Portrait d’une Française à Stockholm

Par Article Partenaire | Publié le 07/12/2022 à 15:43 | Mis à jour le 07/12/2022 à 15:43
Protrait d'une française à Stockholm

Nous avons rencontré Laure, une Française originaire du sud de la France. Elle nous raconte son parcours à Stockholm. 

 

Est-ce que tu peux te présenter en quelques mots ? :

  • Bien sûr, je suis Laure j’ai 26 ans, je suis originaire de la région toulousaine. Je suis arrivée en Suède, il y a un peu plus d’un an. Avant ça j'avais déjà un peu voyagé, puisque j’ai été fille au pair pendant un an aux États-Unis.

 

Comment as-tu atterri à Stockholm ? 

  • Comme pour beaucoup d’expatriés en Suède, il me semble, pour suivre mon conjoint. Nous nous sommes rencontrés aux États-Unis puis nous nous sommes suivis. D’abord en France, le temps que je finisse mes études, ensuite en Suède depuis plus d’un an, où j’ai trouvé un travail comme SEO content Writer.

 

Est-ce que ce fut facile pour toi, de trouver un emploi en Suède ? 

  • Plutôt oui, puisque j’ai signé mon contrat un mois après être arrivé en Suède. Mais je ne sais pas si mon cas est représentatif. 

 

Dans quel milieu est-ce que tu travailles ?

  • Alors, je travaille dans une branche du marketing digital, le SEO ou référencement naturel en français. Mon but est d’apporter le plus de visibilité au site sur les moteurs de recherche. 

 

À quoi ressemble l’entreprise dans laquelle tu travailles ?

  • L’entreprise, Leadstarmedia est une société de iGaming. Mon site, lebonparisportif.com, est un comparateur des meilleurs sites de paris sportifs en France. Nous faisons cela dans plus d’une trentaine de pays. Chacun travaille sur un site, dans sa langue maternelle. C’est une entreprise avec une majorité d’expatriés. L’ambiance est très agréable et assez détendue, avec une culture d’entreprise basée sur l’humain.

 

Qu’est-ce que tu aimes dans cette branche ? 

  • J’aime pouvoir allier créatif et pensée analytique. Avec un côté très logique en analysant les différents outils marketing. Mais aussi avec un côté très créatif avec pas mal d’écriture et de la mise en page. 

 

Est-ce que tu parlais suédois quand tu as commencé à travailler ?

  • Non pas du tout ! Mon niveau après un an n’est d’ailleurs toujours pas génial. Lors de mes recherches, j'ai été surprise de voir que beaucoup d’entreprises n'exigeaient pas que l’on parle suédois.

Article Partenaire

Les “articles partenaires” ne sont pas des articles de la rédaction de lepetitjournal.com. Ils sont fournis par ou écrits sur commande d’un annonceur qui en détermine le contenu.
0 Commentaire (s) Réagir
Dans la même rubrique
À lire sur votre édition internationale