Tout savoir sur les 11 circonscriptions des Français de l'étranger : les pays, leur fonctionnement, les élus et les résultats des dernières élections

voir plusZ
Sur le même sujet