Mercredi 20 juin 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Avis aux amateurs de football américain !

Par Jean Dubas | Publié le 29/05/2018 à 14:21 | Mis à jour le 30/05/2018 à 14:50
IMG_5102

Des impacts physiques de haute intensité, des courses de 80 mètres ballon en main pour aller marquer depuis son camp, des hurlements d’encouragement, des têtes cachées dans l’herbe au moment de stress du dernier coup de pied, des retournements de situation improbables et des matchs qui peuvent s’allonger sur trois ou quatre heures, voilà ce que l'on retient à chaud de la récente rencontre de football américain entre les Rhinos et les Craigavon Cowboys. Aux environs de 17 heures de ce dimanche 20 mai et après presque 3 heures de match sur le terrain de Castelknock College à Dublin, Nicolas Marrimpoey, membre des West Dublin Rhinos débriefe la rencontre intense de laquelle il vient de sortir: « un match compliqué, je pense qu’on va avoir quelques bleus demain ». Au terme d’un final haletant (23-21), les Rhinos, deuxièmes de la conférence Sud, viennent de passer l’obstacle des Craigavon Cowboys, premiers de la conférence Nord, « l’équipe la plus dure à jouer du championnat » selon Nicolas.

 

Ian Fanning's 90-yard kick return TD

To. The. House. When the Rhinos fell behind against the Craigavon Cowboys yesterday, they needed a spark and fast. Running back Ian Fanning decided to do it off the kickoff, catching the ball over his shoulder before speeding the 90 yards to the endzone. #RhinoPride

Publiée par West Dublin Rhinos sur lundi 21 mai 2018

 

Fondée en 1990, la Irish American Football Association compte 22 équipes, une dizaine par division réparties en fonction des conférences (Sud et Nord). La première partie de saison s’organise autour de huit matches et les équipes s’affrontent ensuite dans un système de play-offs. L’IAFA permet à tous les amateurs de football US en Irlande de pouvoir se réunir et exercer leur passion chaque dimanche. Si trouver un club n’a pas forcément été chose facile pour Nicolas à son arrivée sur l’île d’émeraude, aujourd’hui il en tire le plus grand bénéfice : « Il existe six équipes au total à Dublin mais deux sont réservées aux étudiants. J’ai postulé dans une équipe qui m’a refusé sans même savoir ce que je valais juste parce qu’ils étaient complets. Je me suis alors dirigé vers les Rhinos qui ont été très réactifs et m’ont dit de me ramener à l’entraînement avec des crampons et un protège-dents. Chez eux, j’ai dû apprendre à devenir meilleur, me faire respecter et surtout améliorer mon anglais parce que quand tout le monde rigole à une blague au pub et que tu ne la comprends pas, c’est  moins drôle ». Quatre capitaines tournent dans l’équipe selon les phases d’attaque ou de défense, Nicolas est aujourd’hui l’un d’entre eux.

 

 

 

Pour prétendre à une place chez les Rhinos, ce n’est pas une question de niveau au départ, il suffit simplement d’être motivé et impliqué. L’équipe est d’ailleurs en reconstruction. En trois ans, leur effectif est passé de 19 à 32 joueurs. « En général, chaque année on perd cinq joueurs et on en gagne cinq autres » estime Paul Richardson, joueur des Rhinos depuis six ans. Celui que ses coéquipiers surnomment « Richie » souligne la facilité d’accès aux équipes malgré la popularité encore faible de ce sport en Irlande (il n’existe d’ailleurs pas de ligue professionnelle sur l’île) : « C’est difficile de recruter car tout le monde ne sait pas qu’il existe une ligue de football américain ici, pourtant nous sommes ouverts à tout. Certains jouent depuis 15 ans chez nous, d’autres depuis l’année dernière et nous acceptons aussi les étrangers dans l’effectif. Cette année, nous avons des Brésiliens, des Américains et des Portugais dans l’effectif ». Seul représentant de la communauté française chez les Rhinos cette année, Nicolas fait un appel du pied à ses compatriotes et peut-être futurs coéquipiers : « Si des Français désirent nous rejoindre, contactez-nous sur la page Facebook du club, munissez-vous de crampons et de protège-dents et on vous fournira le reste ». Avis aux amateurs !

 

Pour rejoindre les West Dublin Rhinos, il suffit de cliquer ici pour les contacter! 

 

Le calendrier des prochaines rencontres des Rhinos :

 

 

 

Photos : Jean Dubas

 

 

Jean dubas

Jean Dubas

Master 1 de journalisme sportif (y'avait penalty sur Nilmar). Diplômé d'une Licence de langues étrangères appliquées. De Amiens à Dublin, en passant par Bogotá.
0 CommentairesRéagir