Mercredi 21 août 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

ATELIER DE PRINTEMPS - Extraordinaires voyageurs

Par Lepetitjournal Dublin | Publié le 09/04/2017 à 21:43 | Mis à jour le 09/04/2017 à 22:48

L'association du français appliqué (AFA), qui a  pour but de promouvoir l'enseignement du français appliqué en Irlande à travers l'organisation d'évènements et d'activités pour les enseignants et pour les apprenants de français appliqué, a organisé une nouvelle rencontre ce vendredi 31 mars.

L'atelier de printemps s'est déroulé de 10h à 15h30 dans les locaux du DIT, Cathal Burgha Street. Une dizaine d'enseignantes se sont rassemblées, malgré la grève de bus, pour interagir sur leurs pratiques d'enseignements et écouter les témoignages de deux extraordinaires voyageurs.

Kevin Fuentes, 22 ans, a fait le tour de France en courant, sans un sou en poche. Le jeune homme a réalisé ce voyage du 9 mai au 27 aout parcourant ainsi 3500km et une dizaine de régions françaises. ?Plusieurs raisons m'ont poussées à partir. De nature plutôt timide, je voulais faire un voyage qui me pousserait à aller vers l'autre, rencontrer des gens. Je voulais aussi retrouver gout en l'humain et voir si les gens m'ouvriraient leur porte?, explique-t-il. ?Je me suis entrainé en faisant des trails dans les montagnes. Puis je me suis lancé avec un ami. Je voulais d'abord faire un crash test en Corse en me disant que, vue la mentalité des corses, si ça marchait la bas, ça marcherai forcement en France?, plaisante Kevin. Ce fut une réussite. ?Je courais toute la journée, demandais de la nourriture le midi dans les épiceries, boulangeries et le soir j'essuyai parfois jusqu'à 50 refus mais finalement je finissais toujours par trouver un hébergement et c'était toujours de très belles rencontres?, se remémore Kevin avec le sourire. Apres un coup de blues dû aux attentats de Nice, le 14 juillet 2016, le jeune homme hésite à abandonner: ?Ça a été dur pour moi de partir afin retrouver confiance en la nature humaine et devoir la remettre en question à cause de ces attaques terroristes. J'ai connu des moments de solitude, le froid ou encore la difficulté physique mais les gens que j'ai rencontré sur la route m'ont donné le courage de continuer. Ce voyage m'a changé: la beauté des paysages, l'hospitalité des gens. Je me suis ouvert aux autres, et ils se sont ouverts à moi en retour?, conclut Kevin sous les applaudissements de l'assemblée.

A pieds et sans..chaussures !

Etienne Corish a grandi entre deux cultures, deux pays, né d'une mère française et d'un père irlandais. Il est parti du 2 mai au 8 aout 2014 à la découverte de la France et de l'Irlande à pied? Et sans chaussures! ?Je n'arrivais pas à me décider sur quelles chaussures porter, du coup, j'ai voyagé pieds nus?, plaisante Etienne. ?Tout comme Kevin, je suis parti sans argent, demandant nourriture et hébergement pour la nuit aux gens que je croisais sur la route. J'ai commencé mon périple en France ou j'ai réalisé environ 1000km. Partant du Var, je suis allé jusqu'à la Rochelle ou j'ai dû prendre 8 bateaux différents pour arriver jusqu'en Irlande. J'ai parcouru 1000 km à pieds également en Irlande partant du Wexford, allant jusqu'au nord ouest pour redescendre ensuite à Dublin, chez mes parents?, raconte Etienne. Sans moyen de communication ou de cartes pour se guider, Etienne s'est fié au  soleil. Pas évident en Irlande de le trouver ! « On me demande souvent quelles ont été les différences de mentalité entre la France et l'Irlande. Des gens bons, il y en a partout. J'ai toujours trouvé quelqu'un pour m'accueillir, me donner sa confiance, et je les remercie tous. C'est grâce à eux que j'ai pu faire ce voyage extraordinaire ».

Floriane Goujon (www.lepetitjournal.com/dublin) lundi 10 avril

Site Web de L'AFA Irlande: http://www.afairlande.org/

logofbdublin

Lepetitjournal Dublin

LePetitJournal.com/Dublin, c'est le média de référence on-line pour les Français et francophones d'Irlande et de tous les amoureux de l’ile d'émeraude
0 Commentaire (s)Réagir

Que faire en Irlande ?

IDÉE SORTIE

Le TOKEN, ou l'art du retrogaming

Avec des compagnies telles que Riot ou Activision/Blizzard, l'Irlande est incontestablement devenue l'une des destinations privilégiées de l'industrie vidéoludique en Europe. Mais il n'est pas

Sur le même sujet