Dimanche 25 février 2018
Édition Internationale
Édition Internationale
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

La députée Forteza ouvre le parlement aux citoyens

Par Lepetitjournal.com International | Publié le 06/02/2018 à 17:30 | Mis à jour le 07/02/2018 à 09:57
Photo : Capture d'écran du site Parlement ouvert
Paula Forteza - Parlement ouvert

Paula Forteza, députée de la deuxième circonscription des Français de l’étranger (Amérique centrale et du sud) et Matthieu Orphelin, député du Maine-et-Loire, viennent d’inaugurer, le 2 février, une plateforme permettant aux citoyens de poser leurs questions au gouvernement. 

C’est son cheval de bataille, entrainé avec ardeur tout au long de sa campagne et de ses premiers mois de mandat : la démocratisation et la modernisation des institutions politiques, à travers le numérique, sont au cœur des préoccupations de Mme Forteza.   « La seule façon de ré-intéresser les Français de l’étranger à la politique nationale, c’est qu’ils aient confiance en elle et en soient les acteurs. Je crois vraiment dans les outils numériques pour bâtir des ponts et avoir un dialogue plus continu entre nous », nous confiait-elle lors d’une interview en novembre dernier. 

Le premier pont numérique est né. Il s’agit de la plateforme  « Parlement ouvert », qu’elle a créée avec son collègue marcheur, le député Matthieu Orphelin.

Les deux questions les plus récurrentes ou débattues seront sélectionnées chaque mois sur la plateforme, puis transmises au gouvernement. Pour le citoyen, qu’il soit en France ou à l’étranger, le fonctionnement est assez simple. Il lui suffit de se créer un compte et de poser sa question. 60 signes pour le titre, 500 pour la question (8 lignes environ): une technique qui incite délibérément à la concision. 

Près de 200 questions sont déjà en ligne. De la politique visant à promouvoir le transport ferroviaire à l’interruption médicale de grossesse, en passant par la bonification des retraites des techniciens de laboratoire, les préoccupations citoyennes sont variées. Vous pouvez également interagir sur les questions déjà posées, en émettant des remarques favorables ou défavorables. Aucun critère particulier n’est requis, ni précision demandée sur son statut électoral. 

Pour Paula Forteza et différents députés LREM soutenant la plateforme, la prochaine étape sera de lier cette plateforme aux célèbres « questions au gouvernement ». Les ministres répondant déjà deux fois par semaine, les mardi et mercredi à 15h, aux interpellations des députés, pourquoi ne pas faire entrer dans l’arène la voix des citoyens ?  

Nous vous recommandons

3 CommentairesRéagir
Commentaire avatar

peron loïc 1956 mer 07/02/2018 - 17:08

bonjour, je n´ai pas réussi à entrer pour pose une question à Mme. FORTEZA? A+ - LP

Répondre
Commentaire avatar

peron loïc 1956 jeu 08/02/2018 - 18:41

votre inter face est mal faite . on ne peut pas poser de question sur votre site ?

Répondre
Commentaire avatar

redaction.lepetitjournal.com sam 10/02/2018 - 13:27

Bonjour, Parlez-vous de l'interface du gouvernement ? Si c'est le cas nous vous invitons à consulter plus en détail leur site. Bien cordialement, lepetitjournal.com

Répondre

Vos élus

Tout savoir sur les représentants des Français de l’étranger : les députés, les sénateurs, le secrétaire d’état et l'assemblée des Français de l’étranger.

voir plusZ

Circonscriptions

Tout savoir sur les 11 circonscriptions des Français de l'étranger : les pays, leur fonctionnement, les élus et les résultats des dernières élections

voir plusZ
Sur le même sujet