Lundi 23 avril 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Brexit - les problèmes douaniers de l’Irlande

Par Vanessa Maurel | Publié le 07/03/2018 à 14:19 | Mis à jour le 09/03/2018 à 12:41
brexit irlande

Entre République d’Irlande, Irlande du Nord, les frontières et les accords du Vendredi Saint, le Brexit remet tout en cause, et Thérésa May, Première ministre du Royaume-Uni  ne sait plus où donner de la tête. La commission européenne a en debut de semaine à ce que l’Irlande du Nord reste dans l’union douanière, si Londres décidait de quitter le marché européen.

 

Les raisons

 

Si Londres décide de quitter  « l’union douanière » dans la stratégie du Brexit « dur » envisagée par Thérésa May, il risque d’y avoir plusieurs conséquences directes sur l’Irlande. Une frontière physique pourrait être rétablie entre l’Irlande du Nord (alors seule frontière terrestre du Royaume-Uni avec l’Union Européenne) et la République d’Irlande (alors qu’elle a disparu depuis 1998). Cela voudrait également dire que les accords du vendredi Saint de 1998 (aussi appelés les accords de Belfast), seraient remis en cause. C’est là que tout se complique puisque ces accords ont mis fin à 30 années de guerre civile dans le pays, qui ont fait plus de 3480 morts.

BREXIT

 

Des accords pour éviter les différends

 

Léo Varadkar, le Premier ministre Irlandais, a de son cote annoncélundi : « nous aurons, bien sûr, des négociations sur ce qui pourrait être fait pour éviter une frontière dure, mais nous n'allons pas nous engager dans une négociation avec le Royaume-Uni ou dans une négociation à trois (avec l’Union Européenne). » En effet, Mr Varadkar souhaite que le cadre des négociations reste dans schéma Union Européenne – Grande Bretagne. L’Irlande ne souhaitant en effet pas à avoir à gérer des questions plus larges sur le Brexit.

Et parmi les mesures proposées, celle que l’Irlande du Nord reste dans l’union douanière, dans tous les cas, reste l’option la plus souhaitable pour nombre de commentateurs. Le président du conseil européen Donald Tusk a déclaré que « cette proposition était la meilleure option pour éviter les tensions, mais que l'UE était à l'écoute si Londres avait une meilleure proposition », rapporte Le Figaro.

 

 

Vanessa Maurel

Vanessa Maurel

Étudiante en Master 1 de journalisme spécialisation sport à Nice. Amoureuse de l’actualité, je suis surtout une grande passionnée de hockey sur glace et du sport dans son ensemble
0 CommentairesRéagir

Actualités

POLITIQUE

Brexit - les problèmes douaniers de l’Irlande

Entre République d’Irlande, Irlande du Nord, les frontières et les accords du Vendredi Saint, le Brexit remet tout en cause, et Thérésa May, Première ministre du Royaume-Uni ne sait plus où donner de

Communauté

PORTRAIT

Une pâtissière aux doigts de fée

Entre fleurs ou vrai gâteau, difficile de faire la différence. C’est d’ailleurs la principale fierté d’Allison, qui prépare ses petites merveilles colorées de sa propre cuisine à Wexford en Irlande.

Sur le même sujet