Lundi 18 novembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Gay Pride : une parade record à Dublin

Par Jean Dubas | Publié le 04/07/2018 à 22:09 | Mis à jour le 05/07/2018 à 16:44
Gay Pride : une parade record à Dublin

La parade de la Gay Pride 2018 avait décidément un goût d’exception. En plus de son contexte historique (cf : les 25 ans de la décriminalisation de l’homosexualité en Irlande), la marche a prouvé qu’elle méritait son titre de deuxième plus grand rassemblement national après celui de la Saint Patrick. En effet, ce sont plus de 60 000 personnes qui se sont réunies sous les couleurs arc-en-ciel de la fierté ce samedi à Dublin, soit deux fois plus que l’année dernière.

 

 

Une Grafton Street bondée, un Saint Stephens Green Park quasi inaccessible par la porte principale, le tout traversé par un tramway aux couleurs de la fierté, telle était l’ambiance qui vous attendait si vous aviez décidé de vous rendre au départ de la marche, samedi à 14h00 à Saint Stephens Green. « C’est fou. Excepté pour la parade de la Saint Patrick, je n’avais jamais vu autant de monde dans Dublin » s'exclame Katy, une jeune dublinoise de 22 ans. Il faut dire que l’événement avait quelques similitudes avec le fameux jour de la Saint Patrick à Dublin, comme par exemple la circulation piétonne rendue presque impossible partout où la marche passait, et parfois même là où elle ne passait pas.

 

 

Supporters de l’amour avant tout

 

La parade de la Gay Pride n’est pas exclusive aux membres de la communauté LGBTQ+. Ainsi, toutes les personnes qui ont souhaité soutenir le mouvement ont pu apporter leur pierre à l’édifice. C’est le cas de Doriane, expatriée française à Dublin et bénévole pendant l’évènement. Non membre de la communauté LGBTQ+, Doriane estime que ce genre d’événement est important car il « permet aux gens de se montrer tels qu’ils sont, sans aucune crainte de jugement comme ils peuvent en être victime tous les jours ».

 

 

Plus que le nombre conséquent de personnes présentes pour supporter la communauté LGBTQ+, c’est la force du message transmis qui prédominait. Un message parfaitement synthétisé par Louise, également expatriée française à Dublin : « Je participe à cet événement parce que je soutiens les LGBTQ+ au même titre que je soutiens les femmes ou n’importe quelle autre minorité, je supporte simplement les droits de l’homme. C’est un événement qui a énormément d’importance car il aide à repousser les intolérances et aide les gens à ouvrir leurs esprits. Si je devais résumer, je dirais que je suis supportrice de l’amour ». Avec un nombre grandissant de supporters de la communauté chaque année, l’Irlande pourrait-elle devenir une place forte de la défense des droits LGBTQ+ en Europe ?

 

 

 

Photos : Jean Dubas

Jean dubas

Jean Dubas

Master 1 de journalisme sportif (y'avait penalty sur Nilmar). Diplômé d'une Licence de langues étrangères appliquées. De Amiens à Dublin, en passant par Bogotá.
0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

ASSOCIATION

STAFE - 2 millions d’euros pour les associations françaises

Le fonds de soutien au tissu associatif des Français à l’étranger (STAFE) a remplacé la réserve parlementaire autrefois décriée par manque de transparence. Les subventions 2019 ont été attribuées.

Vivre en Irlande

LYCÉES FRANÇAIS DU MONDE

La Semaine des Lycées Français placée sous le signe de la réussite

L'AEFE organise du 18 au 22 novembre 2019 la troisième édition de la Semaine des lycées français du monde : "De la maternelle à la terminale, l’enseignement français pour réussir" 

Expat Mag

TÉLÉTHON

Jonas : "La maladie m'emprisonne, mais je crois au traitement"

Jonas, jeune étudiant de 22 ans, a été diagnostiqué d’une calpaïnopathie à l’âge de 6 ans. Une maladie qui s’est installée progressivement et qui depuis l’adolescence grignote peu à peu ses muscles