Mercredi 16 octobre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

PORTRAIT- Chad Keveny, un artiste franco-irlandais.

Par Lepetitjournal Dublin | Publié le 13/11/2009 à 01:00 | Mis à jour le 13/11/2012 à 14:06

"Irlandais de nationalité, mais pourtant bien artiste français". La trentaine à peine, Chad Keveny revendique sa double identité. Diplômé des Beaux Arts de Toulouse, le jeune peintre a partagé ses études entre Dublin et la ville rose. Aujourd'hui, il multiplie les expositions et les projets artistiques. Chad nous livre ici une des clefs de son monde

(Chad Keveny dans son appartement- Photo C. Wendling/lepetitjournal.com)

Son amour pour la France est né de ses années collège. Poussé par ses parents à s'ouvrir vers de nouvelles cultures, Chad Keveny a effectué sa "Transition Year"irlandaise, (comprenez année scolaire non sanctionnée par un examen final), dans une classe de troisième en Haute-Garonne. Une expérience marquante qui lui donnera envie de revenir au pays de Nougaro. 

De la Liffey à la Garonne

Leaving Certificate en poche (équivalent de notre baccalauréat), c'est tout naturellement qu'il postule pour l'école des Beaux-Arts de Toulouse. Quatre ans plus tard, sa famille le rappelle à l'ordre, et le voilà parti pour un master "Business Economic and Social SciencesTrinity College. A peine diplômé en juin 2009, il fait de nouveau ses bagages et prend son envol pour Toulouse. "Je voulais me réintégrer dans le monde culturel. A Dublin, personne n'était vraiment intéressé par mon travail. Retrouver la France, c'était retrouver mon identité d'artiste", commente-t-il.

De l'art de poser des questions

Chad revendique sa formation à la française. "Ce n'est pas tant la technique qui est essentielle mais le fait de savoir questionner ce qui nous entoure. A Toulouse, j'ai appris à apprécier émotionellement les choses", explique-t-il. Intéressé par l'écriture et la photographie, c'est surtout la peinture que le jeune homme affectionne. "Peindre relève d'une logique plus large qu'écrire, la liberté est plus grande, et, laisse plus de place à l'inconscient, pour moi en tous cas", confie-t-il. Chad s'inscrit dans l'art contemporain. Après une période consacrée à des autoportraits, il a élargi son répertoire au thème de la famille et des amis. Un cheminement artistique évoluant ainsi au fil de sa quête identitaire.

(Oeuvres de Chad Keveny- Photo C. Wendling/lepetitjournal.com)

Des projets pleins la tête

Des envies et des projets artistiques Chad n'en manque pas. Tout juste diplômé des Beaux Arts, il a ainsi monté un collectif d'artistes intéressés par la Chine contemporaine. Ensemble, ils sont partis trois mois exposer et échanger sur l'art à Macao. Le jeune homme a également exposé ses oeuvres à Copenhague, à Berlin, au Québec, et bien sûr dans ses deux pays de coeur, la France et l'Irlande.  Certains de ses tableaux faisaient notamment partie des oeuvres choisies et mises en vente par l'association "Operation Smile"lors de l'exposition-collecte de fonds organisée à Dublin fin octobre. Actuellement auteur d'une chronique sur l'art et le langage en politique pour la revue  midi-pyrénéenne "Multiple", Chad souhaite se lancer dans un doctorat sur l'identité européenne et proposer une autre voie que l'assimilation ou le multiculturalisme. Une manière peut-être de théoriser sa double identité franco-irlandaise ?

Cécile Wendling (www.lepetitjournal.com/dublin) Vendredi 13 novembre 2009

logofbdublin

Lepetitjournal Dublin

LePetitJournal.com/Dublin, c'est le média de référence on-line pour les Français et francophones d'Irlande et de tous les amoureux de l’ile d'émeraude
0 Commentaire (s)Réagir

Que faire en Irlande ?

TOURISME

Laissez-vous tenter par une escapade à Galway

Avec ses jolies ruelles pavées et ses petites maisons de pêcheurs qui se découpent le long du rivage, Galway est probablement l'une des villes les plus touristiques et les plus appréciées d'Irlande.

Sur le même sujet