Mercredi 22 septembre 2021
TEST: 2254

Début du printemps 'celtique' en Irlande avec la Sainte Brigid

Par Lepetitjournal Dublin | Publié le 01/02/2021 à 23:40 | Mis à jour le 01/02/2021 à 15:12
Sainte Brigid

La fête de la Sainte Brigitte ou Sainte Brigid (Les Irlandais disent tout simplement 'Brigid's Day'), également nommée Imbolc, célèbre le 1er février et l'arrivée des jours plus chauds et plus longs, marquant les premiers signes du printemps. Une illustration de la culture unique des Irlandais: un mélange original entre traditions celtiques et chrétienté.

Cette fête fait partie du cycle des quatre 'fire festivals'', les points de passage qui rythmaient la vie pastorale de l'ancien calendrier irlandais, avec Beltan, Lughnasadh et Samhain.

Tout comme Samhain transformé en Halloween, fête de tous les saints (voir ici), Imbolc a été christianisé pour devenir Là Fhéile Brigide, la fête de la Saint-Brigid. Brigid, dans la mythologie irlandaise serait la déesse du feu. Mais la christianisation de l'île a récupéré son mythe pour faire de Brigid une sainte, patronne des nouveaux-nés, des forgerons, des marins, des fermiers, des fugitifs, de l'Irlande, du Leinster, des poètes, des pauvres, et encore bien d'autres !

 

 

Le mot Imbolc signifie littéralement 'dans le ventre'' en language irlandais néolithique, en référence à la grossesse des brebis. Il existe des histoires innombrables et souvent contradictoires sur la vie de Brigid.

 

Histoire de la Sainte Brigid

Selon la légende, Mel, évèque d'Ardagh, aurait été tellement ébloui par la grâce de Dieu en confessant Brigid qu'il aurait lu par erreur le mauvais passage de la Bible, et aurait prononcé le sacrement de l'ordre, faisant de Brigid un prêtre. Mais une colonne de lumière se serait alors élevée au-dessus de la tête de Brigid, preuve de l'approbation divine. Au lieu d'utiliser ce nouveau pouvoir pour prêcher dans son monastère, Brigid nomma alors Conleth, un ermite, comme prêtre.

D'autres histoires soulignent sa piété : lorsque Conleth rapporta des vêtements du continent, elle les déchira en morceau pour en offrir un à tous les pauvres ; ou encore sa puissance : elle avait le pouvoir de soigner les lépreux, mais aussi de punir celui qui refusa de laver un autre malade.

Quoi qu'il en soit, les historiens qui ont cherché des traces de sa réelle existence semblent d'accord sur le fait qu'aux environs des années 600, une dénommée Brigid était abbesse en Irlande. Fille d'un roi et d'une esclave, elle avait une personnalité puissante et une réputation de sainteté. Elle aurait établit une fondation religieuse à Kildare.

Sainte Brigid est le saint irlandais qui a le plus voyagé : sa légende, répandue par les moines voyageurs, s'est installée dans le Highland écossais, à Strasbourg où les moines de St Peter produisent le vin de St Brigid, à Bruges, où un de ses vêtements est exposé dans la cathédrale, ou encore au Portugal, car sa tête aurait été enterrée dans une église près de Lisbonne.

 

Les traditions de la Sainte Brigid

De nombreuses traditions existent pour marquer le jour de la Ste Brigid, mais une des plus répandues reste le Brigid's Bed : les jeunes filles célibataires d'un quartier ou d'un village construisent une poupée représentant Brigid, appelée Brideog (jeune Brigid), couchée dans un lit. La veille de la St Brigid (St Brigid's Eve), elles se rassemblent dans une maison pour veiller sur la poupée toute la nuit. Les jeunes hommes peuvent alors leur rendre visite, en demandant la permission d'entrer dans la maison et en traitant les filles et la poupée avec respect.

Avant de se coucher, les jeunes filles déposent des affaires personnelles à l'extérieur : selon la légende, Brigid se promène la nuit de d'Imbolc, et bénit ces affaires. Le signe que Brigid est passée par la maison se lit dans les cendres de la cheminée. Le jour suivant, les jeunes filles portent la poupée de maison en maison, où les femmes mariées les accueillent avec des pièces ou des bonbons.

En apparence plus simple, une autre tradition consiste à fabriquer soi-même une croix pour la placer devant sa maison. Les courageux respecteront la tradition en fabriquant cette croix avec du jonc !

Croix de Brigid

 

La St Brigid reste une occasion pour les Irlandais de faire appel à leurs racines à la fois celtes et chrétiennes, tout en faisant preuve de leur célèbre optimisme, célébrant un printemps que les météorologues n'annoncent pas avant le 1er mars !

 

 

 

 

Audrey Lalli

Nous vous recommandons
logofbdublin

Lepetitjournal Dublin

LePetitJournal.com/Dublin, c'est le média de référence on-line pour les Français et francophones d'Irlande et de tous les amoureux de l’ile d'émeraude
0 Commentaire (s) Réagir

Que faire en Irlande ?

ESCAPADE à Dublin : la plage de Dollymount Strand

L'un des avantages de Dublin pendant l'été est de pouvoir visiter plusieurs plages, que ce soit en voiture, en bus ou en train. Il existe plusieurs options et l'une de nos préférées, très proche de Ho

Vivre en Irlande

Le café en Irlande : une passion grandissante

La passion grandissante entre les Irlandais et la consommation de café est indéniable. Rappelons tout d'abord que pour des raisons historiques évidentes, l'Irlande est traditionnellement un pays de bu

Sur le même sujet