Jeudi 22 février 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Ryanair : Les salariés en colère

Par Lola Collombat | Publié le 24/10/2017 à 20:33 | Mis à jour le 24/10/2017 à 20:40
Photo : RyanAir
Ryanair.b737-800.aftertakeoff.arp_

Ça gronde chez Ryanair comme le révelait récemment le journal Libération. Alors que de nombreux pilotes démissionnent, ceux qui restent parmi le personnel volant revendiquent de meilleures conditions de travail. Ils dénoncent en effet des conditions exténuantes : les pilotes volent en moyenne 200 heures de plus par an que leurs collègues d’Air France. Ils frôlent ainsi le plafond maximum d’heures de vol autorisé. Les déclarations de certains, avouant s’être déjà endormis dans le cockpit en plein vol, avaient récemment choqué.

Mais d’autres situations ingrates sont évoquées : bien qu’hôtesses et stewards soient chargés de l’embarquement et du débarquement des passagers, ils ne sont payés que dès l’instant ou les réacteurs de l’avion sont en marche. En effet, quel que soit le pays d’origine du salarié, son contrat est régi par le droit irlandais.

Tous décrivent également une gêne quant à l’injonction permanente à vendre. Les recettes annexes, affirment-ils, sont une obsession pour la compagnie, puisque leurs billets ne sont pas chers. Les employés sont donc contraints d’insister pour que les passagers achètent des snacks, des boissons... et de connaître l’offre sur le bout des doigts.

22414443_1867043556646744_1172240031_n

Lola Collombat

Lola est étudiante en journalisme et sociologie à l’ESJ Lille et à l’Université Lille 1. Elle est actuellement expatriée à Dublin, en Erasmus. Pour se préparer à exercer son métier de prédilection, elle partage avec vous ses news d’Irlande
0 CommentairesRéagir
Sur le même sujet