Jeudi 15 novembre 2018
Édition Internationale
Édition Internationale
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

EMAILS : Et vous, vous déconnectez en vacances ?

Par Lepetitjournal.com International | Publié le 24/07/2018 à 10:00 | Mis à jour le 24/07/2018 à 10:24
email deconnexion expatriation vacances

A Shanghai, Sao Paulo ou New York, pas de Juillettistes ou d’Aoutiens… Les emails sont toujours aussi nombreux et les clients insistants. Comment parvenir à déconnecter malgré tout ?

 

En France, la pause d’été c’est sacré. Quelques entreprises ferment, la plupart tournent au ralenti. pour protéger les salariés pendant leur pause d'été, le droit à la déconnexion est inscrit dans la loi depuis août 2016. Encore un particularisme que d’autres pays nous envient sans doute.

Mais si l’on est expatrié, ce n’est pas tout-à-fait la même chose. Dans de nombreux pays, on est loin des 5 semaines de congés payés. En Asie ou en Amérique, l’activité économique ne ralentit jamais. Et si vous mettez un message d’absence automatique à vos emails pendant trois semaines, ce ne sera peut-être pas très bien perçu.

D’après une étude conduite par l’université Duke aux Etats-Unis, deux tiers des mails que l’on reçoit ne sont pas utiles. Et dans le tiers restant, seuls 10% nécessitent une réponse rapide. En moyenne, un entrepreneur passe deux heures et demie à répondre à ses messages.

François, cadre dans une grande entreprise suédoise, a fixé quelques règles avec ses collègues : « Je regarde mes mails une fois par semaine, pour éviter de manquer quelque chose d’important. Et j’en traite ou forwarde quelques uns, prioritaires. Pour les cas plus problématiques, j’ai demandé à mes collègues de m’envoyer des textos. Et enfin pour les urgences, je reste joignable au téléphone. » Si l’on fixe ce genre de règles avant ses congés, peu de risques de passer à côté d’une commande ou d’un problème.

Attention aussi syndrome « zero inbox », qui consiste à vouloir jeter un œil à chacun des mails du jour… Hyper chronophage. Ce syndrome met votre énergie mentale et votre temps à la merci de tout individu qui vous envoie un email ou vous met en copie.

 

Gérer ce qui compte vraiment


Pour gagner un peu de détachement face au flux incessant des courriers électroniques, il faut peut-être changer de façon de les traiter. Les vacances sont sans doute le meilleur moment pour cela.

D’après la matrice de gestion du temps de Stephen Covey (First things first, 1994, écrit en collaboration avec Roger et Rebecca Merrill), chaque tâche peut être classée dans l’une de ces 4 catégories :

  • Important et urgent
  • Important et non urgent
  • Non important et urgent
  • Non important et non urgent.

Cela marche dans la vie quotidienne et pas seulement dans le monde de l’entreprise.

Reprendre le contrôle de son planning, voilà bien ce qui s’apparente à des vacances réussies. Le planning est un outil dont il ne faut pas être esclave. En montrant que vous êtes toujours là, en veille, vous laisserez à vos chefs ou vos collègues le contrôle de votre agenda. Votre temps de repos est plus important que leurs incessantes sollicitations afin de pouvoir ensuite repartir les batteries rechargées.

A vous de jouer !

0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

3e Forum France – Pays arabes le 6 décembre à Paris

Faire avancer le partenariat franco-arabe, telle est l’ambition de la chambre de commerce franco-arabe qui organise le 6 décembre prochain à Paris, le troisième forum France-Pays Arabes

PVT/VVT

PVT, VVT, WHV…Tous ces termes regroupent un ensemble de visas temporaires qui permettent à leurs détenteurs de voyager et travailler dans certains pays étrangers.

voir plusZ

VIE/VIA

Le volontariat international en entreprise (VIE) vous permet, sous certaines conditions, d'exercer une mission d'ordre scientifique, technique, commercial etc. dans une entreprise française à l'étranger.

voir plusZ
Sur le même sujet