Vendredi 16 novembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

PORTRAIT D'EXPAT - Miss Margaux, une Française au service de votre beauté

Par Lepetitjournal Dublin | Publié le 03/08/2017 à 09:15 | Mis à jour le 04/08/2017 à 09:48
Margaux

 

 

Diplômée d'un BTS Esthétique cosmétique, Margaux a réalisé ses premières expériences professionnelles en France dans un institut de beauté de la région parisienne. Originaire de Chartres, elle et son compagnon sont arrivés en Irlande début 2016 dans le but de parfaire leur anglais le temps d'une année de césure. Aucun des deux n'imaginait alors que cette expérience se prolongerait jusqu'à aujourd'hui.

Tous deux souhaitaient partir dans un pays anglophone proche de la France "Londres ça nous disait pas trop, c'est trop grand. Et aussi du fait que ce ne soit pas l'euro, ça nous séduisait moins. Nous avons vu plusieurs personnes pour qui Dublin avait été une très bonne expérience, donc ça nous a tentés. C'est une idée qui est partie un peu de nous deux".

"J'ai tout de suite eu plein de messages et de réponses positives. Je ne pensais pas que ça irait si vite"

Arrivée à Dublin, la difficulté première a été la langue : "Je pensais que l'anglais allait venir plus rapidement, c'est vrai que je suis dans un environnement très français, mais je m'en sors tout de même beaucoup mieux qu'au début". Soutenue par ses proches, Margaux décide très vite de se lancer à son compte et entame la création de son entreprise de cosmétiques et de soins esthétiques à domicile. "Ce n'est pas évident de se lancer seul, on ne sait jamais si ça va marcher" reconnait Margaux

Cependant, côté administratif, les choses sont plus faciles qu'en France : "J'avais été reçue par un organisme au tout début, il avait pris soin de tout m'expliquer, les démarches, comment ça allait se passer...Cela m'a bien rassurée." Ensuite, tout est allé très rapidement : "Dès que j'ai posté un message sur Facebook, j'ai tout de suite eu plein de messages et de réponses positives. Je ne pensais pas que ça irait si vite". Facebook a été un élément majeur dans la croissance de mon entreprise. En France, Margaux n'aurait pas imaginé se mettre à son compte, principalement en raison de la concurrence, tandis qu'à Dublin la demande est forte, notamment chez la clientèle expatriée, et l'offre plus limitée. Le résultat ? À tout juste 25 ans, il aura fallu à Margaux seulement quelques mois pour créer sa petite entreprise, Miss Margaux.

Miss Margaux propose différentes prestations allant de la manucure à la pédicure, le vernis semi-permanent en passant par les soins du corps et les épilations.

 

"Il m'est déjà arrivé de prendre l'avion avec trente kilos de cire en soute"

Miss Margaux propose différentes prestations allant de la manucure à la pédicure, le vernis semi-permanent en passant par les soins du corps et les épilations. Tous ses produits sont de qualité : elle prend soin de les importer de France, chose que les clientes apprécient énormément. "Il m'est déjà arrivé de prendre l'avion avec trente kilos de cire en soute" nous dit Margaux. Les clientes françaises notamment retrouvent ainsi leurs marques cosmétiques habituelles.

Tous ses produits sont de qualité : elle prend soin de les importer de France

Margaux travaille en solo et se charge elle-même de sa communication. Elle travaille notamment beaucoup avec Facebook ce qui lui permet également de développer une bonne proximité avec ses clientes. Elle communique directement avec elles par Messenger pour les prises de rendez-vous par exemple. À voir les excellents avis sur la page, la qualité de son travail associée à son approche de la relation clientèle fonctionnent à merveille !

« J'ai beaucoup de françaises, elles sont rassurées de venir me voir »

Pour animer la page Margaux partage régulièrement des articles beauté, des tutoriels, et des revues sur les produits cosmétiques qu'elle écrit. Une newsletter a récemment été mise en place pour informer ses clientes de son actualité.

Beaucoup de Françaises expatriées à Dublin font appel à Margaux : ''cela les rassure que je sois Française'' nous explique-t-elle. Si elle compte un peu moins d'Irlandaises dans son carnet d'adresse, des clientes "italiennes, espagnoles ; des femmes qui nous ressemblent un peu plus" en terme de culture et de mode de vie, font également appel aux services de Miss Margaux.

Lorsqu'on lui demande de se décrire professionnellement, Margaux n'hésite pas sur ses points forts : "professionnalisme, sérieux, disponibilité, flexibilité, authenticité et ambition." Elle prend le temps d'écouter ses clientes, de les conseiller et de répondre à leurs questions et leurs besoins spécifiques. Margaux met également un point d'honneur à se tenir informée des dernières nouveautés du milieu de l'esthétique et de la cosmétique en assistant annuellement au Congrès International de l'Esthétique organisé à Paris.

Aujourd'hui son statut d'auto-entrepreneur lui permet de vivre correctement dans la capitale irlandaise. Elle se voit bien rester à Dublin et nous confie que "tant que ça marche, c'est tout de même une belle chose d'avoir son entreprise." Dans le milieu de l'esthétique depuis 7 ans, Margaux a aujourd'hui concrétisé son rêve, "le rêve de vivre sereinement d'un métier que l'on aime en savourant la liberté de l'indépendance."

Elisa Mau (lepetitjournal.com/Dublin) Jeudi 3 août 2017

Crédits photos : ©Miss Margaux

Retrouvez Margaux sur sa page Facebook et son site Internet

 

logofbdublin

Lepetitjournal Dublin

LePetitJournal.com/Dublin, c'est le média de référence on-line pour les Français et francophones d'Irlande et de tous les amoureux de l’ile d'émeraude
0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

POLITIQUE

Brexit: la frontière irlandaise, complexe équation

Londres – Les dirigeants de l’Union européenne se réunissent le 17 octobre à Bruxelles pour un sommet dominé par les négociations sur le Brexit qui continuent de buter sur le casse-tête de la frontièr

Sur le même sujet